sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Vendredi 24 août 2012 à 21:46

Je me lance dans la chronique de Trois sœurcières de Terry Pratchett, mais avant je voudrais vous prévenir de quelque chose : je pense que je ne ferai pas la chronique de La transparence des choses, de Vladimir Nabokov, parce que je ne sais pas quoi en dire, vu que je n’ai pas compris. Aujourd’hui je n’en ai déjà presque plus aucun souvenir (je l’ai lu avant de partir pour l’Écosse) mais surtout je n’ai vraiment pas compris ce court roman. Généralement je suis plutôt quelqu’un de pas trop bête, mais là j’ai bien senti, dès le début, que je passais complètement à côté. J’ai lu jusqu’à la fin mais vraiment dans le brouillard, sans compter que le style russe, même écrit directement en anglais, reste très particulier. Merci encore à Cydre de me l’avoir prêté, et désolée d’avoir dû te le rendre dans ses conditions ! Je préfère toujours rendre un livre en disant que j’ai adoré.

http://www.livraddict.com/covers/42/42882/couv30214797.jpg 
Passons au livre qui nous intéresse ici. J’entendais parler de Pratchett depuis un bon moment, et j’étais motivée pour découvrir Les Annales du Disque-Monde, mais il me fallait une occasion. Grâce au club de lecture Alille, ce fut chose faite. Comme Natiora et Dawn, je suis plutôt maniaque et donc j’aurais aimé lire avant les cinq premiers tomes, mais Mélanie qui a présenté le livre nous avait assuré qu’il pouvait se lire indépendamment. Comme j’aime vraiment beaucoup aller au club et que si je n’y vais pas ma sociabilité se retrouve facilement dans des zones négatives, je me suis bougé le popotin (j’allais écrire le mot qui commence par c mais il faut que j’arrête d’être vulgaire), j’ai lu le bouquin puis j’ai rapporté et le bouquin et le popotin au club hier. D’ailleurs, comme les autres ont bien mieux parlé sur le livre que je ne l’ai fait, je vais odieusement énumérer ici les remarques qui résument mon avis sur cette lecture. En particulier, allez voir l’avis de Dawn (ici !), très bien fait, comme toujours je dois dire !
 
Nous sommes au royaume de Lancre, et le roi Vérence vient de mourir, assassiné par le duc Kasqueth, poussé par sa femme. Nous suivrons surtout les trois sorcières, Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat, qui vont bien malgré elles se retrouver embarquées dans cette histoire de monarques. La scène d’ouverture se déroule d’ailleurs avec elles, et il faut bien dire que le début donne le ton ! Parodie (de Macbeth en l’occurrence), dérision, humour, personnages haut en couleur : tout ce qu’on aura dans le roman. D’élucubrations sur le Disque-Monde, très peu voire pas du tout. On est ici dans le monde des sorcières, et par conséquent le fonctionnement du Disque-Monde ne nous intéresse pas, donc effectivement le livre se lit sans problème même si on n’a pas lu les précédents. Mais attention, il risque de vous donner envie de lire toute la saga, ce qui fait beaucoup…
 
Terry Pratchett joue beaucoup avec des références qui sont bien connues des Britanniques (ou Grands-Bretons, ou Grands-Britains, comme vous voulez). Je pense en avoir saisi pas mal, mais il y a aussi des moments où tu sens que l’auteur veut te faire comprendre quelque chose, mais là tu n’es pas assez cultivé(e) pour comprendre, et t’as un peu les boules, mais bon. Ses célèbres jeux de mot sont en effet très agréables, et vraiment, chapeau au traducteur, Patrick Couton, qui rend au mieux des jeux de mots qui peuvent paraître intraduisibles ! Exemple avec le titre : Wyrd Sisters. Wyrd signifie destinée (en gros), c'est une notion anglo-saxonne liée au mystique, tout ça. Mais c'est aussi un homonyme de weird, qui veut dire bizarre.  En tout cas c’est une lecture détente, très drôle, qui se lit facilement et sans prise de tête. En plus, je n’attendais pas la fin, où l’auteur joue habilement avec les clichés de la fantasy, art où il excelle. Je ne vais pas m’étendre beaucoup plus. J’ai vraiment bien aimé, mais ce roman ne restera pas gravé dans ma mémoire, il me laissera seulement une impression agréable, et une envie de découvrir les autres tomes de cette immense saga. Voilà, à bientôt pour une nouvelle chronique j’espère !

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Cassie le Samedi 25 août 2012 à 10:03
Je plussoie une fois de plus !
La prochaine chronique : sans âme? J'ai hâte de la lire ! Je suis en plein dans la suite là =)
Par _Dawn_ le Samedi 25 août 2012 à 11:46
Très chouette chronique (merci de citer le mien, ça me touche beaucoup)
Tu as été voir quelques photos sur le net ? Pour se donner une bonne idée je trouve ça pas mal avant ou pendant de lire les tomes (j'ai souvent du mal à imaginer les mondes complexes dans ma tête ^^)
J'espère avoir ton avis sur d'autres tomes de la série, maintenant que celui ci t'a donné envie de les découvrir ;)
Par Kyra le Samedi 25 août 2012 à 11:55
Un bon livre à lire pour se détendre quoi. :)
Et on voit pas l'image que tu as mise. Enfin moi je la vois pas. :(
Bon week' ! :D
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3202347

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast