sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Lundi 12 décembre 2011 à 20:54

Voici un film que je suis allée voir seule, après avoir lu le livre cet été. Je m'y suis intéressée après avoir vu Le premier jour du reste de ta vie du même réalisateur, Rémi Bezançon, qui m'a beaucoup plu. J'ai vu que son nouveau film allait bientôt sortir, alors j'ai acheté le livre d'Eliette Abécassis, Un heureux évènement donc, dont s'inspire le film. L'article portera à la fois sur le livre et sur le film en fait. L'histoire m'intéressait car j'aime beaucoup les enfants, et c'est bien le sujet d'Un heureux évènement : l'arrivée d'un petit être dans la vie d'un couple.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/UnheureuxevenementJyvaisJyvaispasmodeune.jpgLa lecture du roman m'avait laissée un peu (voire complètement perdue). Je m'y attendais pourtant, mais cela n'a pas suffi. L'histoire porte sur l'envers du décor, la façon dont cet "heureux évènement" aux dires de notre société peut s'avérer une véritable calamité pour le couple. Est abordée toute une facette de la maternité dont on ne parle jamais, ou peu, et à mots couverts. Il y a une phrase dans le livre qui dit clairement (même si les mots ne sont pas exactement les mêmes, je ne me souviens plus) "l'enfant tue le couple". Ce n'est pas toujours vrai bien sûr, mais ça arrive, et c'est tu, parce qu'un enfant, c'est censé être la plus belle chose au monde, il n'est pas supposé apporté une quelconque souffrance (oui l'accouchement ce n'est "qu'un mauvais moment à passer", vite oublié apparemment, et le pire c'est que je pense vraiment que les femmes ont une sorte de capacité d'oubli pour ce type de souffrance, elles ne s'en rappellent que périodiquement, parce que ça vient dans la conversation !). Pourtant il y a effectivement des parents qui rompent après la naissance d'un enfant, ou qui se perdent eux-mêmes, oublient leur couple dans l'amour absolu et infini qu'ils portent au petit bout de chou. Il y a également de très beaux moments dans le film, plein d'amour et de tendresse, et de l'humour parfois aussi. Je regrette un peu que la grossesse soit assez mise de côté, comme s'il n'y avait pas de bons
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/41IMjPb4pjLSL500AA300.jpg
 moments. L'accent est trop mis sur les côtés négatifs qui en découlent, ce qui n'est pas fait après la naissance de la petite. Ça aurait rendu le film encore plus réaliste de mettre à chaque fois les bonnes et les mauvaises choses, tout en insistant bien sûr sur les aspects négatifs puisque c'est
 le but. C'est plutôt un film "de fille", je n'ai vu aucun homme dans la salle qui ne soit accompagné d'une femme, les personnes venues seules voir le film était des femmes.

Le livre m'avait réellement heurtée malgré mon désir de le lire. En même temps, j'étais très seule à ce moment-là, et comme c'est un tout petit roman je l'avais lu d'une traite, un après-midi, ce qui a peut-être accentuée mon malaise. J'étais restée longtemps à réfléchir après l'avoir fini, et je pense que c'est tout  fait le but de l'auteure. La narration est faite par la mère, qui saute d'un moment à un autre, créant ainsi une confusion propre à nous faire comprendre ce qu'elle ressent. Les mots sont clairs, l'auteure va droit au but pour nous montrer cette facette ignorée (dans les deux sens du terme) des parents et futurs parents. Je ne pense pas que l'objectif est de dégoûter d'avoir des enfants, mais de prévenir, de prendre soin tout à la fois des différents membres de la famille qui se construit, et pas que de l'enfant. L'écriture est simple à suivre, ce qui la rendrait ennuyeuse si le texte n'était pas si court. Certains sentiments pourraient également être plus étudiés, mieux approfondis pour toucher davantage.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/unheureuxevenement201120799858617402.jpg
C'est bien le même genre que Le premier jour du reste de ta vie, mais je ne suis pas sûre qu'Un heureux évènement plaira à ceux qui avait aimé le premier film, car ce n'est tout de même pas un sujet identique, et ce n'est pas abordé de la même manière, bien que j'aie retrouvé le style de réalisation de Rémi Bezançon. Pio Marmai ne me convainc décidément pas. Son jeu est exactement le même dans Le premier jour du reste de ta vie et dans Un heureux évènement, alors que les deux rôles sont très différents. En revanche, Louise Bourgoin retranscrit tout à fait le malaise que j'avais ressenti à la lecture, dans ce récit d'une mère qui aime profondément sa fille, mais qui voit toute sa vie se déliter à caused e son nouveau centre du monde. Le film est en cela une très bonne adaptation, même si certains aménagements ont été pris par rapport au roman. Tout comme lui, il laisse mal à l'aise, à se demander si avoir un enfant est une si bonne idée, malgré tout le désir qu'on puisse ressentir.

Fiche livre :
Un heureux évènement de Eliette Abécassis
Collection : Le Livre de Poche
160 pages
Prix : 5€

Fiche film :
Une heureux évènement de Rémi Bezançon
Sorti en France le 28 septembre 2011
Avec notamment Louise Bourgoin, Pio Marmai, Josiane Balasko


Vale.
 

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Mlle.moon le Mardi 13 décembre 2011 à 12:00
C'est pas faux, un enfant peut tuer le couple.. Involontairement toujours ! Disons plutôt que ce sont les parents qui n'arrivent pas à tout gérer ^^ Tout est nouveau, l'enfant prend beaucoup de place & il joue beaucoup sur les nerfs. Mais les couples qui s'aiment réellement ne se sépareront pas aussi facilement je pense. Bon ça fait un film & un livre de plus dans mes envies.. Merci :D
Par Demoiselle-Coquelicote le Mardi 13 décembre 2011 à 12:20
Oui bien sûr ce n'est pas la faute du petit... J'ai hâte que le vois/lise pour me dire si tu as ressenti la même chose que moi !
Par Mlle.moon le Mardi 13 décembre 2011 à 20:05
Ben le film, je risque pas de le voir avant un moment vu qu'il vient de sortir.. Mais le livre, je vais essayer de me le procurer en janvier :)
Par Kyra le Mardi 13 décembre 2011 à 23:25
C'est la deuxième fois que j'en entends parler de manière si "intense" de ce livre/film. Donc, par conséquent, (T'as vu comment que j'cause bien ? *_*) je pense que je vais m'y intéresser de plus près. Ce qui supposerait qu'il faille que je lise d'abord le livre avant de voir le film. Et ce qui engendre encore quelque chose comme quelques mois d'attente au vue de ma pile de livres qui remplit deux cartons.. *_*

Bonne soirée et bonne nuit à toi. ^^
(Et merci pour tes petits mots qui me font toujours plaisir.)
:)
Par Mlle.moon le Mercredi 14 décembre 2011 à 2:47
En fait, je ne sais pas si je vais regarder le film.. Je viens juste de reconnaître l'actrice principale & j'ai beaucoup de mal avec elle ><
Par Demoiselle-Coquelicote le Mercredi 14 décembre 2011 à 11:41
Beaucoup de gens ne l'aiment pas cette actrice ! Moi je n'ai pas de problème avec elle ^^ Mais je comprends, mon chéri n'a pas voulu venir voir le film avec moi parce qu'elle joue le rôle principal XD
Par Demoiselle-Coquelicote le Mercredi 14 décembre 2011 à 11:42
Ah, je comprends le dilemme du "j'ai trois tonnes de trucs à lire alors même si celui-là m'intéresse je ne le lirai pas tout de suite voire jamais" ! De rien, c'est toujours un plaisir =)
Par Mlle.moon le Jeudi 15 décembre 2011 à 1:28
Je les comprends.. Sa voix a le don de m'agacer :/ Je l'ai connu sur FillesTv dans l'émission Kawaïï (pas sûre des deux i xD), je sais pas si tu connais ^^ Enfin bon, dès le début je ne peux pas l'entendre.. Argh ><
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3156608

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast