sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Vendredi 11 juillet 2014 à 12:43

J’ai dû patienter un peu avant de pouvoir me jeter sur le manga adapté par REM du tome 2 Sans forme de la série de Gail Carriger Le Protectorat de l’ombrelle. Il est à mon avis tout aussi réussi que le tome 1 ! Attention, cette chronique contiendra des spoilers de Sans âme.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/Sansformemanga.jpg
Nous retrouvons Alexia mariée à Lord Maccon, pour leur plus grand plaisir à tous les deux même si jamais ils ne l’avoueraient. Une nouvelle série de faits étranges (des fantômes qui ont disparu, des loups-garous forcés de reprendre forme humaine) pousse Connall à partir vers le nord, l’Écosse, son pays natal, où se trouve son ancienne meute. Alexia y va de son côté également, en dirigeable, accompagnée d’une escorte dont elle se serait peut-être bien passée. En tant que Mujha de la Reine, c’est à elle de résoudre ce problème.
 
Il y a de nombreux éléments de cette partie de l’histoire qui sont difficiles à mettre en images (je pense notamment aux « interactions » entre paranaturels), mais la dessinatrice s’en est encore une fois bien sortie. Bien des éléments sont plus évidents que dans le roman, mais je pense que c’est nécessaire pour garder une histoire cohérente et intéressante pour les lecteurs. Tous les faits importants y sont et permettront largement d’aller au bout des intrigues imaginées par Gail Carriger (je suis d’autant plus triste que l’adaptation des tomes 4 et 5 ne soit pas prévue pour le moment).
 
On découvre trois nouveaux personnages hauts en couleurs dans ce tome : le Capitaine Channing Channing des Chesterfield Channing (déjà tout un nom !), la malicieuse Madame Lefoux et la très autoritaire Sidheag Maccon. Je les ai trouvé très bien traités, et des passages que je voulais voir mais que je n’espérais pas trop retrouver ont été conservés pour mon plus grand bonheur. La dynamique humoristique est toujours aussi présente, malgré qu’Alexia et Connall soient moins en présence l’un de l’autre dans ce tome. Ivy, Tunstell et Felicity compensent largement, ainsi que Madame Lefoux ! De ce fait, on a aussi moins de scènes sexy, mais cela suit le roman.
 
La fin m’a pas mal nouée la gorge, car la voir en images est assez différent de l’imaginer dans mon esprit à la lecture du roman. Le tome 3 se fait attendre pour octobre, ça va être long ! Je n’arrive pas à concevoir que le manga s’arrête là, car le tome 4 est mon préféré…
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ChallengeXIXeme2.jpg


Choses � dire

Dire quelque chose

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3267152

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast