sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Jeudi 30 mai 2013 à 17:34

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/SansCoeur.jpg
Je veux absolument finir la saga du Protectorat de l’ombrelle cet été. Le problème, c’est que je ne peux pas emporter toute ma bibliothèque chez mes parents, il a fallu faire des choix (argh !). Je n’ai donc mis dans ma valise (partance pour la Picardie ce samedi) que Sans Âge, le dernier tome, avec pour défi de lire Sans Cœur avant la fin de la semaine. C’est du menu fretin… Ouais, j’l’ai dévoré. C’est pas ma faute hein !
 
Dans ce quatrième opus, nous retrouvons Alexia en Angleterre. Comme toujours, elle doit faire face aux idioties de son mari, sauf que cette fois-ci il est appuyé par Lord Akeldama et le Professeur Lyall, et sur un sujet d’importance. Contrainte de céder, Alexia emménage temporairement tout près de chez Lord Akeldama, délaissant ainsi Woolsey. Comme si elle n’avait pas assez à faire avec ses huit mois de désagrément embryonnaire, un fantôme fou vient la prévenir : quelqu’un prépare une attaque contre la reine ! Ni une ni deux, Alexia se lance dans l’enquête…
 
J’ai véritablement a-do-ré ce tome. C’est mon préféré pour l’instant. Je n’ai pas arrêté de me bidonner en le lisant. Rien que le premier chapitre m’a fait m’écrouler de rire ! On doit beaucoup cela à la forte présence de Lord Akeldama (je l’aime à la folie) et aux interactions entre les personnages. C’est toujours aussi drôle, avec cette façon si particulière qu’a Gail Carriger de tourner ses phrases et de nous imposer des images à l’esprit, mais on trouve également beaucoup d’émotion dans ce tome, notamment en fouillant un peu dans le passé des personnages. On les connaît tellement tous bien qu’on est triste pour eux, avec eux, et heureux pareillement. J’ai été particulièrement touchée par Biffy et Lyall.
 
L’intrigue également m’a plu, car je ne me doutais pas une seconde de ce qui se tramait ! L’action est au rendez-vous, avec des scènes cocasses à souhait. Et l’envie qui nous tenaille de connaître la fin de cette fantastique saga, en même temps que la tristesse à l’idée de quitter ces personnages ! Surtout que j’ai cru comprendre que le premier tome de sa nouvelle saga (Finishing School), Etiquette & Espionage, ne vaut pas le Protectorat
 
Une critique courte, parce que j’ai véritablement très peu à dire de ce tome, tant il était parfait. On se retrouve bientôt pour la chronique du dernier tome, car je ne pense pas qu’il va survivre au mois de juin…
 
 

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Fanny Netherfield Park le Jeudi 30 mai 2013 à 20:13
Bon bon ton article ne peut que me pousser à lire le 2nd tome... J'ai vraiment hâte de retrouver Alexia et l'humour décapant de Gail Carriger! Raaa j'ai trop de livres à lire en priorité mais milieu juin je le lis j'en fais la promesse! Ahah! ^^ Pour ce qui est de Finishing School, Gail Carriger a dit dans son entretien aux Imaginales que c'était plus jeunesse. L'héroïne n'a que 14 ans dans le 1er tome il me semble. A voir...
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 30 mai 2013 à 21:05
Oui, je suis au courant que c'est plus jeunesse... Mais ça se passe dans le même monde, alors...
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3240835

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast