sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Lundi 10 juin 2013 à 21:32

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Adorable.jpg
Il y a un moment de ça, je ne saurais plus vous dire combien de temps (mais je le saurai quand je pourrais vous mettre le lien, ce qui est pour l’instant impossible), j’ai vu sur le blog Grignoteuse une chronique du roman Adorable Sophy, de Georgette Heyrer, paru chez Milady Romance. Je me suis dit que ça avait l’air d’une bonne lecture détente, et que je le lirai cet été. C’est chose faite !
 
Quand Sir Horace Stanton-Lacy débarque chez à Londres chez sa sœur, la comtesse Ombersley, et lui demande de bien vouloir accueillir sa fille Sophy le temps de l’une de ses missions diplomatiques, la tante ne sait pas bien dans quoi elle met les pieds. C’est tout Berkeley Square qui va être chamboulé par l’arrivée de cette cousine…
 
Dès le début, j'ai aimé le style. C’est léger et plein de dialogues savoureux. Certains échanges sont d’un piquant qui m’a bien plu, notamment entre Sophy et son cousin plus âgé, Charles. Mais Sophy a également le don de moucher ceux qui l’ennuient (j’ai adoré le moment où elle envoie balader Lord Bromford l’air de rien). J’ai vu quelques lectrices dire que trop de dialogue tue le dialogue, et pour le coup c’est vrai qu’il y en a beaucoup. Mais dès le départ, Georgette Heyer nous plante bien le décor et, surtout, les caractères, si bien qu’avec peu d’indications « scéniques », je m’imaginais parfaitement l’expression et les gestes des personnages. Les dialogues rendent le livre très vivant et animé. L’histoire en elle-même est aussi très dynamique. On ne perd pas de temps ; s’il ne se passe rien, on passe au mois suivant, etc.
 
Sophy est vraiment un personnage haut en couleurs. Elle m’a fait beaucoup sourire, voire rire. Elle est malicieuse, gaie et maline, une jeune femme forte comme on les admire (cette scène avec Goldhanger… terrible !). Son caractère est tellement extraordinaire pour une jeune fille du XIXème siècle qui côtoie le monde que l’histoire en devient peu probable. Néanmoins, c’est une vraie bonne lecture détente, et qui a le mérite de tourner en ridicule les caractères à l’opposé de ceux de Sophy, et notamment ceux des pimbêches, qui sont il faut l’avouer, de ces personnages qu’on adore détester.
 
L’intrigue est, bien évidemment, très prévisible. Avant la moitié du bouquin j’avais tout compris ; les couples qui se feront, ceux qui se déferont, et comment tout ce petit monde finit. Et pourtant j’ai pris plaisir à suivre les petites histoires de chacun et à voir Sophy se mêler de tout. Pour moi c’est une bonne romance, plaisante, qui ne m’a pas rendu marshmallow mais qui m’a fait passer un vrai bon moment. Je ne crois pas que ce roman plaira à tout le monde, mais il a le mérite de se lire vite et de nous faire oublier nos préoccupations le temps de la lecture. J’ai vu que Milady sort bientôt un autre titre de Georgette Heyer, Cotillon, et si j’ai l’occasion je le lirai aussi. Pour finir, je vous inonde de quelques phrases que j'ai surlignées et qui m'ont plu.
 
 
"— Bonsoir Evrard !, dit-il. Je ne savais pas que vous étiez déjà remis. Comment ça va ?
— Mal, Cyprien, mal ! Ce que j'ai souffert dans les oreilles n'est rien auprès de ce que mon cœur endure. Pourrai-je jamais y survivre ?
— On survit à tout, sauf à la mort, répliqua joyeusement Wychbold."

"Les parents sont les meilleurs juges de ce qui convient aux enfants. Par ailleurs, il y a quelque chose de quelque peu... inconvenant dans le fait de voir une jeune fille tomber amoureuse, comme on dit. C'est une attitude qui convient au peuple, mais pas aux gens de notre monde."

"Je suis bien embarrassé, déclara tout à coup lord Bromford, d'une voix assez lamentable. J'étais venu ici pour provoquer ce monsieur en duel, mais j'ai attrapé un rhume !"

"Monsieur ! dit Lord Bromford, avec autant de dignité qu'en pouvait assumer un homme dont les deux pieds trempaient dans la moutarde, vous me répondrez des mots que vous venez de prononcer."

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Jamestine' le Lundi 10 juin 2013 à 22:33
Je n'aurai jamais eu envie de lire ce livre si je n'avais pas pris le temps de lire ton avis ;) Les extraits que tu as choisi me donne bien envie de tenter l'aventure du coup :p ( Le coup du duel reporté pour cause de rhume m'a fait rire, je dois l'avouer ).
Par Demoiselle-Coquelicote le Mardi 11 juin 2013 à 18:00
@ Jamestine' : Pis tu verras, quand on est dans l'ambiance, on a facilement tendance à pouffer ^^
Par topobiblioteca le Jeudi 20 juin 2013 à 16:36
J'ai lu ce bouquin il y a quelques mois, et par contre j'ai trouvée que le contexte historique n'était nullement développée et ça m'a gaché l'histoire. C'est une romance, certes, mais historique et c'est dommage. Malgré tout, comme tu le dit, c'est une très bonne lecture détente.
Par Joe391211 le Mardi 25 juin 2013 à 19:46
Je vais lire ce roman pendant les vacances. J'ai hâte ;)
Par Scarlett Julie le Vendredi 7 mars 2014 à 11:25
Un chouette petit divertissement, ça ne m'a pas laissé un grand souvenir, loin de là, cependant j'avais passé un bon moment : un roman agréable pour se vider la tête :)
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3242198

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast