sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Mercredi 24 décembre 2014 à 10:07

Le groupe Bragelonne propose pas mal de choses très sympas ces derniers temps (même si leurs prix, en particulier sur le numérique, me font souvent m’étouffer...). J’ai ainsi pu télécharger gratuitement sur Internet (plusieurs sites l’ont) La liste de Noël, une courte nouvelle de Jojo Moyes, auteure britannique dont j’ai beaucoup entendu parler cette année et l’an passé. Le format court et la période étaient idéaux pour la découvrir ! Je vous mets le synopsis ci-dessous, mais je vous conseille de faire comme moi, de la lire sans regarder de quoi ça parle. Le titre est déjà suffisamment évocateur, et elle ne fait que 15 pages, vous ne perdrez pas beaucoup de votre temps.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres3/LaListe.jpg
Veille de Noël. Chrissie fait ses derniers achats dans l’effervescence de Londres.
Pour Noël, elle reçoit sa belle-mère. Alors que, sur ordre de son mari, elle se met en quête d’un parfum introuvable et du seul fromage que tolère sa belle-mère, sa rencontre avec un chauffeur de taxi lui ouvre les yeux. Elle n’a aucune envie de passer Noël en famille cette année...
 
J’ai beaucoup aimé cette petite nouvelle, tout à fait dans l’esprit « moderne » de Noël. On ne prépare plus du tout cette fête dans les mêmes conditions qu’auparavant. La ruée dans les magasins au dernier moment parce qu’on a oublié telle chose, la préparation du dîner « en famille », la pression sociale... Vu comme ça, Noël ne fait pas rêver ! Et pourtant, est-ce que cette fête (oui oui, je le redis, même si c’est une corvée pour certains) devrait nous mettre dans des états pareils ? Est-ce normal de se laisser faire, de se conformer à ce qui est attendu, quitte à passer un mauvais moment ? Bien sûr que NON !
 
Et ce petit texte nous le montre à merveille, avec un esprit très Christmassy (l’équivalent de ce moment en français m’est inconnu). Je n’ai pas été frustrée de ne pas avoir de « suite », je pense que la nouvelle peut se suffire à elle-même. Après, si on me dit qu’il y a un roman entier consacré à Chrissie, y’a moyen que je mette mon nez dedans, parce que cette première approche de Jojo Moyes m’a fait du bien. Je me suis plu à imaginer comment Chrissie en était arrivée là dans sa vie, et même si on ne la connaît pas longtemps, non plus que le chauffeur de taxi, on en vient vite à les apprécier. Tout aussi rapidement, on en vient à détester David et Diana... La fin est agréable, donne un petit coup de fouet.
 
Très jolie découverte avec ce petit texte, exactement ce qu’il faut en cette période de Noël ! Jojo Moyes me laisse une première impression très positive, j’espère lire bientôt un de ses romans qui a beaucoup fait parler d’elle : Avant toi.
 

Choses � dire

Dire quelque chose

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3270847

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast