sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Lundi 29 septembre 2014 à 18:03

L’été dernier, je terminais à regret Star Cursed, le deuxième tome de The Cahill Witch Chronicles, ou la saga Sœurs Sorcières en français, sur un cliffhanger qui broie le cœur. Le dernier tome, Sisters’ Fate, est sorti au moins d’août aux États-Unis, et ça y est, je l’ai lu !
 
Cate est désespérée. La trahison de Maura la pousse au bord du gouffre, en même temps que Tess se retrouve exposée chez les sorcières, à présent clairement divisée entre le parti d’Inez et celui de Cora, repris par Cate. Les Frères ne vont pas non plus manquer de réagir violemment aux dernières actions des sorcières, quel que soit leur parti.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/107110248235548143338873901454899206906980n.jpg
Ce dernier tome commence au moment où finissait le deuxième. Si vous l’avez lu, je vous laisse imaginer l’état de Cate et le mien, entre désespoir et envie de meurtre ! Immédiatement après cela, les éléments pour le final de l’intrigue commencent à se mettre en place. Jessica Spotswood continue à nous faire le coup de l’ascenseur émotionnel tout du long de ce troisième roman : un instant la situation s’améliore, on entrevoit une solution, l’espoir renaît, pour mieux être détruit la page d’après. Les rebondissements de ce point de vue sont nombreux, mais il y a peu d’action à proprement parler, à l’exception de deux interventions qui ont leur importance, au milieu et à la fin. Cela n’empêche pas la tension d’être présente. Comme dans les tomes précédents, l’auteure dose bien les différents éléments, passant du fantastique à la romance selon les événements.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/Logoanglais.jpg
Je pense que la fin satisfera de nombreux lecteurs. Avec mon esprit pervers, je souhaitais que Jessica Spotswood aille encore plus loin, mais je ne cache pas que c’est une bonne fin, qui nous laisse entre sourire et larmes. Elle reste centrée sur les sœurs Cahill mais n’oublie pas les personnages secondaires auxquels on avait fini par s’attacher aussi. Tess reste particulièrement touchante, d’autant plus au vu des nombreuses épreuves qu’elle traverse. Cate ressemble de moins en moins à une adolescente. Elle n’est pas parfaite mais justement, je la trouve vraiment digne d’admiration. Les réactions de Finn sont parfaitement crédibles. J’avoue que tous les passages avec lui sont ceux que j’ai préférés, surtout que depuis que je lis cette saga j’imagine Finn physiquement comme Eddie Redmayne jeune ! C’est bien dommage que l’acteur soit maintenant trop âgé au cas où une adaptation cinéma serait mise en projet... Je préfère ne pas parler de Maura, je vous laisse vous faire votre idée. Dans les persos secondaires, je suis très contente de revoir Sachi et Rory. Mei et Vi sont aussi très sympathiques. Inez fait vraiment une bonne méchante, même si Frère Covington n’avait pas grand-chose à lui envier. J’ai été agréablement surprise par le père des trois sœurs.
 
J’avais des doutes à la lecture des premiers tomes concernant le lieu de l’action. New England, New London, Chatham... Je pensais qu’on était dans une Angleterre alternative, mais sans certitude (peut-être n’ai-je pas été assez attentive ?), mais en fait nous sommes dans des États-Unis alternatifs, ce qui explique le choix de l’auteure d’utiliser du vocabulaire souvent anglais mais parfois un peu plus américain moderne. Je trouve le mélange plutôt réussi, le style permet toujours de se projeter dans l’univers sans ressembler à un faible pastiche d’un roman du XIXème. Je continue à penser que cette saga est une bonne façon de se lancer dans la lecture en anglais, car le style est suffisamment soutenu pour être intéressant sans être difficile à lire. Ma lecture en tout cas fut très agréable et plutôt addictive ! Si je ne bossais pas, je l’aurais certainement dévoré en deux jours !
 
En conclusion de la saga, je veux dire que c’est vraiment une très bonne série, destinée aux jeunes mais qui n’a aucun mal à plaire à un public plus âgé, et que je recommande très fortement ! J’espère qu’un coffret sortira, histoire que je l’affiche dans mes rayonnages ! Je ne la mets pas en coup de cœur, mais j’avoue qu’on n’est pas loin du tout. À présent, j’ai hâte de voir les réactions quand ce dernier tome sortira en français.
 
"I want to break her. I want the china cup to explode in her hands, the shards to cut her, staining her creamy skin scarlet."
 
"Well, things can always get worse, can’t they?"
 

Choses � dire

Dire quelque chose

Par laetimaginarybooks le Lundi 29 septembre 2014 à 23:19
Merci pour ton avis ! Ce livre est dans ma PAL et il sera bientôt lu j'espère !
Moi aussi j'imaginais Eddie Redmayne en tant que Finn lol.
Par Demoiselle-Coquelicote le Mardi 30 septembre 2014 à 20:08
Contente de voir que je ne suis pas la seule à qui cette idée est venue ^^ Bonne lecture !
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3268984

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast