sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Dimanche 21 septembre 2014 à 9:29

L’Offrande de l’été est dans Saison païennes la nouvelle d’Ambre Dubois consacrée à Mabon, l’une des fêtes celtiques mineures. J’ai Absinthe & Démons dans ma liseuse depuis un moment déjà, mais n’ai pas encore eu l’occasion de le lire. Cette nouvelle était donc mon premier contact avec les textes d’Ambre Dubois.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/Mabonsep2000.jpg
Cette nouvelle raconte la cérémonie de passage des mois de lumière à ceux d’ombre. Au moment de remettre le joyau à l’émissaire qui devra le conduire dans le royaume de l’Ombre, la reine de Lumière s’aperçoit que la bague a disparu. Sa servante, Ciana, entreprend aussitôt de traverser vers le monde des hommes, passage obligatoire entre les deux royaumes, pour retrouver l’artefact indispensable à la bonne marche des saisons et de la vie.
 
Pour être honnête, je n’ai pas apprécié cette nouvelle. J’ai été déçue par l’écriture, très plate, et par l’intrigue aussi. Je n’ai pas réussi à rentrer dedans, je me suis ennuyée. J’ai trouvé que tout était très « facile » et pas très original. Ciana n’est pas très maligne et m’a énervée plus qu’autre chose. Je ne suis jamais très fan de ces héroïnes qui ont tout sous le nez et ne se rendent compte de rien, et Ciana pousse vraiment loin ce trait de personnalité. On peut arguer que cela s’explique par sa méconnaissance du monde des hommes, mais bon…
 
En même temps, Mabon n’est pas la fête sur laquelle on trouve le plus d’informations, aussi créer une histoire autour n’est sans doute pas facile. Je n’ai d’ailleurs pas grand-chose à vous dire à ce sujet. Toutes ces informations proviennent de ce site.
 
Mabon est un rituel païen en remerciement des fruits de la terre et une reconnaissance du besoin de les partager pour s’assurer les bénédictions de la Déesse et du Dieu pendant les mois d’hiver à venir.
Mabon est le second des trois festivals des moissons ; c’est l’équinoxe d’automne où le jour et la nuit sont d’égales durées, et où nous prenons tous un moment pour méditer sur le retour de la période sombre de l’année.
C’est un temps de fête, d’actions de grâce joyeuses et de célébrations pour l’abondance des récoltes. Nous rendons grâce à la lumière qui décroît alors que nous engrangeons les récoltes de l’année. Les offrandes de cidre, de vin, d’herbes sont d’ailleurs appropriées.
C’est aussi une période de grande activité. Il est temps de préparer sérieusement le prochain hiver.
La Déesse commence à revêtir son aspect de vieille dame sage, reflétant la mort lente et l’hibernation de la Terre qui a déjà commencé.
Mabon est l’époque des mystères, il est temps d’honorer les divinités vieillissantes et le monde des Esprits.
C’est un moment propice aux rituels favorisant l’harmonie, l’équilibre, la protection, la prospérité, la sécurité, et la confiance en soi.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/LCSaisonspaiennes.jpg

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Marie et Anne le Jeudi 25 septembre 2014 à 13:38
Ah tiens moi j'ai préféré celle là à celle de Lugnassad. J'ai trouvé l'histoire sympathique.
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 25 septembre 2014 à 18:02
Histoire très bof de mon point de vue, et l'énorme faute de conjugaison dès la première page m'a clairement rebutée je pense...
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3268787

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast