sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Mardi 10 septembre 2013 à 13:37

Ma passion pour Clamp ne datant pas d’hier et ayant diminué depuis mes plus jeunes années, j’avais depuis un moment dans ma mangathèque les cinq premiers tomes de la série RG Veda. Il y a peu, j’ai trouvé d’occasion les cinq tomes qui me manquaient et je me suis relancée dans cette série que j’avais dû mettre en pause. J’en connaissais les grandes lignes grâce à ma lecture des premiers tomes et aussi grâce au numéro de Clamp Anthology qui lui est consacré, mais j’ai vraiment redécouvert cette histoire et c’est un magnifique coup de cœur !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/RGVeda-copie-1.jpg
 
Dans le Tenkaï règne l’empereur du ciel Taïshaku-ten, qui s’est rebellé contre le précédent empereur lors de la guerre sainte, il y a trois cents ans. Ce nouvel empereur est cruel et sans merci et a fait massacrer de nombreux clans qui protégeaient pourtant le Tenkaï des démons. L’histoire commence lorsque l’empereur demande à Yasha-ô, chef du clan Yasha, d’aller exécuter son amie la « rebelle » Kuyo, un oracle. Yasha laisse vivre son amie, qui l’attendait pour lui confier une terrible prophétie…
 
« Six étoiles s'abattront
Des étoiles noires qui se révolteront contre le ciel
L'annonciateur de la destinée qu'elles tisseront
Tu devras le protéger toi-même
Appelant ainsi ceux de ton sang à s'éteindre
Tu partiras avec l'enfant
Bien que partagé entre le bien et le mal, cet enfant
Fera tourner la roue de la destinée du Tenkaï
 
La réunion des six étoiles décidera du sort du ciel
Mais du sein des ténèbres un être descendra doucement
Il gouvernera de ses mains le cours des étoiles
Il manipulera les étoiles noires comme les étoiles du ciel
Tu le protègeras, et les flammes de l'enfer
Réduiront en cendres tous les obstacles
Les six étoiles domineront la terre entière
Et puis
Vous serez les « destructeurs » du ciel »
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/RGVeda2.jpg
On ne peut lutter contre le destin et la course des étoiles. Yasha se rend donc au lieu indiqué par Kuyo et réveillé Ashura, le dernier représentant du clan qui fut autrefois le plus puissant du Tenkaï. Une quête s’engage alors pour trouver les six étoiles et abattre Taïshaku-ten…
 
Le premier tome est un peu déroutant. Il y a beaucoup de personnages, aux noms pas forcément faciles à retenir. On saute d’un lieu à un autre, on se prend une prophétie dans la face et l’hémoglobine commence à couler. Mais grâce au talent de Clamp, que ce soit pour dépeindre des caractères différents ou dessiner des personnages aux physiques remarquables, on ne se perd pas. Je pense par contre qu’il est mieux de lire tout ça à la suite, en tout cas sans trop longue pause entre deux tomes, car l’action est très concentrée et ce serait dommage de se couper dans une si délicieuse lecture !
Les dessins sont entre les vieilles œuvres de Clamp où ce n’est pas toujours terrible et certains de leurs mangas plus récents qui sont de vraies merveilles. Il faut deux-trois tomes pour que le coup de crayon se stabilise puis on a droit à de très belles illustrations couleurs en début de tome ou en couverture et à de magnifiques doubles-pages. L’esthétisme dans la mort ou dans la souffrance est particulièrement développé et on trouve aussi de très beaux vêtements.
 
Car oui, RG Veda ce n’est pas un truc tout mignon. Il y a des combats, des morts à la pelle, des rebondissements et des cris d’orfraie pour ma part. Tout ça prend place dans un univers passionnant fait de dieux-guerriers et de généraux du ciel, où les armes balancent du chi et où les humains côtoient les immortels (ou ceux qui vivent très très longtemps). Les décors sont merveilleux et nous plongent immédiatement dans un autre monde.
 
L’intrigue est un peu lente à se mettre en place – au profit du développement des personnages et de certaines histoires annexes trèèèèès intéressantes – mais s’accélère énormément à la fin, avec un suspens insoutenable (la preuve : j’ai lu les trois derniers tomes d’un coup). J’ai trouvé que beaucoup de personnages étaient extrêmement attachants, même si on en voit peu certains et malgré la noirceur de l’histoire et de plusieurs de ses protagonistes. J’ai aussi retrouvé ce que j’aime tant chez Clamp : l’absence de tout manichéisme. On croit avoir tout compris de tel personnage et pan ! dans les dents. Le fait que l’histoire se déroule dans un monde qui n’existe pas permet de prendre beaucoup de recul et offre simplement une magnifique histoire, belle mais triste comme je les adore.
 
Bref, je vais m’arrêter là : RG Veda c’est un manga qu’il est vachement bien et je le conseille très fortement.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/RGVeda1.jpg

Choses � dire

Dire quelque chose

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3250113

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast