sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Vendredi 30 novembre 2012 à 13:16

Aux Halliennales, si vous vous souvenez bien, j’avais été super raisonnable, et n’avait acheté qu’un livre : Le Mal en la Demeure. Dawn l’ayant acheté en même que moi, et le livre étant très court (même pas 150 pages), nous avons décidé d’en faire une lecture commune pour le 30 novembre. Fini il y a quelques jours, voici mon avis sur le premier roman publié de Stéphane Soutoul, premier tome de la saga « Le cycle des âmes déchues » !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Soutoul.jpg

Résumé : « Sur les terres reculées du domaine de Kreuzburg, une ombre étend son influence maléfique jusqu’entre les murs du manoir Kraemer. Afin de préserver les siens d’une menace plus funeste encore que la mort, le maître des lieux n’a d’autre recours que demander l’assistance d’experts en vampirisme. En ce crépuscule du XIXe siècle, la famille de Lacarme, un clan issu d’une longue lignée d’érudits en occultisme et surnaturel, fait figure de référence dans la chasse aux nosferatus.
Lorsque Gerald de Lacarme arrive en Allemagne, il est cependant loin de se douter de la sombre aventure qui l’attend. Car le mal qu’il est censé combattre rôde déjà dans les couloirs de la demeure, insidieux, impie… Surtout, il y a la belle Marion Kraemer, si mystérieuse, qui lui chavire le cœur à en perdre la raison. Partagé entre ses tendres sentiments et l’importance cruciale de sa mission, le jeune homme va s’immerger dans le plus terrifiant des cauchemars… »
 
Ce livre a tout pour me plaire. Je vais dire d’entrée mes deux seuls points négatifs, parce que c’est du chipotage. Mon regret en fermant le livre, c’est qu’il soit si court. Une centaine de page pour l’histoire principale, puis une nouvelle de trente petites pages. Heureusement le fait qu’il y ait une suite rattrape ça ! Mais ce qui m’a le plus embêtée, ce sont les coquilles et les fautes, presque toujours présentes chez les petites maisons d’édition… Je suis maniaque avec ça, et je le remarque systématiquement. Il y avait également quelques bizarreries dans mon édition, comme des passages où la taille de police n’était pas la même partout dans le paragraphe. Dommage qu’il y ait quelques défauts de forme comme ça. Egalement, je n'aime pas beaucoup la couverture. Qui est-elle censée représenter ? Je ne reconnais aucun des personnages féminins du livre en tout cas. C'est dommage cette manie de toujours mettre des filles sur les couvertures comme ça... Une image du domaine de Kreuzburg aurait mieux collé je pense.
 
Passons au positif, et là il y en a un paquet ! N°1 : l’écriture de Stéphane Soutoul. Ah, j’adore ! Les auteurs français qui prennent la peine de bien écrire sont trop peu nombreux à mon goût, mais là je suis ravie ! Des belles phrases, bien tournées, du vocabulaire, le mot juste, tout ça au service d’une ambiance comparable à celle du roman maître en la matière, le Dracula de Bram Stoker ! Ici nous avons du vrai vampire, créature réellement démoniaque, et un soupçon de foi et de morale dont il ne faut pas négliger l’importance en cette fin du XIXème siècle. Les descriptions sont parfaites, on sent cette ambiance sombre et gothique comme j’aime. L’histoire, sans être révolutionnaire en la matière, m’a beaucoup plu. La fin surtout ! J’ai aimé le personnage de Gérald, érudit mais pas mal dégourdi. J’ai beaucoup aimé Charlotte aussi, même si on la voit peu. Certains scènes étaient assez effrayantes pour moi qui suis trouillarde, et les scènes où ça bastonne m’ont paru vraiment très bien, réalistes et tout comme il faut. En plus, la nouvelle en fin de livre m’a complètement alléchée pour la suite ! J’ai hâte de me la procurer.
 
Si vous aimez Dracula et/ou les bonnes histoires de vampires, vous serez conquis par Le Mal en la Demeure et Stéphane Soutoul, à la plume si délicate.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Soutoul2.jpg[Le tome 2, qui rejoindra bientôt ma PAL j'espère !]

Et comme il s'agissait d'une lecture commune avec Dawn, voici le lien vers son article ! Et enfin, je remercie Cassie qui m'a poussée à acheter ce livre !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/LCLeMalenlaDemeure.png

Mercredi 31 octobre 2012 à 9:54

Nous sommes les 31 octobre, c’est Halloween, il est l’heure de frissonner, de peur et/ou de plaisir ! Parce que oui, moi je suis une grosse trouillarde, donc j’évite d’avoir peur. Avec Cassie, ma partenaire dans cette LC autour d’Entretien avec un vampire d’Anne Rice, nous nous sommes quand même regardé l’adaptation en film, de Neil Jordan, et certains passages restent peu ragoûtants ! Mais parlons d’abord du livre, que j’ai découvert par cette LC.
 
Le livre :
 
Evidemment, j’en avais entendu parler depuis longtemps. Depuis que j’avais vu le film il y a bien six ans, en fait. Puis quand je suis arrivée sur la blogosphère, il m’a paru impossible que je passe à côté. J’ai longtemps cherché le livre chez les bouquinistes, notamment à la Bourse aux livres de Lille. J’étais presque prête à me résigner à l’acheter neuf, dans la nouvelle édition grand format (celle que Cassie a), et là, miracle ! Je suis tombée dessus non pas une, ni deux, mais trois fois à la Nuit des livres à Esquelbecq ! Donc quand Cassie a présenté le livre à une réunion du club de lecture et qu’il n’a pas été choisi, c’était l’occasion ou jamais de se lancer. J’appréhendais d’être déçue, car les critiques positives ne sont pas toujours au rendez-vous (pour un exemple, allez voir cette très bonne chronique de  Dreamin-InaCasket). Mais finalement, j’ai beaucoup apprécié cette lecture, et malgré qu’on m’ait dit que les tomes suivants des Chroniques des vampires n’étaient pas tous à la hauteur du premier, je les lirai tout de même (surtout que j’en ai déjà trois dans ma PAL).

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Entretien.jpg

Le livre est découpé en quatre parties. Au début, je ne voyais pas vraiment l’intérêt de ce découpage en partie. En fait, il se contente de suivre les grands déplacements de Louis, le personnage principal. Pas de chapitres, juste un saut de ligne de temps à autres, ce qui rend la lecture un peu ardue au début : je ne voyais pas où m’arrêter. Au bout d’un moment, cet inconvénient disparaît (je n’avais de toute façon pas le choix vu que j’ai beaucoup lu dans les transports en commun). L’histoire commence dans une chambre d’hôtel un peu sordide. Un homme, journaliste à la recherche d’histoires intéressantes, est face à un vampire, qui se met à lui raconter son histoire. Le récit est donc une mise en abîme. En principe, c’est un narrateur extérieur à l’histoire qui parle, sauf que 95% du temps la parole est à Louis, qui parle, parle, parle et nous fait traverser les époques jusqu’à cet instant dans l’hôtel. Il raconte d’abord sa vie humaine en tant que propriétaire de La Pointe du lac, un domaine agricole près de la Nouvelle-Orléans, à la fin du XVIIIème siècle, puis sa rencontre avec Lestat, qui le transforma en vampire.
 
Le début du roman me plaisait en m’ennuyait à la fois. Il me plaisait car j’apprenais plein de petits détails inexistants dans le film, et il m’ennuyait car j’avais du mal à rentrer dedans. C’est écrit assez petit, les paragraphes sont gros, c’était le début de l’année scolaire et j’étais épuisée. Une fois entrée dans le rythme, j’étais avide de connaître tous les détails de la vie de Louis. J’ai aimé ce personnage (je sais que certaines personnes le trouvent trop larmoyant), qui n’est plus humain mais qui n’est pas comme les autres vampires. Il aime le beau, il aime l’amour, il se pose des questions et réfléchit. Il est paumé, du début à la fin, et ça m’a permis je crois de m’identifier un peu à lui. J’aime Claudia aussi, je la plains. Plus que Louis encore, elle n’a pas souhaité être un vampire, elle a même difficilement conscience d’en être un pendant un long moment. Je pensais détester Lestat, et c’est vrai qu’au début, lui et moi on était pas copains. Mais pas au point de le détester. Lui aussi, j’arrive un peu à le comprendre, et à le prendre en pitié, surtout à la fin. Ça ne me gênera donc pas de le retrouver dans les prochains tomes, que j’ai bien envie de découvrir, mais pas dans l’immédiat (j’ai les trois suivants). Par contre, un qui ne m’a pas plu du tout, c’est Armand. Je n’accroche absolument pas avec lui, et je sais qu’un tome des Chroniques lui est consacré. Peut-être que ce sera l’occasion de mieux le connaître et de l’apprécier.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Chroniquesdesvampires.jpg[Les dix livres composant la saga les Chroniques des Vampires.]
 
J’ai beaucoup aimé l’écriture d’Anne Rice. Elle est précise, descriptive dans le but de distiller une ambiance, et c’est bien réussi. Je regrette plutôt de ne pas avoir plus de détails historiques, sur les évènements, sur les époques, sur les vêtements et les façons de vivre, et pourquoi pas croiser un ou deux personnages ayant existé ? Bon, ça aurait vraiment été du bonus. Les sentiments de Louis sont très développés, très fouillés. L’histoire, même si je la connaissais, a su me retenir jusqu’au bout, et j’ai été agréablement surprise de découvrir une fin différente de celle du film !
 
Le film :
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/InterviewwithaVampireMoviePoste.jpg
Je l’ai vu la première fois lorsque j’étais encore au lycée je crois, et je l’ai revu un certain nombre de fois depuis puisque je l’ai en DVD (je ne sais même plus comment il est arrivé chez nous d’ailleurs). Mon dernier visionnage avec Cassie m’a permis de me concentrer sur des détails ayant trait au roman. En règle générale, tout va très vite dans le film, alors qu’au contraire le roman se déroule lentement, ce qui donne d’ailleurs l’impression que le temps s’étire pour les vampires. Dans le film, c’est le contraire. Il commence avec la transformation de Louis, tandis que le livre nous donne d’abord des détails sur sa vie humaine. Il y a toute une partie du roman inexploitée par le film, et si je comprends bien pourquoi, ça me chagrine un peu car cela participait d’une réflexion plutôt intéressante. Mais surtout, c’est la fin qui est différente. Dans le roman, j’en venais à plaindre Lestat (bon pas jusqu’à l’apprécier quand même), mais Tom Cruise me fiche franchement les jetons ! Au final, certains passages sont peut-être plus effrayants dans le ivre parce que plus détaillés, mais Lestat me fiche plus la trouille en chair et en os parce que je ne me représentais pas ses accès de gaîté et de colère aussi flippants !
 
Je suis vraiment très impressionnée par le jeu de Kirsten Dunst. Pour son âge, c’est vraiment très bon ! Je comprends que ça ait pu perturber l’actrice de jouer ce rôle… Brad Pitt et Tom Cruise sont très bons en Louis et Lestat, je n’ai aucun problème là-dessus (pourtant je suis loin d’être une grande fan de Tom Cruise). Par contre, maintenant que j’ai lu le roman, je n’aurai jamais choisi Antonio Banderas pour jouer Armand. Ça ne va pas du tout. Le personnage ne me semble pas être le même, et d’ailleurs sa relation avec Louis n’est pas du tout la même à mes yeux. La musique, les bruits de fond sont souvent oppressants (le passage dans le Théâtre… brrrrr !). Avec les costumes, maquillages et coiffures, on est bien dans l’ambiance ! Pour ceux qui cherchent des idées de films à regarder ce soir et qui ne sont pas anti-longues dents, je le conseille !
 
Cette lecture s'est déroulée dans le cadre d'une LC avec Cassie.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/LC1.png

& Happy Halloween !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Gifs/22.gif

Lundi 22 octobre 2012 à 18:26

Vous l'avez peut-être remarqué grâce au module de gauche "Lecture(s) en cours", j'ai terminé Entretien avec un vampire, à présent j'attends le 31 octobre pour poster mon billet dessus, et entre-temps je vais revoir le film avec Cassie, ma partenaire dans cette LC. Et je me lance dans une seconde LC, avec une autre copine du club de lecture : Dawn ! Nous avons choisi de lire ensemble Le Mal en la Demeure, de Stéphane Soutoul, acheté aux Halliennales, sur les conseils de Cassie pour ma part. Mais qu'est-ce donc que ce livre ?

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Soutoul.jpg
Résumé : "Sur les terres reculées du domaine de Kreuzburg, une ombre étend son influence maléfique jusqu'entre les murs du manoir Kraemer. Afin de préserver les siens d'une menace plus funeste encore que la mort, le maître des lieux n'a d'autre recours que demander l'assistance d'experts en vampirisme. En ce crépuscule du XIXe siècle, la famille de Lacarme, un clan issu d'une longue lignée d'érudits en occultisme et surnaturel, fait figure de référence dans la chasse aux nosferatus.
 
Lorsque Gerald de Lacarme arrive en Allemagne, il est cependant loin de se douter de la sombre aventure qui l'attend. Car le mal qu'il est censé combattre rôde déjà dans les couloirs de la demeure, insidieux, impie… Surtout, il y a la belle Marion Kraemer, si mystérieuse, qui lui chavire le cœur à en perdre la raison. Partagé entre ses tendres sentiments et l'importance cruciale de sa mission, le jeune homme va s'immerger dans le plus terrifiant des cauchemars…"

Encore une histoire de vampires... Mais elle m'intéresse ! De plus, nous avons fixé la date au 30 novembre, et le livre est très court (à peine 150 pages), je peux donc faire une pause dans les vampires pendant quasiment un mois. Je vous laisse sur la magnifique ban que Cassie a réalisé pour nous à l'occasion de cette LC !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/LCLeMalenlaDemeure-copie-1.png

Vendredi 21 septembre 2012 à 7:56

Ce que j'aime bien avec moi, c'est que je fais des titres en anglais, et ça se trouve ça ne se dit pas du tout, mais c'est pas grave, ça a le mérite de m'amuser.

Bref, ce petit article pour vous dire que je me lance dans ma première LC (lecture commune) ! Bon ce n'est pas tout à fait exact puisque j'en fais avec le club de lecture de Lille, mais disons que là ça va être quelque chose d'interne à nos deux blogs. Ma partenaire sera Cassiopée, donc ce sera forcément chouette. Mais vous devez vous demander quel livre nous avons choisi ! Eh bien il s'agit d'Entretien avec un vampire d'Anne Rice, qu'on a toutes les deux envie de découvrir et qui, accessoirement, n'a pas été choisi mercredi au club.

Résumé de Livr@ddict : De nos jours, à la Nouvelle-Orléans, un jeune homme a été convoqué dans l'obscurité d'une chambre d'hôtel pour écouter la plus étrange histoire qui soit. Tandis que tourne le magnétophone, son mystérieux interlocuteur raconte sa vie, sa vie de vampire. Comme l'interviewer, nous nous laissons subjuguer, fasciner et entraîner à travers les siècles dans un monde sensuel et terrifiant ou l'atroce le dispute au sublime. Véritable livre culte, premier volet des désormais incontournables Chroniques des vampires, Entretien avec un vampire renouvelle totalement l'un des mythes les plus riches et les plus ambigus du fantastique.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Entretien.jpg
Je le lirai dans ma vieille version d'occasion, et Cassie dans la nouvelle édition. Je crois que les traductions sont différentes, ce sera intéressant de comparer ! Nous nous sommes fixés comme date pour la mise en ligne des billets le 31 octobre, jour de Halloween, comme ça on est est bien dans le sujet ! En revanche il y a des chances qu'on en discute avant mais peu importe... Ça me laissera le temps de le lire j'espère, parce que c'est vrai qu'en ce moment mon rythme serait plutôt deux-trois livres par mois... Rendez-vous le 31 octobre pour savoir ce que j'aurai pensé de ce grand classique de la littérature vampirique !

EDIT : Et voici la bannière faite par Cassie pour l'occasion ! 

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/LC1.png

<< Je l'ai dit après... | 1 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast