sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Samedi 12 mai 2012 à 18:35

Après avoir assidûment révisé mon civil (pour de vrai) et avant de (peut-être) me faire rare pour un temps sur le blog et sur FB parce que j'entre dans ma dernière ligne droite avant les examens, je vous fais ma critique de Dark Shadows. Et je vous préviens tout de suite, je n'ai pas été enchantée, même si ce film n'est pas le plus mauvais de Burton, le pire étant bien entendu sa version d'Alice au pays des merveilles, et n'allez pas me dire comme l'autre greluche d'hier soir que c'est parce qu'il était contraint par Disney. Déjà parce que c'est lui qui a choisi de faire le film, et qu'il est suffisamment connu pour se trouver des producteurs autres que ceux aux grandes oreilles. Ensuite parce que L'étrange Noël de Mr Jack (qui n'est en fait, pas de Tim Burton, mais qui porte sa marque à bien des égards), c'était aussi Disney derrière, et c'était loin d'être une merde. Frankenweenie, à venir bientôt, n'a pas non plus l'air mauvais (à vérifier quand même), et pourtant Disney est à la barre. Tout ça pour dire qu'Alice était une daube monumentale, Johnny Depp ne relevant pas le niveau car lui non plus n'est pas toujours au sommet de son art (voyez The Tourist, franchement bof bof), et Mia Wasikowska non plus, alors que je l'ai trouvé très bonne dans Restless.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/darkshadows.jpg
Vous l'avez déjà compris, je ne suis pas une grande fan de Tim Burton. Je trouve son travail intéressant car je pense qu'il reflète bien les méandres de son âme sûrement torturée. Il a fait quelques chefs-d'œuvres, j'en conviens sans problème, et j'ai même beaucoup apprécié Sleepy Hollow. J'avais aussi bien aimé Edward aux mains d'argent, mais je ne l'ai pas vu depuis longtemps. Pareil avec L'étrange Noël. J'ai également apprécié Sweeney Todd, quoique certaines choses ne m'aient pas plu. Dark Shadows me laissait dubitative, la BA me tentait mais j'étais méfiante. Quand je me suis installée dans la salle, j'ai essayé de mettre de côté d'éventuels a priori, et j'ai regardé le film. Je vais commencer par les choses que j'ai aimées, mais d'abor petit résumé tiré d'Allociné : "En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant. Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé…"

J'ai été séduite par l'esthétique des décors (même si chéri a bien ri en remarquant au début du film que le train qui file à travers le paysage était un beau petit jouet), notamment la mer déchaînée et Collinwood, et par les chansons choisies pour la BO du film, qui collaient bien avec l'idée que je me fais des seventies. La musique de Danny Elfman ne m'a pas marquée mais ne m'a pas choquée non plus. J'ai pu apprécier le côté décalé de Barnabas qui parle très bizarrement par les mots et expressions qu'il utilise mais aussi par le ton de sa voix, même si je doute fortement que les gens au XVIIIème siècle aient parlé de cette façon. J'ai trouvé Eva Green excellente dans son rôle, on sentait bien la folle sorcière ! Par contre, je ne vois pas l'intérêt de l'avoir mise en blonde pour la période du présent. C'est une magnifique brune, quelle utilité de la rendre vulgaire comme ça ? Être blonde au XXème siècle n'était quand même pas une obligation !
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/16964303cdb3evagreendanslefilmamericaindetimburtond9227faad06c461bd0f365c5d82dd5ad.jpg[Non, non, non, elle est bien plus belle que ça normalement !]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/evagreenasangeliquebouchard3.jpg[Ah, voilà qui est bien mieux, beaucoup mieux.]

Passons au négatif... L'esthétique des personnages n'étaient pas du tout à la hauteur de celle des décors. Tous les acteurs sont enlaidis (sauf Eva Green lorsqu'on la voit au début du film, façon XVIIIème, et sur les premiers sublimes tableaux de son bureau), les costumes n'ont pas grand-chose d"intéressant, mis à part peut-être celui de Barnabas. La BA faisait présager un film très loufoque, et très drôle. Je n'ai pas ri une fois, sauf peut-être avec le coup du M (vous comprendrez en voyant le film), j'ai seulement souri à quelques bons mots. Très peu d'humour donc, et quoiqu'en aient dit les fous furieux de Burton assis devant nous, la salle n'a pas beaucoup rigolé. Le registre est plutôt dramatique en fait, avec des pointes de ridicule, dues aux années 70 et à certains persos. Le scénario était très faible, voire carrément mauvais. Le film est adapté d'une série des années 60 ayant compté plus de 1000 épisodes. Impossible de tout reprendre dans un film, mais j'ai l'impression que c'est un peu ce qu'a voulu faire le réa. On dirait qu'il manque des éléments, on ne comprend pas tout un tas de choses élémentaires dès qu'on réfléchit au déroulement de l'histoire. Il y a un manque de logique dans le film, et aussi de dynamisme. Le temps m'a paru long. La fin laisse la possibilité d'une suite. Je vous en prie ne faites pas ça. Complètement inutile. Les personnages m'ont également semblé très fades, et leurs visages souvent figés par une tonne de maquillage n'ont pas aidé à leur donner une véritable personnalité qui m'aurait embarquée dans leur histoire. Ce qui m'a le plus ennuyée, ce sont les histoires d'amour. Burton devrait tout simplement, à mon avis, arrêter d'en intégrer à ses films. Elles sont toujours caricaturales, la vision de l'amour qui est donné est absolument affreuse je trouve. Ça ne fonctionne pas, et ça en devient ridicule dans le plus mauvais sens du terme.

Enfin, quelques mots de ce que j'appellerais "l'exclusivisme" de Tim Burton. J'apprécie vraiment la complicité qui peut exister entre, par exemple, un réalisateur et son acteur fétiche, mais là ça devient n'importe quoi. Utiliser quasi-systématiquement Johnny Depp et Helena Bonham Carter en acteurs (et Danny Elfman à la musique, accessoirement) m'exaspère franchement, je n'apprécie même plus de les voir à l'écran dans ce contexte. En conclusion, je dirais que c'était loin d'etre aussi mauvais qu'Alice, il y a quelques bonnes choses à en tirer, mais ce n'est absolument pas un bon film que je recommanderais de voir à tout prix. Je compte voir d'autres films de Burton, des plus vieux et ses prochains, mais je suis tout à fait opposée à ce qu'on me dise que c'est un réalisateur génial ! Il a fait du très bon, et de l'incroyablement mauvais. Je refuse de faire comme l'autre greluche d'hier soir (encore elle), qui juge un film à son réalisateur et non pas à sa qualité inhérente. L'homme est faillible, les amis, il ne peut pas être toujours au top. Et quand on n'est pas au meilleur de sa forme, mieux vaut éviter de montrer ce que ça a donné... Ne me tapez pas dessus suite à cette critique s'il vous plaît, j'ai vraiment fait de mon mieux pour être objective ! Et puis après tout, je ne suis pas titulaire d'un diplôme dans le cinéma, hein.

Fiche :
Dark Shadows, ded Tim Burton
Sorti en France le 9 mai 2012
Avec notamment Johnny Depp, Eva Green, Michelle Pfeiffer, Helene Bonham Carter
Musique de Danny Elfman

Samedi 28 avril 2012 à 17:50

Décidément, je ne suis pas en forme ces jours-ci. J'ai juste envie de larver sur le canapé ou au lit, devant un film ou un épisode ou un bouquin entre les mains. Je n'ai pas bossé de la journée, et pourtant je me sens à peine coupable. Je suis même tellement amorphe que je fais des fautes d'orthographe. Ça m'arrive très rarement et j'ai horreur de ça. Argh. Au moins mes inscriptions sur Livraddict et Club de lecture sont faites, j'espère que j'arriverai à tout suivre ! Au lieu de réviser, j'ai terminé Les Mystères de Harper Connelly. J'en parlerai bientôt.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/LePrenomaffiche.jpg
Donc hier, nous sommes allés voir Le Prénom. J'étais plus motivée que chéri, mais j'ai eu raison de le pousser un peu puisque c'est une comédie très très sympathique. Pour l'histoire, on a un dîner qui va réunir Vincent, frère de Babou qui est mariée à Pierre, chez eux, avec également Claude, l'ami d'enfance et Anna, la compagne de Vincent qui est enceinte. Et justement, aujourd'hui c'était l'échographie, et ils vont avoir un petit garçon. Mais quel prénom Anna et Vincent ont-ils choisi ?

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/309271affichedufilmleprenomensallesenfrancele26avril2012.jpgJ'étais très contente de constater que la bande-annonce, au final, ne révélait quasiment rien. J'avais deviné "le prénom" la première fois que je l'ai vue, mais là n'est pas le vif du problème en fin de compte, bien que ce soit effectivement un sujet propice aux engueulades ! Je pense même que pour l'éviter, je me garderai bien d'annoncer le prénom de mon enfant avant sa naissance à quiconque (hormis le père, bien sûr !). Le film est adapté d'une pièce de théâtre du même nom. Ni une ni deux, j'ai immédiatement pensé à Dîner de cons et Le Père Noël est une ordure. Il allait falloir rivaliser avec ces deux excellentes comédies ! A priori, je dirais que c'est réussi. Il faudra un second visionnage du film pour confirmer qu'on se marre toujours autant. Ici pas vraiment de phrases cultes, mais des piques qui s'enchaînent à un rythme époustouflant, une bonne dynamique entre les scènes franchement drôles et celles plus sérieuses et des personnages savoureux. Je n'avais jamais vu Patrick Bruel comme ça, et je dois dire que c'est un plaisir ! Les personnages se connaissent très bien puisque quatre sur les cinq se connaissent depuis trente ans ou quelque chose comme ça. Et le rire repose essentiellement là-dessus. Personnellement, j'ai retrouvé cette ambiance familiale mi-joyeuse mi-pourrie, ces mots qu'on se lance qui blessent et font sourire (ou carrément exploser de rire) à la fois que je constate parfois (assez souvent en fait !) dans ma famille et chez les autres. Toute la séance s'est esclaffée de nombreuses fois, elle était presque comblée de quadragénaires venus trouver un moment de détente et je pense que peu de gens sont sortis déçus ! Pas nous en tout cas. C'est un film que je conseille à tout le monde et que j'ai aimé pour ses références bobos, ses jeux de mots bien sentis et ses personnages croustillants. J'ai tout particulièrement apprécié Claude. Je ne vais pas m'étendre, je ne voudrais pas vous gâcher les surprises, mais vraiment, ne manquez pas l'occasion de le voir !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/20052368.jpg[Regardez-moi un peu cette tête de filou !]


http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/leprenom.jpg[Affiche pour la pièce]
 

Samedi 14 avril 2012 à 17:41

Pfiou. J'ai fini le cas pratique en PEDH qui est à rendre lundi. Il reste encore quelques trucs techniques à revoir, mais dans l'ensemble c'est terminé ! De ce fait je n'ai plus rien envie de faire du tout niveau boulot... Je devrais pourtant commencer à réviser, les examens arrivent dans un petit peu plus d'un mois. 3 écrits, 4 oraux, pis voilà. Le week-end prochain je rentre chez mes parents, et je vais voter pour la première fois aux présidentielles. Je trouve ça important, mais je n'entrerai ici dans aucun débat.
J'ai commencé Côté face, et je suis déjà bien emballée ! J'ai choisi celui-là parce que Mlle.Moon souhaite le découvrir aussi, donc je lui enverrai quand j'en aurai terminé la lecture. La date de la treizième rencontre du club de lecture a été décidée, j'ai hâte ! Et j'ai réédité l'article du jeu raté, pour qu'il y ait quand même les réponses, pour ceux que ça intéresse. C'est ici. Je l'avais dit, je l'ai ait : je suis allée découvrir Le Roi Lion au cinéma et en 3D.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/141862.jpg
J'étais particulièrement curieuse de voir ce que pouvait donner la 3D sur du dessin, ce qu'on ressent à voir un tel classique sur écran géant. Bah c'est très chouette. La 3D rendait bien, les couleurs étaient sublimes, les images merveilleuses, comme sorties de rêves d'enfant. Le seul bémol persistant avec la 3D, c'est que les images sont saccadées quand ça bouge trop vite, il y a un manque de fluidité. Je crois que quelqu'un m'a expliqué que ça a un rapport avec le nombre d'image/seconde. À 24 images/seconde, ce qui est la norme, c'est insuffisant.  Mais avec les nouvelles caméras et les nouvelles techniques, il faut s'attendre à voir une nette amélioration à ce sujet, et notamment avec Bilbo, qui est tourné en 48 images/seconde. Enfin si j'ai bien tout compris.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/soleil.png http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/84109608830c11e1b3f84d7d21e91c14493x328.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/roilion.jpg
Tout le monde connaît l'histoire, je ne vais pas vous faire l'offense de vous la rappeler. C'est l'une des plus belles que Disney ait créées, et l'une des plus parfaites aussi. Il y a tout : l'amour, l'amitié, l'aventure, la mort, l'humour, tout. J'ai pleuré, et j'ai ri. Surtout ri. Je ne me rappelais pas ce passage au début, après que les hyènes ont été mises en déroute par Mufasa (Jean Reno !), elles sont dans leur repaire et y'en a une qui se donne des frissons quand l'autre dit "Mufasa !". La troisième est morte de rire. J'ai essayé de vous trouver le passage sur Youtube parce que j'explique très mal mais il n'y a pas ce que je veux. J'espère que vous voyez quand même de quoi je parle ! Bref. Le traitement des images est vraiment réussi, j'étais soufflée, encore plus au début, quand la musique commence, avec le soleil qui se lève et tout... Wahou ! L'histoire est tellement belel et complète qu'elle aurait pu donner lieu à un excellent film, mais c'est là le tour de force de Disney : toucher les adultes et les enfants, de tous âges et de tous milieux. Je ne vois même pas quoi dire de plus. C'est l'un de mes Disney préférés, et je pense que personne ne me contredira si j'affirme que c'est également l'un des meilleurs ! Allez le revoir si vous le pouvez, c'est un vrai bonheur !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/ROILION3DPHOTO3.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/SimbaNalaSnuggle.jpg
Et ce qu'il faut savoir aussi, c'est que comme les Américains qui sont retournés le voir, une surprise nous attend avant le début du film... Un court-métrage Le Mariage de Raiponce ! (Tangled Ever After en anglais) On y retrouve tous les personnages du long-métrage et encore plein de gags ! (Comment faire un article qui paraîtra long en mettant plein d'images alors qu'en fin de compte on n'a rien de précis à dire.)

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TangledEverAfter.jpg http://geektyrant.com/storage/2011-post-images/tangled%20ever%20after.png?__SQUARESPACE_CACHEVERSION=1325871922849 
Fiche :
Le Roi Lion de Roger Allers et Rob Minkoff
Sorti en France le 23 novembre 1994, ressorti le 11 avril 2012
Musique et chansons de Hans Zimmer, Tim Rice et Elton John

Bande-annonce :

Samedi 7 avril 2012 à 11:12

Les petits, hop hop hop on joue dans l'article précédent, et on vote aux sondages dans celui encore d'avant si ce n'est déjà fait ! Ça y est, Cowblog a cessé de débloquer niveau statistiques. Mais bon, ça fait un sacré trou maintenant, elles ne sont plus représentatives de la réalité ! Hier après-midi je n'avais pas cours, donc après déjeuner avec chéri nous sommes allés en centre-ville. Au Printemps j'ai acheté un nouveau Charm (je ne sais pas si vous connaissez cette collection de Thomas Sabo ? Je vous montrerai mon bracelet), un éventail trop joli, et puis nous nous sommes rendus au cinéma pour voir Sur la piste du Marsupilami, dont je vous parle juste après. Une fois la séance finie, direction les magasins de fringues, parce que j'en avais marre d'être habillée comme une patate et que ça faisait presque deux mois que je disais "j'ai envie de faire les magasins", ce qui est assez rare pour être souligné (je ne suis pas franchement une accro du shopping). Je me suis acheté une paire de chaussures, à moins 50%, et du cuir en plus ! Vive les fins de série et les petits pieds (je fais du 37, il reste presque toujours ma taille héhé). Je vous les montrerai peut-être, si vous êtes gentils avec moi. Je suis aussi allée chez Cache-Cache et j'en suis ressortie avec une très jolie robe blanche et grise pour cet été, chez Promod où j'ai pris un joli T-shirt flottant corail et un petit pull saumon, et enfin chez H&M une chemise colorée à carreaux et un chemisier blanc et bleu. En tout, 170€. J'avoue, je culpabilise à mort, même si j'avais mis de côté le mois dernier pour pouvoir faire les magasins ce mois-ci. Et encore, je n'ai pas acheté de blouson comme je voulais ni de gilets ! Le souci, c'est que c'est l'anniversaire de ma mère et de ma grand-mère bientôt, et que je ne leur ai encore rien acheté, sans compter que je n'ai pas d'idées. Pour ma mère ça ira, mais pour ma grand-mère je n'ai absolument aucune idée. Qu'est-ce que vous leur achetez vous ?

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/marsupilami120BDDEF.jpg
Maintenant, le film. J'ai toujours aimé le marsu, je regardais le dessin animé et je lisais les quelques BD de Franquin que mon frère avait quand on était petits. Je vais le dire d'emblée : c'est très sympathique, j'ai beaucoup aimé et je le reverrai avec plaisir, mais je m'attendais à mieux, même si certains passages sont très drôles. Je m'attendais à des vrais gros fous rires, et je n'en ai eu qu'un petit. Mais si vous avez l'occasion, allez le voir hein ! Je vous donne le résumé d'Allociné pour commencer : "Quand Dan Geraldo, reporter en quête de scoop, arrive en Palombie, il ne se doute pas qu’il va faire la plus incroyable des découvertes… Avec Pablito, guide local plein de ressources, ils vont aller de surprise en surprise au cours d’une aventure trépidante et surtout révéler une nouvelle extraordinaire : Le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !!!"

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Marsupilami1.jpg

J'ai retrouvé un Jamel Debbouze comme je l'apprécie, un Alain Chabat toujours en forme (pas comme certains acteurs qui vieillissent très mal), un Patrick Timsit bien excité comme toujours, j'ai découvert un Lambert Wilson inconnu (faut dire que je connais mal cet acteur, je crois ne l'avoir vu que dans La Princesse de Montpensier où il était le seul élément du film digne d'intérêt et dans La Boum 2, quand il était très, très jeune !) et Fred Testot, que je n'avais vu que dans La Guerre des boutons. En revanche, j'ai eu le très grand déplaisir de revoir Géraldine Nakache, qui est une actrice que je trouve non seulement mauvaise mais en plus vraiment pas jolie. Son rôle est complètement inutile, mis à part une très courte scène remplie de noms de fleurs un peu spéciales. J'ai apprécié que le méchant ne soit pas celui auquel on penserait de prime abord, j'ai aimé le côté très décalé du film, les clins d'œils, la prophétie farfelue, bref, plein de choses. J'ai juste trouvé que c'était un peu long à démarrer. Les images de la forêt sont très belles, le tournage a été soigné, tous comme les effets spéciaux et visuels. Le Marsupilami est décidément trop mignon (c'est e mâle le plus beau je trouve) et apporte beaucoup d'humour au film, même s'il n'est pas le seul bien sûr. Deux passages dont on se souviendra longtemps, l'un avec un chihuahua, l'autre avec une robe, mais je ne vous en dis pas plus, je ne vais pas vous spoiler quand même ! J'étais contente qu'il n'y ait pas d'histoire d'amour, ça n'aurait pas eu sa place. Rien à dire sur la musique, elle ne m'a pas marquée mais elle ne détonnait pas, donc tout va bien. J'ai beaucoup apprécié le générique de fin, je vous conseille de rester jusqu'au bout et de lire tout ce qui passe à l'écran ! Alain Chabat a vraiment bien géré son idée, et ça ça fait plaisir ! En tout cas, le Marsu, "c'est un animal qu'on croyait qui n'existait pas, mais qui n'existe !"

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Marsupilami2.jpg
Fiche :
Sur la piste du Marsupilami d'Alain Chabat
Sorti en France le 4 avril 2012
Avec notamment Alain Chabat, Jamel Debbouze, Lambert Wilson, Fred Testot, Patrick Timsit, Géraldine Nakache
Musique de Bruno Coulais

Bande-annonce :

Mardi 3 avril 2012 à 19:35

Dites les p'tits gars, vous m'faites la tronche ou c'est Cowblog qui débloque ? Zéro visite deux jours de suite, je me dis quand même ! Bwarf. Effectivement ce n'est pas une semaine géniale, j'ai pas envie de bosser, pourtant je dois commencer ce fichu cas pratique en PEDH que je hais de toute mon âme, je dois faire le TD aussi pour après-demain mais je n'ai fait qu'un arrêt sur les treize, ce week-end je vais me sentir très seule parce que chéri rentre chez lui, et moi je ne peux même pas aller voir mes parents et mes frangins. Bon. La semaine prochaine sera meilleure. Au moins j'ai Rayman Origins et il est trop marrant, je sens que je vais m'éclater avec ça. Et le season premiere de Game of Thrones était awesome. Les dix épisodes de la saison vont encore passer à une vitesse...

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/YoungAdultMoviePoster480x724.jpg
Aujourd'hui, petit article rapide sur ce que j'ai vu au ciné en dernier, c'est-à-dire Young Adult. Résumé Allociné : "Originaire d’une petite ville de province où elle s’ennuyait à mourir, Mavis Gary s’est installée à Minneapolis où elle est devenue auteur de romans pour ados. Mais lorsqu’elle apprend que son ex-petit copain de lycée est devenu papa, elle décide de revenir sur les lieux de son enfance pour le reconquérir. Tandis que Mavis semble sûre d’elle et de son pouvoir de séduction, la situation ne tourne pas à son avantage. Elle noue alors une relation peu banale avec un ancien camarade de lycée, mal dans sa peau, qui, malgré les apparences, lui ressemble plus qu’il n’y paraît..."
Ce que j'ai principalement à vous dire, c'est fuyez ! Déjà je n'aime pas beaucoup Charlize Theron (peut-être parce que mon chéri la trouve trop belle, je suis jalouse). Elle ne joue pas mal, mais son rôle est dénué de tout intérêt, comme l'histoire. J'espère pour elle que ce n'est pas réellement pour elle que ce n'est pas la meilleure performance de sa carrière, sinon quelle carrière... Je m'attendais à quelque chose à la fin qui me ferait changer d'avis sur le personnage, et j'ai cru un moment qu'on y arrivait, mais non. Je voulais voir le film parce que j'ai vu que c'était réalisé par Jason Reitman, qui a fait Juno, un film que j'aime beaucoup. J'aurais mieux fait de m'abstenir. Je me suis ennuyée à mort, il n'y avait que les chansons choisies qui n'étaient pas mauvaises. Je n'ai à peu près pu apprécier qu'un seul des personnages principaux, Matt, et j'ai trouvé que son histoire avait été très mal traité. Tout est négligé. Le message qui semble ressortir du film est excessivement mauvais, à moins que je l'ai mal compris, mais vraiment j'ai été estomaquée par certains propos. C'était vraiment pathétique, mais pas dans le sens où je pourrais compatir, dans le sens où c'est ridicule. Les affches du film et sa bande-annonce voulaient nous faire croire que c'était une sorte de comédie dramatique, mais ce n'est absolument pas ça, c'est juste rien. Je partais pourtant sur une note optimiste, mais je suis sortie de la salle dégoûtée d'avoir perdu mon temps. Je n'ai même pas une critique plus longue à formuler, je trouve qu'il n'y a rien à tirer de ce film. Bien entendu, ce n'est là que mon avis, et si vous avez aimé, je serais vraiment curieuse de savoir pour quelles raisons. À bientôt pour un article plus passionnant j'espère ! Portez-vous bien, salut !

Fiche :
Young Adult de Jason Reitman
Sorti en France le 28 mars 2012
Avec notamment Charlize Theron, Patton Oswalt, Patrick Wilson

Bande-annonce :

Vendredi 30 mars 2012 à 11:59

Cowblog plantouille pas mal pour moi aujourd'hui, alors je vais faire un article en attendant qu'il aille mieux, et comme je ne savais pas de quoi vous parler, bah je vais causer d'une série. D'abord je vous remercie de m'avoir souhaité mon anniversaire, pour les curieux le restau était très bon et l'ambiance sympathique, on y retournera pour tester le bar au rez-de-chaussée. Je vous montrerai mes cadeaux après samedi soir. Bon, j'ai fini mes examens. Ils ne se sont pas achevés sur une note positive. En même temps, quand on nous dit de ne pas réviser la responsabilité internationale, et que l'examen consiste en trois questions, deux auxquelles il faut répondre, et que l'un des trois c'est sur ladite responsabilité, le choix entre les trois est vite fait. Sans compter qu'on nous avait dit que ce seraient de simples questions, et là on se retrouve avec grosso modo deux dissert' à faire en deux heures, donc je dis non. Mais comme j'avais pas mal révisé, j'espère avoir plus que 5, donc au moins 6, pour dire de faire mieux qu'au premier semestre. 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Series/cougartown2012.jpg[De gauche à droite : Jules, Laurie et Ellie. C'est Ellie que je préfère, elle est trop marrante et je la trouve jolie ! Si je pouvais vieillir en ressemblant à ça ce serait chouette.

Cougar Town, c'est une série de la chaîne ABC, au format 20 minutes, où l'on suit Jules Cobb (Courtney Cox), qui vient de divorcer à tout juste 40 ans de Bobby, qu'elle a épousé très jeune et dont elle a eu un fils très jeune aussi. Le garçon est grand maintenant, il s'appelle Travis. La série veut nous faire croire qu'elle part sur le postulat de ces femmes "cougars", et en effet les épisodes au début tournent là-dessus. Jules a envie de faire de nouvelles rencontres, et il y a des petits jeunes très sexy. Elle s'insurge de voir que son voisin d'en face, Grayson, se tape des minettes à longueur de semaines. Elle est aussi entourée de Laurie, la jeune blonde toujours prête à sortir, et d'Ellie et Andy, ses voisins et amis depuis des années. Heureusement, la série a rapidement pris une tournure autre que les femmes cougars, parce que ce n'était pas très intéressant. Je n'ai pas lâché simplement parce que j'ai regardé cette série l'été dernier, quand je me faisais chier, et comme ça me faisait rire j'ai continué, et j'ai bien fait parce que ça devient de mieux en mieux ! L'humour est toujours là, toujours aussi délicieux, les personnages se développent ou s'affirment, et c'est 'une des rares séries où il n'y en a pas un ou deux qui me sortent par les trous de nez ! La série est très bien dosée, jamais trop de ci ou de ça, un personnage pas trop accrocheur ne restera pas longtemps, une intrigue ne s'étalera pas sur trois plombes. Et c'est franchement hilarant. Mais il faut accrocher, si ce n'est pas votre genre d'humour, ça risque de ne pas coller. Je soulignerai aussi qu'il y a de nombreuses guest stars, présentes plus ou moins longtemps, mais généralement seulement pour un épisode (on voit notamment Jennifer Aniston et Lisa Kudrow venues faire un couou à leur copine de Friends !). Bref, pour un moment de détente, une dose de Cougar Town !
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Series/GraysonAndyetBobbyCougarTown2x15.jpg[De gauche à droite : Andy, Grayson et Bobby en train de jouer à "penny can", une activité récurrente dans la série !]

Jeudi 23 février 2012 à 21:53

J'ai créé une nouvelle catégorie, "Cartoons", pour y mettre les articles sur les dessins animés et autres films d'animation. J'en profite de les avoir revu récemment pour vous faire un petit article spécial Shrek ! Mais avant je vais vous dire que depuis cet après-midi je suis très, très énervée à cause d'un évènement super désagréable qui m'est arrivé à la fac. Vivement que je quitte celle-ci, l'autre ne sera pas meilleure mais au moins il y aura un changement ! Demain je rentre chez moi, dans ma belle Picardie, dans ma demeure isarienne. J'aurai certainement le temps de faire des articles (du moins je pense), et il faudra que je m'avance dans mon travail pour la rentrée aussi, sinon je vais être débordée le reste des vacances et je n'en profiterai pas aux moments où je serai avec mon cher et tente coloc'. Après cette petite intro, c'est parti !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek3-copie-1.jpg
Les dessins animés et moi, c'est une grande histoire, et Shrek ne fait pas exception. Je me rappelle que j'ai vu le premier sur Canal + à la demande l'année après sa sortie au ciné, et on s'était tellement bidonnés avec mes parents et mes frangins qu'on a vu tous les suivants au ciné. Le premier est vraiment excellent, je pense qu'il est difficile de faire mieux dans ce genre-là ! On s'attache immédiatement aux personnages, principaux et secondaires Shrek, l'Âne, Fiona, mais aussi Pinocchio, Tibiscuit et les trois petits cochons !), on déteste le méchant mais on aime les vannes qui lui sont destinées ("il aurait pas comme que'qu'chose à compenser ?"), on rit beaucoup, l'histoire est bien construite et très plaisante, remplie de clins d'oeil à des contes que nous Européens connaissont très bien puisqu'ils viennent de chez nous. La fin, même en partie prévisible, surprend agréablement je trouve. Dreamworks a prouvé direct, paf comme ça, qu'il vaut quelque chose dans le domaine du film d'animation. Le casting ne gâche rien, en VO et en VF (soulignons à ce passage la qualité des doublages et des traductions sur l'ensemble de la saga !). Ajoutons à ça une BO extrêmement sympathique que je me mets très souvent et tadaaa ! Voilà un film qui se regarde à tous les âges et qui met tout le monde d'accord.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek4.jpg http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek2.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek5.jpg
Shrek 2 m'a beaucoup plu aussi, parce qu'on y découvre le Chat potté (je me suis fait la réflexion qu'ils ont traduit "potté" et non "botté" simplement parce qu'en anglais il s'appelle "puss in boots", et par conséquent il dessine un P avec son épée, et on aurait pas compris pourquoi en français s'il s'était appelé le chat botté. Bref), mais j'ai trouvé l'histoire moins intéressante, et je ne supporte pas Charmant, qui est dans ce volet un faux méchant. Cependant certaines situations avec les parents de Fiona sont très amusantes, et on rencontre toujours cet univers de conte de fée détourné qui a fait le succès du premier.


http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek6.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek7.jpgShrek 3, The Third est à mon avis plus amusant, surtout grâce à Arthy (j'ai aussi bien rigolé avec la "mort" du roi) et aux méchants des contes qui entourent Charmant, de retour et un peu plus convaincant qu'auparavant. Toute l'intrigue autour des bébés ogres est aussi très drôle. Les BO continuent d'être bonnes ais la meilleure reste la première. La fin est très marrante, en particulier la scène de rébellion des princesses (la Belle au bois dormant est trop marrante). La reine est un personnage très sympathique quoiqu'on la voit peu au final sur les quatre films. J'aime bien le sort raté de Merlin lancé sur l'Âne et Potté, ils auraient dû les laisser comme ça pour le 4 !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek8.jpg
Le dernier film est moins amusant mais il raconte une belle aventure je trouve, et de réels efforts avaient été fait sur l'image, qui passait très bien même en 3D, équivalent presque Pixar. L'histoire de Shrek 4, Forever After, bien qu'un peu tirée par les cheveux à première vue, se tient au final. Redécouvrir la nature guerrière de Fiona était bien trouvé, et Potté bien sûr était hilarant en gros matou de salon. Tracassin est vraiment un sale petit gnome, mais on devrait tous avoir son nécessaire à perruque pour les moments trop sérieux. Je n'ai pas beaucoup développer parce que je n'en ai pas le temps mais j'espère que ça vous aura plu ! Portez-vous bien et à la prochaine !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek9.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek1-copie-1.jpg

Fiches :
Shrek, de Andrew Adamson et Vicky Jenson
Sorti en France le 4 juillet 2001
Avec notamment Mike Myers, Eddie Murphy, Cameron Diaz (pour les voix françaises Alain Chabat, Med Hondo, Barbara Tissier)

Shrek 2, de Andrew Adamson, Kelly Asbury et Conrad Vernon
Sorti en France le 23 juin 2004

Shrek the Third, de Chris Miller (II), Ramang Hui et Chris Miller
Sorti en France le 13 juin 2007


Shrek Forever After, de Mike Mitchell
Sorti en France le 30 juin 2010


Bandes-annonces (VF ou VO selon ce que j'ai pu trouver) :





http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ContesChallenge.jpg

Lundi 13 février 2012 à 17:51

Pouah c'est dur la vie. Je ne sais même pas si je suis ironique ou pas, là. Je commence encore un article sans savoir dans quelle catégorie je vais le mettre. Vais-je finir par vous parler d'un film, ou juste faire du blabla ? Nous verrons bien ! D'abord du blabla en tout cas. Samedi soir, c'était notre pendaison de crémaillère (enfin). Ce qui fait que j'étais très angoissée les jours d'avant. Angoissée parce que j'allais rater France-Irlande. Finalement non, puisque le match a été reporté. C'est très bien pour moi, mais nettement moins pour les 80000 spectateurs qui l'ont appris deux minutes avant le coup d'envoi. Bon. Je les plains. Surtout qu'on ne sait toujours pas à quand il est reporté. Angoissée ensuite parce que les délibérations de jury de troisième année avaient lieu jeudi après-midi, les résultats étaient donc attendus pour vendredi matin. Et ouais. Je n'en avais pas reparlé, hein ? Vous vous demandez si je suis une loque et tout ? Une fois n'est pas coutume, mais pour le coup je me suis bien sous-estimée, puisque j'avais fini par sérieusement douter d'avoir mon semestre, or j'en sors avec une mention assez bien, obtenue avec un 12,4 de moyenne générale. Au S6, je vous promets, je la ferme. Angoissée encore parce que nous attendions au plus fort de la soirée pour samedi 25 personnes, et notre salon est loin d'avoir la capacité d'accueillir tant de monde. Ce fut effectivement le cas, mais rien de négatif à déplorer, sinon une grande fatigue depuis hier, entre le stress qui retombe et la nuit de sommeil un peu décalée et entrecoupée de diverses choses. Angoissée enfin parce que la semaine prochaine, les TD commencent, et le week-end prochain, donc juste avant, nous sommes censés terminer la peinture dans l'appart', avec les parents de chéri, et cette opération-là, je ne la sens pas trop non plus. Bref, à suivre.

Dans un autre registre, je suis repartie dans Harry Potter. Vivement que j'aie terminée, et que je sois calmée, parce que c'est impérieux comme caprice ! Il me manque deux films à voir et les bonus de trois opus, et les deux derniers bouquins à relire. J'ai commencé le 6 au lieu de continuer La Horde du Contrevent. C'est très bien, mais il faut se concentrer pour bien suivre, alors quand je suis crevée le soir, j'ai la flemme...

Bon allez, je vais quand même vous parler de The Descendants, parce que ce serait bien dommage que vous le ratiez. Pour ce qui est de l'histoire, nous sommes à Hawaï et Elisabeth King, après un accident de bateau, est dans le coma. Son mari, Matt (George Clooney), est perdu. Avocat, il travaille beaucoup et essaie de s'occuper au mieux de ses deux filles, Scottie la cadette et Alexandra l'aînée. En même temps, il est chargé dans sa famille de s'occuper de terrains ancestraux qu'ils possèdent sur l'une des îles hawaïennes. Mais tout ça, peut-être, ne serait rien si Alex ne lui avait pas appris qu'Elisabeth a un amant.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheDescendantsGeorgeClooney.jpg
Je ne m'attendais pas du tout à tellement plonger dans ce film. Au tout début, je m'ennuyais un peu. Le film pose quelques bases, Scottie qui est en pleine crise, incapable de gérer la situation difficile qui lui enlève sa maman, Matt bosse comme un fou pour trouver la meilleure solution quant au bout de paradis que sa famille possède depuis des temps immémoriaux dans une région encore vierge de buildings. On nous présente quelques personnages sans grande importance, puis Matt décide d'aller chercher Alex dans son internat, mais elle aussi est perdue. Sa révélation (que sa mère trompait son père avant l'accident) va changer beaucoup de choses, tout même. Je ne veux pas trop en dire (même s'il n'y a pas vraiment de suspense), je pense vraiment qu'il faut le voir. On ne voit pas les minutes passées, nous sommes restés scotchés. Dès l'arrivée d'Alex et jusqu'à la fin du film, je n'ai pas cessé d'être émue, sans toutefois verser une seule larme. C'est pour ça que le film est sublime. Il ne tombe jamais dans le larmoyant, le pathétique, le niais. Tout semble tellement vrai.
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheDescendants02.jpg[Shailene Woodley, qui joue le rôle d'Alex, est au milieu. Je la trouve super belle, très naturelle.]

Les acteurs sont vraiment bons. Je me souvenais bien avoir vu Shailene Woodley quelque part, mais je ne retrouvais pas tout. C'est l'actrice principale d'une série pour ado américaine, qui s'appelle très justement The Secret Life of the American Teenager. Je n'avais vu que le premier épisode, parce qu'elle était trop pleine de clichés, déjà très avancée et les épisodes durent 45 minutes, mais je vais essayer de m'y remettre, car j'ai véritablement adoré son jeu dans ce film. J'espère qu'elle continuera dans cette voie. La musique est très sympathique, très bien insérée et hawaïenne bien souvent (j'aime beaucoup cette musique). J'ai envie de découvrir d'autres films du réalisateur, Alexander Pyne. La vision qu'il donne d'Hawaï est très intéressante. En effet, on imagine un paradis sur terre, mais là il a pris le parti de montrer que sur ces îles aussi, il y a du vent, des nuages, il ne fait pas toujours beau, et la vie n'y est pas plus belle qu'ailleurs. J'ai également mis dans ma liste d'envies le livre hawaïen dont est tiré le film.  Je me rends compte que je ne vous dis pas grand-chose d'intéressant, mais franchement, alors qu'il ne se passe que très peu de choses, le film possède une force qui m'a profondément touchée. Golden Globes amplement mérités, le foin qu'on fait autour du film et de Clooney aussi. J'ai hâte de le revoir. Ce n'est que mon avis, mais je vous engage à le regarder !


Fiche :
The Descendants, de Alexander Pyne
Sorti en France le 25 janvier 2012
Avec notamment George Clooney, Shailene Woodley
Musique d'artistes hawaïens


Bande-annonce :

Mardi 31 janvier 2012 à 11:08

D'abord je vous remercie d'avoir participé aux sondages d'hier, ça m'aide vraiment ! Concernant les habillages, "Brave" est en tête, alors il reste habillage par défaut. Aucun vote pour "Colors", qui pique trop les yeux je pense, alors je vais l'enlever. J'en ferai un autre plus tard ! Je laisse les sondages, si vous n'avez pas eu le temps de voter vous pouvez toujours le faire. Apparemment mes modules vous plaisent en général, alors pour ceux qui aiment l'histoire et voir ce que j'ai blablaté récemment, je les laisse ! Et je suis très fière de moi, je viens de réussir à mettre de la musique sur mon blog pour la première fois !! Vous en pensez quoi ?
Vous serez ravis (ou vous n'en aurez rien à faire, ce qui serait tout aussi logique) d'apprendre que ma crève se guérit lentement mais sûrement, je sens une amélioration par rapport à hier ! Par contre je ne suis pas vraiment contente de ma tête en sortant de chez le coiffeur. En même temps, de toute ma vie je n'ai été extatique à ce sujet qu'une fois, donc je ne m'attendais à rien. Je commence à me dire qu'il faut vraiment que j'apprenne à me foutre de la tronche que j'ai, parce que ce n'est jamais joli. Donc non, je ne vous montre pas... Hier petite soirée sympathique, mais le lever a été rude ce matin. Cet après-midi énième passage chez Ikea, pour récupérer une armoire, ça va être costaud à faire encore ça. Pis ce soir, ciné normalement, pour Millenium. Il neige un tout petit peu. Argh. Même un peu c'est trop. Bref, samedi je suis allée au cinéma pour m'occuper un peu, et j'ai vu L'amour dure trois ans.

http://www.nosmeilleursfilms.fr/wp-content/uploads/2012/01/l_amour_dure_trois_ans_300.jpg
Hum. Je "ris" en lisant l'affiche ci-dessus, parce que c'est marqué "Le meilleur film de Frédéric Beigbeder". Mouais, il a pas trop de mérite puisqu'apparemment c'est son premier film. Ce n'est pas son seul livre en revanche, mais j'ai entendu de ses lecteurs que ce n'était pas son meilleur. Au club de lecture, le bouquin avait été présenté par quelqu'un qui en avait dit beaucoup de bien, et s'il ne me tentait pas énormément, c'était suffisant pour me pousser à aller voir le film qui en est adapté. D'abord, il faut préciser que le réalisateur est également l'auteur du livre, Frédéric Beigbeder, mais il n'a pas souhaité apparemment coller à son texte. Il a mis en scène Marc Marronnier (joué par Gaspard Proust), un homme qui vient de divorcer et qui, dépité sur l'amour, écrit ce roman sous le pseudonyme de Feodore Belvedere (je trouve que les sonorités de ce pseudo et du nom de l'auteur sont bien proches). Cette sorte de mise en abîme n'est pas en soi une mauvaise idée, mais vraiment, même si je n'avais aucun a priori sur ce film, qu'est-ce que c'était... euh... nul ? Je n'ai pas ri une fois, à peine souri deux fois, la fin est archi-prévisible. Marc, dont le couple marital se délite, va rencontrer Alice (Louise Bourgoin), la copine de l'un de ses cousins. Il va divorcer, être désespéré par la traîtrise de son ex partie avec Marc Lévy (oui oui, le vrai, on le voit à la fin !) et son histoire avec Alice va se révéler "compliquée" (quelle histoire d'amour ne l'est pas un peu ?). A un moment, il est reçu dans le grand journal, et ce sont les véritables animateurs de l'émission que l'on voit, tout pareil. C'est un film qui se veut très ancré dans notre réalité, mais ça n'apporte rien à l'histoire. Les seules choses positives que je trouve à dire sont que Joey Starr se diversifie et vu son rôle, il n'a pas peur de se mouiller en tant qu'acteur et je trouve ça très bien, et que Louise Bourgoin est véritablement sublime tout le long (je veux absolument savoir où ils l'ont habillée, c'était de très bon goût !). Mais à part ça, c'était désespérant. Rempli de clichés, des personnages pas du tout intéressants, les principaux comme les secondaires, et au final un ennui profond. J'étais contente que le film ne dure qu'une heure et demi (d'habitude je regrette plutôt que ce soit déjà fini), et je pensais à autre chose au bout d'un quart d'heure parce que j'avais déjà compris comment allait se dérouler le film et que je n'y voyais aucun intérêt. Il y a même parfois des blagues d'assez mauvais goût j'ai trouvé, mais bon ça c'est peut-être parce que je suis une fille. Cet avis n'engage que moi, néanmoins je ne vous conseille pas ce film ! Pour le livre je ne peux pas dire, j'attends l'occasion de le lire. Sur ce, je vous laisse, j'ai faim.

http://static1.purepeople.com/articles/6/92/39/6/@/755697-louise-bourgoin-dans-l-amour-dure-trois-637x0-3.jpg
Fiche :
L'amour dure trois ans de Frécédric Beigbeder
Sortie en France le 18 janvier 2012
Avec notamment Gaspard Proust, Louise Bourgoin, Joey Starr
Musique de Martin Rappeneau

Bande-annonce :


Vale.

Lundi 16 janvier 2012 à 13:21

Je tiens à vous annoncer qu'après maints et maints ratages, plantages, et autres catastrophes en examens, j'ai finalement réussi au moins une épreuve ce matin : le contentieux administratif. Le hic, c'est que ce n'est qu'une option, donc un tout petit coefficient, mais au moins ça comment à me faire remonter la pente ! Peut-être qu'avec les compensations et tout ça j'aurais mon semestre ! Je suis même presque enthousiaste pour mercredi (y'a pas de quoi pourtant : je hais le droit civil).

Je veux aussi faire un coup de pub pour le blog de Dame-Meli, qui est un blog littéraire prénommé Bazar-de-la-Litterature, et en particulier pour le rendez-vous qu'elle a mis en place pour tous les quinze du mois. Elle a fait un travail extraordinaire pour rédiger un article magnifique, et en plus, elle fait un concours pour faire gagner des livres ! Je vous mets le lien vers son article ici. Je vais lui préciser que je lui ai fait de la pub, comme ça vous pourrez participer en disant que vous venez d'ici.

Tant que j'y suis, et pour ne pas faire de jaloux(se), je vous signale que Mlle.Moon a elle aussi organisé un concours sur son blog laviedeslivres, n'hésitez pas à participer si ça vous fait plaisir ! Article ici.

Bon, maintenant que je vous ai fait mes speechs, je ne sais plus quoi vous dire. Je n'ai pas de titre pour mon article, pas d'idée ! Bon allez, je vais vous faire un petit truc sur un film que j'ai vu mais que je n'avais pas articlé. Le Chat Potté donc (oui maintenant il y a le titre en anglais sur le haut de l'article). Je vais essayer de ne pas être trop dure, mais je sens que ça va être extrêmement difficile car j'ai été tellement déçue... Comprenez que j'adore la "saga" des Shrek, que je trouve tous bons, même si le premier reste le meilleur (comme souvent d'ailleurs), et que j'aime beaucoup le personnage du chat potté, donc j'attendais beaucoup de ce dessin animé (que je suis allée voir avec mon petit frère, mais ça ne vous intéresse pas).

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/LeChatPotte3D.jpg
La bande-annonce était amusante, certes, mais à part ça... Tous les gags s'y trouvaient, donc rien de vraiment drôle pour moi dans le film. Quant à l'intrigue, ça me fait de la peine de devoir l'aborder... Le chat potté a été élevé en frère avec Humpty, qui est un oeuf. Vous avez bien lu. Déjà, je ne peux pas m'empêcher de trouver ça ridicule. Bref, donc ils se retrouvent des années après avoir été séparés en cherchant l'oie aux oeufs d'or, dans le but de sauver le village où ils ont tous les deux grandis. dans leur quête, ils sont aidés de Kitty Pattes de Velours. Le scénario ne tenait absolument pas la route. La 3D n'était pas mauvaise, mais c'est un minimum pour un film fait en images de synthèse aujourd'hui. Contrairement aux Shrek où le mélange des contes est très judicieux, ici on croirait vraiment que les scénaristes n'avaient pas d'idée, y'en a un qu'a dit "hé si on faisait la poule aux oeufs d'or ?" et ils ont collé ça au chat potté. Je n'ai même pas le courage de développer davantage, déjà parce que je ne vais quand même pas vous faire des spoils, et ensuite parce que je n'ai rien de positif à dire, alors inutile de m'étendre pour assassiner ce film ! Je finirais quand même en disant que je vous le déconseille fortement, même pour des petits. Regardez Shrek encore et encore plutôt !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/LeChatPotte3ddownfilmsnet.jpg

Fiche :
Le Chat Potté, de Chris Miller (II)
Sorti en France le 30 novembre 2011
Avec notamment les voix d'Antonio Banderas et Salma Hayek en VO et de Boris Rehlinger et Virgine Efira en VF
Musique de Henry Jackman

Bande-annonce :



http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ContesLogo2.jpg

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast