sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Jeudi 23 février 2012 à 21:53

J'ai créé une nouvelle catégorie, "Cartoons", pour y mettre les articles sur les dessins animés et autres films d'animation. J'en profite de les avoir revu récemment pour vous faire un petit article spécial Shrek ! Mais avant je vais vous dire que depuis cet après-midi je suis très, très énervée à cause d'un évènement super désagréable qui m'est arrivé à la fac. Vivement que je quitte celle-ci, l'autre ne sera pas meilleure mais au moins il y aura un changement ! Demain je rentre chez moi, dans ma belle Picardie, dans ma demeure isarienne. J'aurai certainement le temps de faire des articles (du moins je pense), et il faudra que je m'avance dans mon travail pour la rentrée aussi, sinon je vais être débordée le reste des vacances et je n'en profiterai pas aux moments où je serai avec mon cher et tente coloc'. Après cette petite intro, c'est parti !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek3-copie-1.jpg
Les dessins animés et moi, c'est une grande histoire, et Shrek ne fait pas exception. Je me rappelle que j'ai vu le premier sur Canal + à la demande l'année après sa sortie au ciné, et on s'était tellement bidonnés avec mes parents et mes frangins qu'on a vu tous les suivants au ciné. Le premier est vraiment excellent, je pense qu'il est difficile de faire mieux dans ce genre-là ! On s'attache immédiatement aux personnages, principaux et secondaires Shrek, l'Âne, Fiona, mais aussi Pinocchio, Tibiscuit et les trois petits cochons !), on déteste le méchant mais on aime les vannes qui lui sont destinées ("il aurait pas comme que'qu'chose à compenser ?"), on rit beaucoup, l'histoire est bien construite et très plaisante, remplie de clins d'oeil à des contes que nous Européens connaissont très bien puisqu'ils viennent de chez nous. La fin, même en partie prévisible, surprend agréablement je trouve. Dreamworks a prouvé direct, paf comme ça, qu'il vaut quelque chose dans le domaine du film d'animation. Le casting ne gâche rien, en VO et en VF (soulignons à ce passage la qualité des doublages et des traductions sur l'ensemble de la saga !). Ajoutons à ça une BO extrêmement sympathique que je me mets très souvent et tadaaa ! Voilà un film qui se regarde à tous les âges et qui met tout le monde d'accord.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek4.jpg http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek2.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek5.jpg
Shrek 2 m'a beaucoup plu aussi, parce qu'on y découvre le Chat potté (je me suis fait la réflexion qu'ils ont traduit "potté" et non "botté" simplement parce qu'en anglais il s'appelle "puss in boots", et par conséquent il dessine un P avec son épée, et on aurait pas compris pourquoi en français s'il s'était appelé le chat botté. Bref), mais j'ai trouvé l'histoire moins intéressante, et je ne supporte pas Charmant, qui est dans ce volet un faux méchant. Cependant certaines situations avec les parents de Fiona sont très amusantes, et on rencontre toujours cet univers de conte de fée détourné qui a fait le succès du premier.


http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek6.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek7.jpgShrek 3, The Third est à mon avis plus amusant, surtout grâce à Arthy (j'ai aussi bien rigolé avec la "mort" du roi) et aux méchants des contes qui entourent Charmant, de retour et un peu plus convaincant qu'auparavant. Toute l'intrigue autour des bébés ogres est aussi très drôle. Les BO continuent d'être bonnes ais la meilleure reste la première. La fin est très marrante, en particulier la scène de rébellion des princesses (la Belle au bois dormant est trop marrante). La reine est un personnage très sympathique quoiqu'on la voit peu au final sur les quatre films. J'aime bien le sort raté de Merlin lancé sur l'Âne et Potté, ils auraient dû les laisser comme ça pour le 4 !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek8.jpg
Le dernier film est moins amusant mais il raconte une belle aventure je trouve, et de réels efforts avaient été fait sur l'image, qui passait très bien même en 3D, équivalent presque Pixar. L'histoire de Shrek 4, Forever After, bien qu'un peu tirée par les cheveux à première vue, se tient au final. Redécouvrir la nature guerrière de Fiona était bien trouvé, et Potté bien sûr était hilarant en gros matou de salon. Tracassin est vraiment un sale petit gnome, mais on devrait tous avoir son nécessaire à perruque pour les moments trop sérieux. Je n'ai pas beaucoup développer parce que je n'en ai pas le temps mais j'espère que ça vous aura plu ! Portez-vous bien et à la prochaine !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek9.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Shrek1-copie-1.jpg

Fiches :
Shrek, de Andrew Adamson et Vicky Jenson
Sorti en France le 4 juillet 2001
Avec notamment Mike Myers, Eddie Murphy, Cameron Diaz (pour les voix françaises Alain Chabat, Med Hondo, Barbara Tissier)

Shrek 2, de Andrew Adamson, Kelly Asbury et Conrad Vernon
Sorti en France le 23 juin 2004

Shrek the Third, de Chris Miller (II), Ramang Hui et Chris Miller
Sorti en France le 13 juin 2007


Shrek Forever After, de Mike Mitchell
Sorti en France le 30 juin 2010


Bandes-annonces (VF ou VO selon ce que j'ai pu trouver) :





http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ContesChallenge.jpg

Lundi 16 janvier 2012 à 13:21

Je tiens à vous annoncer qu'après maints et maints ratages, plantages, et autres catastrophes en examens, j'ai finalement réussi au moins une épreuve ce matin : le contentieux administratif. Le hic, c'est que ce n'est qu'une option, donc un tout petit coefficient, mais au moins ça comment à me faire remonter la pente ! Peut-être qu'avec les compensations et tout ça j'aurais mon semestre ! Je suis même presque enthousiaste pour mercredi (y'a pas de quoi pourtant : je hais le droit civil).

Je veux aussi faire un coup de pub pour le blog de Dame-Meli, qui est un blog littéraire prénommé Bazar-de-la-Litterature, et en particulier pour le rendez-vous qu'elle a mis en place pour tous les quinze du mois. Elle a fait un travail extraordinaire pour rédiger un article magnifique, et en plus, elle fait un concours pour faire gagner des livres ! Je vous mets le lien vers son article ici. Je vais lui préciser que je lui ai fait de la pub, comme ça vous pourrez participer en disant que vous venez d'ici.

Tant que j'y suis, et pour ne pas faire de jaloux(se), je vous signale que Mlle.Moon a elle aussi organisé un concours sur son blog laviedeslivres, n'hésitez pas à participer si ça vous fait plaisir ! Article ici.

Bon, maintenant que je vous ai fait mes speechs, je ne sais plus quoi vous dire. Je n'ai pas de titre pour mon article, pas d'idée ! Bon allez, je vais vous faire un petit truc sur un film que j'ai vu mais que je n'avais pas articlé. Le Chat Potté donc (oui maintenant il y a le titre en anglais sur le haut de l'article). Je vais essayer de ne pas être trop dure, mais je sens que ça va être extrêmement difficile car j'ai été tellement déçue... Comprenez que j'adore la "saga" des Shrek, que je trouve tous bons, même si le premier reste le meilleur (comme souvent d'ailleurs), et que j'aime beaucoup le personnage du chat potté, donc j'attendais beaucoup de ce dessin animé (que je suis allée voir avec mon petit frère, mais ça ne vous intéresse pas).

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/LeChatPotte3D.jpg
La bande-annonce était amusante, certes, mais à part ça... Tous les gags s'y trouvaient, donc rien de vraiment drôle pour moi dans le film. Quant à l'intrigue, ça me fait de la peine de devoir l'aborder... Le chat potté a été élevé en frère avec Humpty, qui est un oeuf. Vous avez bien lu. Déjà, je ne peux pas m'empêcher de trouver ça ridicule. Bref, donc ils se retrouvent des années après avoir été séparés en cherchant l'oie aux oeufs d'or, dans le but de sauver le village où ils ont tous les deux grandis. dans leur quête, ils sont aidés de Kitty Pattes de Velours. Le scénario ne tenait absolument pas la route. La 3D n'était pas mauvaise, mais c'est un minimum pour un film fait en images de synthèse aujourd'hui. Contrairement aux Shrek où le mélange des contes est très judicieux, ici on croirait vraiment que les scénaristes n'avaient pas d'idée, y'en a un qu'a dit "hé si on faisait la poule aux oeufs d'or ?" et ils ont collé ça au chat potté. Je n'ai même pas le courage de développer davantage, déjà parce que je ne vais quand même pas vous faire des spoils, et ensuite parce que je n'ai rien de positif à dire, alors inutile de m'étendre pour assassiner ce film ! Je finirais quand même en disant que je vous le déconseille fortement, même pour des petits. Regardez Shrek encore et encore plutôt !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/LeChatPotte3ddownfilmsnet.jpg

Fiche :
Le Chat Potté, de Chris Miller (II)
Sorti en France le 30 novembre 2011
Avec notamment les voix d'Antonio Banderas et Salma Hayek en VO et de Boris Rehlinger et Virgine Efira en VF
Musique de Henry Jackman

Bande-annonce :



http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ContesLogo2.jpg

Samedi 31 décembre 2011 à 11:47

Bon, je suis très légèrement dépitée. En fait non, je suis complètement énervée contre moi-même. Commençant à déprimer à cause des révisions qui rendent mes journées fatigantes (alors que je ne bouge pas), irritantes (toujours revoir la même chose) et monotones (bah oui mes journées se déroulent de façon identique), hier je me suis dit que j'allais faire un tour en ville, pour acheter deux-trois petits trucs. J'avais fait une longue liste, mais je me disais que je n'achèterais que quelques petites choses. Au début, tout se passait très bien : le vendeur à la fnac était super gentil, il était calé sur tout ce que je lui demandais (coffrets Harry Potter et Jane Austen) et il m'a commandé le blu-ray que je venais chercher en priorité. Je passe côté multimédia, et là paf ! Une belle petite somme s'envole entre une clé USB 16Go et un album photo. Bon, pas grave si je n'avais pas continué par Little extra (belle théière, mais je n'en avais pas besoin !), Sephora (deux vernis) et enfin le Furet, où je ne peux pas entrer sans ressortir en ayant acheté quelque chose. Bref, j'ai fait flambé le porte-monnaie et ça me dégoûte, ça ne me ressemble pas d'acheter compulsivement comme ça sans compter, surtout que j'ai bien d'autres choses plus importantes à acheter pour le nouvel appart'... Je suis donc encore plus déprimée.

De plus, entre les révisions et s'occuper de l'appartement, mes lectures n'avancent pas beaucoup, et ça me peine parce que j'ai envie de lire plein de choses en ce moment. J'ai tellement hâte que les examens soient passés, et en même temps je ne peux pas me permettre de me foirer. Vivement le 18. Heureusement que lire Harry Potter me détend, et je commence à bien apprécier Bilbo. Quant aux Piliers de la Terre, c'est vraiment chouette, mais ça me désespère un peu car j'ai l'impression de ne pas avancer. Je vous ai dit tout ça mais je n'ai même pas encore parlé du sujet de mon article, le film Un Monstre à Paris.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/UnMonstreaParis1.jpg
A Paris, en 1910, la pluie avait été telle que la Seine en était sortie de son lit, et une partie de la ville, la Tour Eiffel y compris, avait les pieds dans l'eau. Lucille est "l'ange de Montmartre", une chanteuse très talentueuse. Mais une nuit, un étrange et terrifiant monstre commence à rôder dans Paris, bientôt poursuivi avec acharnement par le préfet Maynott. Ce film m'a fait penser à un conte, dans un genre très doux (parce qu'en réalité les contes sont généralement assez violents au fond...), c'était presque féerique, mais sans les fées. Comme si regarder ce film, c'est s'enrouler dans sa couette préférée. Les images sont très jolies, avec souvent des couleurs pastels, même si leur qualité n'atteint pas celle des Pixar ou de certains Dreamworks, mais ça ne gâche en rien le film, au contraire, ça apporte une simplicité qui a du bon, une sorte d'intimité. D'ailleurs, c'était peut-être voulu, car le réalisateur a travaillé chez Dreamworks, sans doute aurait-il pu faire des images de synthèse extraordinaire, mais ça correspondrait mal avec l'esprit du film. La musique est excellente, je vous conseille la BO, et comme le film elle est agréable à tous les âges.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/UnMonstreaParis3.jpg
Les personnages (hormis le préfet bien sûr) sont tous mignons (j'aime beaucoup le petit, Emile si je me rappelle bien), mais sans être puérils. Le casting des voix est très sympathique. L'histoire est prévisible, dans son déroulement, dans sa fin, mais ça ne m'a pas du tout empêchée d'apprécier les péripéties qui y mènent. On s'attache beaucoup à Francoeur, le "monstre" de Paris, on voudrait nous aussi l'aider de notre mieux. En fait, j'avais envie d'aider tous les personnages pour les récompenser de leur gentillesse ^^ Il y a également quelques moments qui m'ont remplie d'émotion, presque aux larmes ! (notamment la chanson de Francoeur, puis quand il chante sur scène avec Lucille) Question de sensibilité personnelle j'imagine... C'est une très jolie histoire, un bon dessin animé (français en plus, comme quoi on fait de bonnes choses plus souvent qu'on ne veut bien l'admettre) que je reverrai avec grand plaisir.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/UnMonstreaParis4.jpg
Fiche :
Un Monstre à Paris, d'Eric Bergeron
Sorti en France le 12 octobre 2011
Avec notamment les voix de Mathieu Chédid, Vanessa Paradis, François Cluzet et Gad Elmaleh
Musique de Mathieu Chédid

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/UnMonstreaParis2.jpg
Bande-annonce :



"La Seine" :



Vale !

Mercredi 28 décembre 2011 à 18:42

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Tintin1.jpg
Cela faisait un moment que je ne vous avais pas bassiné avec un article sur un film ! Bon je n'avais pas trop le temps, mais heureusement que je prends des notes de temps en temps pour me rappeler mes impressions sur le film, sinon je serai chocolat. Donc Tintin, je l'ai vu en avant-première (juste la veille de sa sortie nationale française), et je l'attendais avec pas mal d'impatience, car même si je ne suis pas une fan inconditionnelle, j'ai lu toutes les BD quand j'étais petite, assise sur une moquette crasseuse, et ça marque ! Comme c'était en avant-première, pas le choix de la langue : VO. Sur le coup je me disais "c'est pas grave", mais en fait si, et j'ai hâte qu'il sorte en Bu-Ray parce que Milou, il s'appelle Milou, pas Snowy, et Tintin ça ne se dit pas "Tinetine" (ça m'a bien fait marrer en fait, mais comme Tintin c'est francophone à la base, j'ai bien le droit de dénigrer l'anglais pour une fois). Et puis les imprécations du Capitaine Haddock, je les préfère en VF aussi (mille millions de mille sabords, ça ne s'improvise pas en anglais). A voir en Blu-Ray, ou en 3D si vous le pouvez, car les images sont vraiment sublimes.

Mon plus grand regret, je crois, c'est l'absence du professeur Tournesol. J'ai lu de-ci de-là que c'était trop hollywoodien, trop pro-armes (faut pas exagérer, Tintin tient une arme une fois dans le film, afin de se défendre, et même s'il les détourne et les envoie balader chaque fois qu'il y en a une qui apparaît dans la BD, elles apparaissent quand même de temps à autres). Spielberg et Jackson sont parvenus à nous plonger dans l'univers d'Hergé tout en donnant une touche de modernité appréciable à une BD qui commence à dater. C'est tellement bien réussi, avec le recoupage de trois albums différents, que ça m'a donné envie de les relire, et en conséquence de les acheter puisque je ne les ai pas. On en prend plein les mirettes, on rigole bien, j'ai hâte que le projet d'adapter Les 7 boules de cristal et Le temple du soleil se mette en route (là on zappe pas Tournesol hein !). Non, vraiment, je suis très contente de ce film, je n'ai pas grand chose à ajouter. La 3D donne vraiment du caractère, et elle est bien faite, grâce aux réalisateurs et aux excellents acteurs (et sûrement au budget, ahem). Bref, je le conseille aux petits et grands !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Tintin4.jpg
Fiche :
The Adventures of Tintin : Secret of the Unicorn, de Steven Spielberg (et avec Peter Jackson parmi les producteurs)
Sorti en France le 26 octobre 2011
Avec notamment Jamie Bell, Andy Serkis et Daniel Craig
Musique de John Williams
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Tintin2.jpg
Tintin, 24 tomes, de Hergé
Collection : Casterman, disponibles en grand ou petit format
Prix : 9,95€ ou 6,25€



Vale.

Mercredi 16 novembre 2011 à 14:21

Je suis étonnée que l'article sur les séries n'ait pas suscité de réaction... Comme si vous n'en regardiez pas, certains d'entre vous ! Bref, à part ça je vais pas aller en cours cet après-m', j'ai pas du tout le moral. Je vais bosser un peu tranquille chez moi, seule, et j'irai au ciné. Demain matin à 8h j'ai un exposé en anglais, ça va être une véritable hécatombe anglo-saxone, mais bon, au moins après ce sera fait. Sinon, ça vous plaît le module-personnage historique ?

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/goldencompassposter1.jpgSuite à mon article sur la trilogie A la croisée des mondes, j'ai pris le temps de revoir le film, afin de m'en faire une idée plus mature dirons-nous. Première déception : la simplification. Il est difficile de faire tenir un livre de plusieurs centaines de pages en une heure et demie de film. C'est pour ça qu'en général les bonnes adaptations sont longues (voyez Le Seigneur des Anneaux : deux heures et demie minimum à chaque fois, beaucoup plus pour les versions longues !) Là, cet effort n'a pas été fait. Je pense qu'ils ont pris au pied de la lettre le concept de "jeunesse". C'est un film réalisé avec plein d'acteurs connus, pour les doublages également, mais il est destiné à un très jeune public. Jusqu'à dix ans je dirais, et encore. Il faut que je teste sur mon petit frère. Les premières minutes du film dévoilent des éléments clé de l'histoire, que j'avais eu plaisir à découvrir peu à peu au fil des pages. Tout va très vite, on a l'impression que l'aventure de Lyra se fait en trois jours, alors que plusieurs mois se déroulent entre le début et la fin de Northern Lights. Tout est pré-mâché, et c'est bien dommage.

Je ne retrouve pas du tout le personnage de Lyra dans la façon de jouer de Dakota Blue Richards. Elle joue une Lyra impertinente, insolente, insupportable, alors que c'est un personnage auquel on s'attache beaucoup normalement. Elle est dans mon souvenir plutôt facétieuse et débrouillarde, avec un peu d'insolence. Là elle est carrément impérieuse. Iorek Byrnison n'est pas cet ours majestueux, roi de ses compères qui accepte finalement d'aider Lyra, c'est dès son apparition une sorte de grosse peluche. Son personnage n'est pas du tout exploité. J'ai bien ri à cause de certains effets spéciaux, notamment ceux avec les sorcières, car je les ai trouvés ridicules, on n'y croit pas une seconde. La musique n'a rien d'extraordinaire, Alexandre Desplat a su faire mieux par la suite. L'histoire est aussi très manichéenne : dès le début c'est clair, le Magisterium et Mrs Coulter sont des méchants pas beaux, tous les autres sont gentils. Et la profondeur des personnages alors ? Le machiavélisme de Mrs Coulter (censée être brune d'ailleurs, mais c'est un détail) ? Et la fin... D'où que le livre se finit comme ça ? Il ne fallait pas choquer, c'est ça ? Comme ce passage avec Billy Costa. En le lisant, j'avais pleuré toutes les larmes que je pouvais tant c'était affreux, ça donnait envie de vomir tellement c'était révoltant. Là, rien. Et pourquoi ? Parce qu'on ne peut pas comprendre le lien qui unit la personne à son daemon. La seule idée que j'ai apprécié, c'est de bien montrer que les daemons partent en Poussière (dorée dans le film) lorsque la personne meurt. Malheureusement, ça permet de masquer la façon parfois atroce dont sont censés mourir les personnages.
Pour des petits, c'est un beau film d'aventure, avec de grandes images, etc, un peu comme les adaptations des romans de Narnia, mais il n'y a vraiment pas grand chose d'autre à en tirer, et c'est bien dommage. Là encore, ce n'est que mon avis. Je le déconseille aux personnes qui apprécient les romans de Philip Pullman, parce que ça entache pas mal la lecture d'avoir les images du film en tête.

Fiche :
His Dark Materials : The Golden Compass, de Chris Weitz
Sorti le 5 décembre 2011 en France
Avec notamment Nicole Kidman, Daniel Craig, Dakota Blue Richards, Sam Elliot et Eva Green
Musique d'Alexandre Desplat



Vale.

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast