sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Mercredi 14 août 2013 à 11:58

Maintenant que je connais un peu mieux le monde holmésien grâce à ma lecture de A Study In Scarlet et au visionnage de la série Sherlock qui respecte complètement le ton, l’ambiance, les personnages (si si, je suis objective là !), j’ai voulu regarder les derniers films avec Robert Downey Jr. et Jude Law. Je n’ai vu que le premier pour l’instant.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/SH.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/SH2.jpg

Dans ce film, l’histoire commence lorsque Holmes et Watson arrêtent Lord Blackwood en plein rituel de magie noire. Holmes est un peu dans une mauvaise passe après ça, car Watson va se marier et il ne trouve plus de cas intéressant. Jusqu’à ce que Blackwood fasse de nouveau parler de lui alors qu’il est censé avoir été pendu…
 
Je vais être honnête tout de suite : je n’ai pas aimé. Mais je ne vais pas faire ma chieuse complètement, car il faut admettre qu’il y a quelques bonnes choses. Déjà, il faut savoir que c’était forcément mal parti car contrairement à beaucoup, je n’aime pas R. Downey Jr. Je le trouve lourd et pas particulièrement séduisant. Il ne m’a pas plu dans Iron Man (j’ai vu les deux premiers il y a deux mois mais n’ai pas eu le courage de les chroniquer), et là il ne m’a pas plus du tout non plus. Son humour ne me fait pas rire. Il campe un Sherlock crado et pédant, et son affection pour Watson fait fausse. C’est d’ailleurs une chose qui m’a énervée : le film nous dicte ce qu’on est censés éprouver, les émotions sont factices. Je n’ai pas non plus aimé son côté très brutal. Certes, Sherlock Holmes sait se défendre, mais il n’utilise la violence que si c’est nécessaire ! Là, il aime se battre. Par contre, la façon dont les combats sont tournés est intéressante, et son analyse des coups qu’il va porter est assez sympa aussi.
 
Jude Law n’est pas mauvais dans ce rôle, mais je déplore le manque de profondeur de son personnage. Quand à Rachel McAdams, comment dire… Elle fait une Irene Adler pathétique. Il est dit plusieurs fois dans le film comment elle est trop forte, mais on n’a pas une seule démonstration de son intelligence ou de sa finesse. Bref, il fallait mettre un élément féminin en plus dans le film, et on l’a casée là, en belle potiche. Quand à Mark Strong en méchant Lord Blackwood, c’est d’un classique… Oui, je commence à en avoir marre de le voir toujours dans les mêmes rôles. Et pis son personnage est d’un ridicule consommé. C’est tout juste s’il ne crie pas « je veux conquérir le monde ! »
 
Un truc qu’il était pas mal, c’est la musique, qui aide beaucoup à rendre le film supportable. Parce qu’il ne faut pas compter sur les costumes (de très mauvaise facture), les accessoires (limite steampunk, avec des armes de fou), les effets visuels (Dieu que c’est moche et tellement évidemment faux !) ou le respect de l’époque. Je vois bien que le but était de faire une adaptation différente, plus moderne, avec un brin de fantaisie, mais voilà, on ne reconnaît pas Londres fin XIXème. Je pense qu’il aurait été mieux de pousser jusqu’au bout l’idée et de carrément transposer les personnages et les intrigues dans un New-York un peu imaginaire, par exemple. Mais essayer de nous faire croire qu’on respecte l’ambiance de Conan Doyle, non mais non quoi. Enfin, tout cela n’est que on avis de quasi-néophyte. Bref, je n’ai pas vraiment aimé. Je pense tout de même regarder le second film, y’en a qui disent qu’il est meilleur.
 

Dimanche 20 janvier 2013 à 17:14

Quand étaient sorties les deux nouvelles adaptations de Blanche-Neige et les sept nains, j’avais voulu les voir toutes les deux mais je n’avais pu voir que Blanche-Neige et le Chasseur avec Kristen Stewart, Charlize Theron, Chris Hemsworth et Sam Clafflin, j’avais raté Mirror Mirror avec Julia Roberts, Lily Collins et Armie Hammer, un peu volontairement en fait, parce que je ne suis pas fan de Julia Roberts et la BA du premier me tentait nettement plus. Malgré tout, je tenais à le voir. Après tout c’est une adaptation d’un conte, et ça tombe très bien vu que je viens de m’inscrire au challenge « Des contes à rendre ! ». Hier soir, nous avons enfin visionné ce film.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Mirror2.jpg

Je partais sur un a priori assez mauvais, j’avais peur qu’on tombe dans un truc complètement absurde. Le début du film nous plante le décor habituel : il était une fois un royaume prospère (attention, tout le monde chante et danse toute la journée et toute la nuit !) où vivaient un roi et une reine qui furent comblée par la naissance d’une petite princesse, Blanche-Neige. Malheureusement, la reine mourut peu après l’accouchement. Toutefois le roi éleva parfaitement sa fille pendant plusieurs années, jusqu’à ce qu’il songe à se remarier pour qu’une femme puisse apprendre à sa fille à devenir une reine. C’est ici qu’arrive la méchante belle-mère… Peu après, le roi disparaît dans la Forêt sombre. Le royaume tombe dans la misère, plus personne ne chante ni ne danse. Tout ça se passe très vite, en quelques minutes, et est raconté sous forme animée, ce qui était plutôt sympathique. Puis le film commence : on est frappés immédiatement par l’esthétisme particulier choisi pour le film. Le concept est assez intéressant, tout paraît irréel. Ça ne m’a pas déplu. Les costumes et le château sont également très particuliers, ils reflètent la personnalité fantasque de la méchante reine. Les robes et les vêtements en général son assez immondes, avec des couleurs criardes.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Mirror.jpg  
Puis on voit Blanche-Neige. Rappelons tout de même qu’elle est censée être belle, magnifique, sublime, tout ça. Je ne dirais jamais ça de Lily Collins… Mais oui elle est pâle come la neige et ses cheveux étaient noirs comme l’ébène. Mais engoncée dans ses fringues affreuses, naïve comme pas deux, c’était vraiment pas génial. Heureusement, lorsqu’elle se retrouve paumée dans la forêt, elle se lâche un peu, apprend à se défendre et ça va nettement mieux une fois les cheveux ébouriffés. N’empêche que je n’ai pas aimé cette Blanche-Neige, même si je la supportais un peu mieux après la première moitié du film. Par contre, le Prince m’a bien plu ! Décalé lui aussi, il est franchement pas désagréable à regarder et j’adore sa voix. J’avais déjà beaucoup aimé Armie Hammer dans J. Edjar, ma bonne impression sur cet acteur se confirme. Surtout qu’effectivement, il ne porte pas souvent de haut… Je ne suis pas fan de Julia Roberts, mais elle était pas mal en reine déjantée et farfelue qui veut se taper le petit jeune. Par contre, niveau méchanceté, c’est un peu limite. Niveau beauté, pareil (je ne l’ai jamais trouvée jolie). Les nains étaient plutôt marrants. Et nous avons eu une bonne surprise avec un certain acteur qui apparaît à la fin, mais je ne vous en dis pas plus.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Mirror3.jpg  
Un petit mot sur la musique, qui est de l’un de mes compositeurs préférés, Alan Menken : elle n’était pas mauvaise (sauf la chanson de la fin, j’en reparle après), collait bien avec le film, mais elle n’était pas géniale. Ce compositeur a fait tellement mieux, et pour des films tellement meilleurs que c’est très décevant pour moi. Sur l’histoire, eh bien c’est une réécriture intéressante, avec quelques bonnes idées (« la Bête » par exemple, le coup du chien ou encore le miroir…). Tout était cependant assez prévisible, et je me suis un peu ennuyée. Pour un film qui se veut décalé et drôle, je n’ai pas beaucoup ri. L’esthétique était particulier mais pas vraiment beau ni bluffant. Il y avait pas mal d’éléments positifs mais un élément négatif de la fin m’a tuée. Je n’ai pas du tout, du tout aimé le final. Je l’ai même détesté. SPOIL : Le Bollywood, ce n’est vraiment pas mon truc, je trouve ça affreux. Et les costumes relèvent de cette inspiration là aussi. Je suis peut-être vieux jeu ou pas assez ouverte d’esprit, mais pour moi ce genre de choses n’avait rien à faire dans une adaptation de Blanche-Neige. Donc au final, c’est un film que j’ai vu une fois et que je ne reverrai sans doute jamais, alors que j’ai adoré Blanche-Neige et le Chasseur : une vraie méchante qui fout la trouille et qui est très belle, une jolie Blanche-Neige innocente mais pas trop non plus, deux beaux gosses (chasseur + fils de duc), des images sublimes, une musique qui claque pas mal… Je ne vous conseille donc pas ce film, mais mon appréciation dessus est vraiment très subjective. Pour finir, un petit gif qui me fait rire quand même :

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Gifs/GifMirror.gif
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ContesLogo1.jpg

Vendredi 14 décembre 2012 à 13:18

Je vous fais un article spécial dessins animés, avec deux pour le prix d’un : Les Cinq Légendes et Les mondes de Ralph !
 
Avec Les Cinq Légendes, nous suivons Jack Frost, qui a le pouvoir de faire tomber la neige, déchaîner des vents glaciaux, givrer le sol. Ce qu’il aime le plus, c’est s’amuser, alors quand les autres légendes, qui sont les Gardiens du bonheur et de l’innocence des enfants, lui demandent de les rejoindre, il n’est pas très motivé. Mais le retour d’une grande menace ne lui laisse guère le choix. En effet, le Croque-mitaine est bien décidé à distiller la peur dans tous les cœurs !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/riseoftheguardiansposter04.jpg

Celui-là, ça a été un gros coup de cœur, justement. Des personnages extrêmement attachants, beaucoup d’humour, de belles images, une histoire qui nous rappelle notre âme d’enfant… Pour moi, c’est du tout bon. En plus, c’est l’un de ces excellents dessins animés qui peuvent être vus à deux niveaux, enfant et adulte. Il convient à merveille pour cette période de l’année. Quelques bémols : la musique, trop banale (j’ai envie de dire : normal, c’est du Desplat) et les images, qui ne sont pas extraordinaires (par rapport à Dragons c’est du caca presque !). Par contre, la 3D était sympathique. Et quand il sortira, le visionnage se fera pour nous en VO, car les accents sont mal reproduits dans la VF et la traduction des noms n’est pas des plus agréables.
 
Disney offre avec Les Mondes de Ralph un dessin animé très moderne, complètement dans l’ère du temps. Ralph est le méchant de son jeu : il passe ses journées à casser un immeuble, que le joueur doit réparer avec Félix et son marteau magique. Y’a un moment où ça le saoule d’être catalogué méchant et exclu des fêtes des gentils, alors qu’à cela ne tienne, il va gagner une médaille comme les gentils et se faire une place au soleil ! Mais pas facile quand on a des mains énormes et que sans faire exprès, bah on casse tout…

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/WreckItRalphpost3.jpg

Beaucoup d’humour ici aussi (ah, ce Félix !) et une BO qui déchire tout. Ce sont les principaux atouts de ce film, que je ne destinerais pas aux petits, contrairement à Les Cinq Légendes qui peut être vu dès le plus jeune âge. Ici, je dirais qu’il vaut mieux attendre que les gamins aient 7 ans. Enormément de clins d’œil faits aux grands classiques des jeux vidéos, et une histoire somme toute universelle qui passe très bien dans cette ambiance toute technologique. Un bon Disney, qui ressemblerait au final plus à un Pixar à la limite (oui, dans mon esprit Disney rime avec conte de fées, et là ce n’est pas vraiment le cas). J’ai beaucoup aimé l’ambiance propre à chaque jeu vidéo, très bien rendue dans le film, notamment grâce à la BO (j’avais peur moi ans le jeu où il faut buter les monstres !)
 
En bref, deux dessins animés à ne pas rater, qu’on ait des enfants ou pas !
 

Jeudi 13 décembre 2012 à 17:20

Mardi, à 23h et des patates, avec chéri on était au cinéma pour voir The Hobbit. J’étais très étonnée mais particulièrement contente de voir que le film a démarré pile poil à minuit cinq, et sans pub ni BA ! Donc immersion totale dès le début… Et ambiance bien sûr, vu que quelques personnes étaient venues déguisées.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheHobbit.jpg

Je vais commencer par rappeler que j’ai bien aimé le livre mais sans plus, j’espérais quelque chose plus dans le style du Seigneur des Anneaux en fait. Mes attentes pour le film étaient donc claires : enrichir The Hobbit avec tout ce que Tolkien a écrit après et se rapprocher de l’ambiance du Seigneur des Anneaux.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheHobbit2.jpg  
Je vais commencer par ce qui me mitige un peu (non, ce n’est pas négatif, et mon avis est à prendre comme résolument positif ! J’essaie juste d’être exhaustive dans ma chronique). Le début du film, je voulais qu’il me bouleverse à mort comme ne manque jamais de le faire le prologue de la Communauté de l’Anneau. Mais là, on repassera. C’est bien hein, mais je voulais un truc qui me file des frissons partout. Le deuxième regret, c’est sur quelques nains… Pour moi, un nain, c’est Gimli, ou Gloïn, ou Bombur. Fili, Kili et Thorïn je les trouve vachement trop sexys pour être des nains. Dans les films du SDA, il y a des moments où on voyait que c’est difficile de respecter les proportions entre hommes, nains et hobbits, ais là plupart du temps on y voyait que du feu. Dans The Hobbit, la plupart du temps les nains ont l’apparence générale d’humains, même si on veut nous faire croire qu’ils sont plus petits. On ne voit pas vraiment que leurs membres sont plus courts que ceux des vrais acteurs, et pourtant chacun avait sa doublure naine. Je me plains, je me plains, mais je suis très, très, trèèèès contente d’avoir des beaux hommes à mater, héhéhé. Sans compter que ce choix se justifie pleinement au regard de la fin du roman… Je n’en dis pas plus ! Et aussi, heureusement que Peter Jackson n’a pas collé à la description de Tolkien concernant les nains, parce que ça aurait fait un peu ridicule (nan mais, vous imaginez le fameux guerrier nain Thorïn avec un petit capuchon coloré ??).
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheHobbit1.jpg

Un changement étrange par rapport au SDA, c’est les Wargs et les gobelins. On ne dirait pas les mêmes Je les ai trouvés moins réalistes, et donc moins effrayants. Je me dis que là aussi, c’est certainement voulu ! Alors je me dis que ce ne sont pas les mêmes espèces que dans le SDA, ce qui me paraît tout à fait plausible vu que dans The Hobbit, Sauron n’a pas encore étendu son mal partout, alors que dans le SDA, sa maléficience (bon d'accord, ça n'existe pas vraiment. Malfaisance, c'est mieux ?) a touché de nombreuses créatures déjà pas jolies-jolies et les a rendu encore plus méchantes. D’ailleurs, pas de sang dans le film, il est clairement accessible dès dix ans.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheHobbit10.jpg  
Le pur positif, bah c’est tout le reste ! J’étais heureuse comme tout de retrouver la Comté et Fondcombe, Gandalf, Elrond, ma chère Galadriel, plus belle que jamais. J’ai adoré Bilbo, en regrettant tout de même qu’on le voit assez peu dans ce premier opus. Car oui, l’histoire a été enrichie de nombreuses scènes où le hobbit n’apparaît pas. Il y a en effet pas mal d’humour, j’ai ri plusieurs fois, mais j’ai aussi été bluffée par les scènes de combat, extrêmement fluides et visuellement très belles. La scène de Gollum est juste wahou. Je pense que c’est ma préférée ! On a moins de décors naturels (paysages de Nouvelle-Zélande) à couper le souffle que dans le SDA, mais il y a moyen que les films suivants se rattrapent sur ce point. J’ai adoré en apprendre plus sur des éléments à peine effleurés dans le livre mais qui sont présents dans d’autres parties de l’œuvre de Tolkien. Là aussi, je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler. La musique est très bien, on retrouve plusieurs thèmes du SDA mais adaptés à The Hobbit, c’est-à-dire plus légers en général, et quelques nouveaux thèmes, plus des chansons fort sympathiques (hmmm Thorïn chante !). Howard Shore a su me convaincre quoi. Plus que jamais, je suis motivée pour entreprendre la lecture du SDA et pour aller vivre dans un trou de hobbit, ou à Fondcombe, je n’ai pas encore décidé.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheHobbit9.jpg  
Quelques mots sur la 3D. Fluide, naturelle, je la remarquais à peine tant elle était bien fondue dans le film. Je n’ai pas eu mal à la tête ni mal aux yeux, en bref tout va bien ! J’aurais adoré voir le film diffusé en 48 images/seconde, mais l’UGC ne propose pas encore cette technologie. Je suis donc très curieuse de savoir si ça change quelque chose. Si vous l’avez vu comme ça, donnez-moi vos impressions !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheHobbit-copie-1.jpg  
Vivement la sortie en blu-ray en tout cas… Je pense qu’on retournera voir le film pendant les vacances !

EDIT : Je vois beaucoup de commentaires sur internet par rapport à la longueur du film. Rappelons que le SDA est très long aussi, et que si ça vous ennuie, vous êtes libres de ne pas regarder le film... Mais je n'aime vraiment pas voir que "il y a une trilogie pour faire du fric". Sincèrement, vous pensez que Peter Jackson ou les studios ont besoin de se faire du fric ? Y'a qu'à regarder les Journaux de Bord de The Hobbit pour voir à quel point Jackson tient au film du fond de ses tripes. S'il a fait un film si long, si on est passé de deux à trois films, c'est parce qu'il a tellement de choses à raconter qu'il ne voulait pas bâcler en deux films. Oui, le livre est court ; mais Jackson est allé chercher de la matière dans plein d'autres textes de Tolkien, afin d'enrichir l'histoire, et ça montre bien son engagement tout entier à l'oeuvre de Tolkien. Bref, mon avis n'est pas intéressant.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheHobbit5.jpg

Dimanche 29 juillet 2012 à 20:05

Ah, je me suis fait plaisir, je suis allée voir Rebelle (VF 2D) en avant-première ce matin. Il le fallait. J’avais trop envie de le voir, depuis trop longtemps. Et c’était génial (mais qui en doutait ?) ! Merida se hisse facilement au rang de mes princesses préférées, et Rebelle prend la tête de mes Pixar préférés et rentre en très bonne place dans le classement Disney !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Brave1.jpg

Petit résumé : Merida est la fille du roi Fergus et de la reine Elinor. Elle adore chasser à l’arc, parcourir les bois sur son cheval Angus et escalader des falaises, ce qui ne plait guère à sa mère, qui estime que ce n’est pas là le comportement d’une princesse. Quand elle organise un tournoi pour lui trouver un futur époux, Merida dit stop. Il faut absolument que sa mère change d’avis, mais quelles seront les conséquences de ce choix ?
 
On est dans l’ambiance dès le début, immergés dans de magnifiques contrées sauvages, au cœur de la vieille Écosse. Beaucoup ont critiqué la musique du film, signée Patrick Doyle. J’admets qu’elle n’a rien d’extraordinaire, thème à la cornemuse, quelques chants légèrement « barbares », mais elle colle parfaitement avec l’histoire et les images, et puis les chansons sont très agréables, j’ai hâte d’avoir la version française de Touch the sky (je préfère chanter en anglais pour éviter de me ridiculiser !). Je n’ai rien à reprocher à la VF (elle est toujours soignée chez Disney et Pixar), si ce n’est que malheureusement, il est très difficile voire impossible de retranscrire l’accent écossais en français. La bande-annonce en VO promettait des doublages savoureux, et je souhaite vraiment entendre ça, j’espère que mercredi au moins une version originale sous-titrée passera à l’UGC, sinon j’attendrai le blu-ray pour découvrir ça. La 3D ne m’a pas fait mal aux yeux, elle est très naturelle, ce qui est agréable, mais elle rend toujours les images floues quand la caméra défile rapidement. Là encore, le blu-ray me rendra heureuse !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Brave.jpg

Pixar a extrêmement bien géré son affaire. En créant un conte de toute part, le studio nous surprend encore. J’ignorais autour de quoi aller tourner le film, quelle était l’intrigue principale, et elle m’a surprise ! Elle n’est pas sans rappeler celle d’un autre Disney dont je vous tairai le nom, mais en mille fois mieux. Comme souvent chez Pixar, pas d’histoire d’amour romantique entre prince et princesse, mais histoire d’amour tout court. Ici, on se penche sur la relation mère-fille, et je dois dire que j’ai été émue, moi qui n’ai pas une relation exceptionnelle avec la mienne… Le film nous apprend également que si l’on souhaite que notre destin change, c’est à nous de le faire, les autres ne peuvent le faire à notre place. Comme toujours, Pixar se démarque de Disney avec une histoire originale. À partir d’un certain moment, j’ai prévu la fin, mais ça n’a en rien gâché mon bonheur (j’ai même versé ma larme de joie).
 
[Touch the sky, chantée par Julie Fowlis.]

Merida m’a vraiment énormément plu. Pleine de caractère, elle ne se laisse faire par personne, et refuse qu’on lui dicte sa conduite, mais ne se rend pas compte qu’elle ne prend pas les choses en main elle-même. Elle fait des erreurs dont elle n’a aucune idée, elle est jeune et ne réalise pas qu’elle a beaucoup à apprendre, mais son évolution au cours du film révèle une jeune fille courageuse et aimante, en plus de toutes ses autres qualités. Et puis elle est tellement jolie ! Regardez-moi cette chevelure, ce visage rond, ces petites taches de rousseur toutes mignonnes ! J’aime beaucoup sa robe également, et pour une fois le fait qu’on ne la voit qu’avec deux tenues différentes est justifié, puisque l’action se déroule sur deux jours ou trois seulement. Les vêtements des personnages en général sont parfaitement adaptés au contexte. Le roi Fergus m’a beaucoup fait rire, ainsi que les petits monstres de triplés. La reine Elinor est agréable aussi, les chefs de clan sont bourrus et rigolos, leurs fils m’ont fait m’écrouler de rire, j’ai aussi aimé la sorcière et son corbeau… Bref, tous les personnages sont attachants ! Même le cheval, Angus, il est trop beau !
 
Un film sublime, rempli d’émotions, que je reverrai des dizaines de fois avec plaisir, dont j’ai déjà écouté la BO de très nombreuses fois, et qui a comme unique défaut d’être un peu court ! Ça passe trop vite, j’en aurais voulu plus. À ne rater sous aucun prétexte !
 
[Extrait officiel du film.]

Lundi 16 juillet 2012 à 12:09

Bon, hier ciné. On s'est décidés à aller voir le nouveau Spider-man, pour voir les effets spéciaux et la 3D, et soi-disant parce que celui-ci collait davantage au comic original. Je veux bien le croire, je n'en sais rien, je ne suis pas très comic moi. J'aime bien les X-man, et Batman a donné quelques bons films (et je le trouve moins stupide que les autres). Je ne vous raconte pas l'histoire, vous connaissez le topo : Peter Parker est mordu par une araignée pas très nette, il devient plus fort et colle au mur, et le grand méchant survient, faut lui péter la gueule, et y'a la petite copine.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TheAmazingSpiderManWallapers01.jpg
Niveau scénario, ça vole bas. J'ai passé le film à deviner la scène suivante, et j'avais bon très souvent, y compris pour la toute fin (alors que, je vous le rappelle, normalement je suis nulle à ce genre de trucs, je me fais toujours avoir avec un policier ou un thriller sur l'identité du tueur). Prévisible, et très long. Le début durait, l'action est lente à se mettre en place. Le film est censé faire passer la pilule avec quelques touches d'humour (on n'a pas vraiment le même) et des conseils moralistes à deux balles, bien américains (je suis particulièrement dure aujourd'hui, la faute au temps qui commence sérieusement à me déprimer). J'ai trouvé l'acteur principal absolument insupportable, et le pire c'est que le film marche, donc un 2 est prévu, et il va peut-être continuer une carrière après ça (quoique pour le précédent, Toby McGuire je crois, ça n'a pas marché fort après). Ses mimiques avec sa bouche sont vraiment ridicule, c'est un chouineur de première, il joue comme un pied, et en plus physiquement il ressemble énormément à quelqu'un que je déteste, bref il a tout pour me plaire cet Andrew Garfield. Emma Stone je ne la trouve pas extraordinaire. Elle n'est pas jolie, et sa VF est vraiment pourrie (la séance VO était trop tard). Son jeu n'est pas excellent, mais je l'avais bien aimée dans Crazy Stupid Love, j'attends donc de voir son jeu dans La Couleur des sentiments. Le personnage du père de la girlfriend, c'est le prototype de base du flic américain, adoré de tous les citoyens de cette grande nation (sentez l'ironie). Spoil. Sa mort est donc censée nous émouvoir aux larmes, n'est-il pas ? Sauf que comme on la voit arriver un bon quart d'heure avant qu'elle ne survienne, c'est moyen. Et comme c'est un gros c**, difficile d'être ému(e). Avis personnel. Fin de spoil. Le seul point positif à soulever, ce sont bien les effets spéciaux, soignés mais pas exagérés (ça ne pète pas de partout). Le film réserve les plus impressionnants pour la fin, et ça donne un truc pas mal du tout. La 3D suit bien, c'était fluide et les couleurs n'étaient pas fanées. Là-dessus, rien à redire. Mais c'est un film qu'on ne me fera jamais revoir, et je ne vois vraiment pas comment on pourrait m'amener à voir le 2 prévu pour 2014.

Il me semble que le film fait un carton aux États-Unis : ça ne m'étonne pas, c'est tout à fait à leur niveau. Attendez, je vais rechercher un truc que j'ai lu sur la population américaine il y a peu, je reviens. Ah, voilà. C'est dans le Ça m'intéresse n°377, juillet 2012, page 29, dans un article intitulé "Les Américains en 10 idées reçues". Le point 7 s'appelle "Les Américains sont des incultes", en dessous il est écrit "vrai et faux". Plus d'un Américain sur trois ne sait pas situer son pays sur un globe.  Huit sur dix ignorent où se trouve l'Irak, un sur cinq pense que le Soleil tourne autour de la Terre (pauvre Copernic, il dit se retourner dans sa tombe). Mais attention, le paragraphe justifie ensuite son "faux", ils ne sont pas incultes, parce jazz, rock'n'roll, soul et rap sont nés là-bas, et que leurs musées d'art contemporain sont les plus riches au monde. Je ne dis pas que tout est à jeter dans le modèle américain, mais je préfère de loin être française et ne pas aimer The Amazing Spider-man.

À part ça, j'aimerais aller voir The Deep Blue Sea cet après-m', mais apparemment personne d'autre n'est motivé ! J'espère que j'aurai le courage d'y aller seule, j'aimerais vraiment le voir. Et article sur le tome 2 des Mystères de Harper Connelly bientôt, si j'ai le courage. Bonne semaine !

Dimanche 8 juillet 2012 à 13:03

Je ne vais vous parler que brièvement de L'Âge de glace en fait. Je vous l'avais dit, hier soir c'était la Nuit des Livres à Esquelbecq. Et bah c'était super chouette. Avec ma copine Janéite, nous sommes arrivées là-bas à 18h (c'est à une petite heure de Lille), après avoir affronté une pluie démentielle. Sur place, les gens arrivaient seulement, attendant la fin de la pluie. On a vu les amis de ma copine, et l'une d'elle, organisatrice, nous a expliqué que beaucoup de bouquinistes avaient remballé, effrayés par autant d'eau. Les autres, plus courageux, avaient bâché, et ont fait de bonnes affaires puisqu'au final il y a eu pas mal d'affluence. Le livre le plus cher que j'ai payé, il était à 4€, en état quasi-neuf. Et j'en ai acheté 8, pour un peu plus de 20€, avec en plus un magnifique marque-page en cuir, que j'ai oublié de photographier donc vous le verrez une autre fois. J'adore les bouquinistes. Il y en avait un (c'est à lui que j'ai pris le plus de livres) qui connaissait par cœur tout son stock, et qui avait lu à peu près tout ce qu'il vendait ! Il y avait aussi des tentes montées sur la petite place devant l'église (je n'aime pas fort ces bâtiments, mais celle-là est jolie) où se trouvaient nombre d'auteurs, la plupart totalement inconnus pour moi. Mais il y avait notamment Franck Thilliez et il devait y avoir Anthelme Hauchecorne, mais il a dû partir. [EDIT : aiguillée par les paroles d'autrui et peut-être par une vague de mauvaise humeur, j'ai cru que l'auteur Anthelme Hauchecorne avait jugé La Nuit des Livres indigne de sa présence, d'où la phrase acerbe dans la première version de l'article, à présent supprimée, mais son gentil commentaire ci-dessous rétablit la vérité. Merci !] Les années précédentes, quand le temps était clément, ça durait de 16h à 1h environ. Nous sommes restées jusqu'à presque 22h, et nous comptons bien y retourner l'an prochain ! Place aux acquisitions...

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/DSCN3864.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/DSCN3867.jpg
Un Jean d'Aillon, le premier (ou le deuxième, dur de savoir) de la saga des Louis Fronsac. J'avais bien aimé La conjuration des Importants, donc voilà ! Un Ken Follett, parce que j'aimerais en lire un autre après Les Piliers de la terre. J'avance bien, by the way, même si j'ai encore plus de la moitié du roman à lire. Un P.D. James, un polar donc. J'en achète rarement, mais comme c'est l'auteure de La mort s'invite à Pemberley, je me suis dit que je pouvais faire un effort. Et puis chéri devrait bien aimer. Le premier tome des Chroniques de San Francisco, qui m'a tapé dans l'œil chez 10-18 il y a quelques jours. Les Chutes, de Joyce Carol Oates. Ce roman m'intrigue. J'ai enfin trouvé Entretien avec un vampire ! Pour moi ! Je l'ai ! Ce qui fait que je me trouve en possession des quatre premiers tomes des Chroniques des vampires. Faut vraiment espérer que je vais aimer ! Et un Stefan Zweig repéré chez Jamestine, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme. J'ai vu aussi Le joueur d'échecs, proposé au club de lecture et qui me tentait bien, mais il était à 2€ au lieu de 2,75€ neuf, alors bon faut pas pousser non plus. Si vous avez bien suivi, j'ai annoncé 8 livres, mais il n'y en a que 7. C'est parce que mon amie m'a immédiatement emprunté Le Mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti. Voilà !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/7750070424laffichedelagedeglace4.jpg
Quelques mots sur L'Âge de glace tout de même. J'ai vu les trois premiers. Le tout premier reste mon préféré, je le trouve parfait. Je n'ai pas du tout, du tout aimé le deuxième, par contre le trois m'avait beaucoup fait rire. Le quatre suit tout à fait le trois. Scrat, encore une fois, a fait une bêtise en poursuivant son gland : il a mis en route le dérive des continents. Manny, Diego, Sid et la mémé de celui-ci se retrouvent sur un gros morceau de glace à voguer loin de la côté, séparés d'Elie et Pêche (qui est en phase adolescente). Manny jure de tout faire pour les retrouver, mais c'est sans compter sur l'équipage de pirates qu'ils vont rencontrer sur l'océan. Je me demandais pour Dawn et Liltih parlait beaucoup de "Mémé" ces temps-ci. Maintenant je sais ! C'est elle qui porte le film, elle est absolument hilarante. Dans le trois, c'était Buck le comique, ici c'est Mémé. La recette reste efficace, les nouveaux personnages sont sympathiques quoique prévisibles (Shira notamment), l'aventure est au rendez-vous, le rire aussi, bref, c'est un bon divertissement de famille, mais je vous en prie, si vos gosses ne savent pas se tenir, ne les sortez pas ! On a dû changer de place tellement ceux qui se trouvaient autour de nous étaient insupportables  Et les parents laissent faire, ne disent rien... Normal quoi. La 3D n'était pas mauvaise du tout, on avait un bel effet de profondeur et même pendant les scènes d'action ça restait beau. Je suis contente de l'avoir vu, et si un cinquième est prévu (?), j'irai surement le voir aussi.

Vendredi 15 juin 2012 à 11:46

Avant de vous parler de a séance ciné d'hier après-midi, je vous montre ce que j'ai trouvé dans ma boîte aux lettres en revenant :

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/DSCN3773.jpg
Mlle.Moon m'a renvoyé Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, et je suis ravie qu'il lui ait plu, car je l'avais beaucoup aimé aussi ! Elle m'a également prêté le T2 des Mystères de Harper Connelly, merci merci merci !! Je le lirai en juillet sûr. Elle m'offre en plus La ligne verte en 6 feuilletons. J'ai beaucoup aimé le film, et j'ai hâte de lire ça, mais honnêtement je pense que ce ne sera pas pour tout de suite ! Merci encore ! Et le merci final va aux deux-marques pages fait de ses mains qui me font extrêmement plaisir ! Vous avez vu comme ils sont jolies ?? Ce que je suis gâtée moi alors ! Et en plus j'ai appris juste après avoir déballé tout ça que j'avais eu mon semestre, et donc mon année, et donc ma licence de droit... Youpi !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/19847379jpgr640600b1D6D6D6fjpgqx20111114103528.jpg
C'était vraiment un excellente journée hier, car en plus de ça, j'avais passé un très bon moment au ciné juste avant. Et oui, Blanche-Neige et le chasseur, j'ai trouvé ça vraiment super, je le mets même en coup de cœur tiens. Je vais commencer par m'énerver contre les deux couillons qui se trouvaient à notre gauche devant et qui ont trouvé utile de ricaner bêtement à plusieurs moments. Vous êtes venus pour quoi ? Critiquer automatiquement parce que le rôle principal est tenu par l'actrice qui a joué dans Twilight ? Et alors, ça veut dire qu'elle ne fera forcément que de la merde jusqu'à la fin de ses jours ? C'est n'importe quoi ! Ce n'est pas une grande actrice, mais elle pourrait le devenir, pour ma part je la trouve très prometteuse ! Et sachez bien que Kristen Stewart et Robert Pattinson en ont marre qu'on leur cause de Twilight. Ils ont accepté le projet, se sont trouvés embarqués pour cinq films, ont accédé à la célébrité, sauf qu'ils le regrettent pas mal car ce n'est pas ce genre de public qu'ils souhaitaient toucher. Il faudrait que les interviewers cessent de leur parler de ces films à tout bout de champ et qu'ils les laissent avancer. C'est le même topo qu'avec les acteurs de Harry Potter. Bon, revenons au film.

La mère de Blanche-Neige, la reine, est décédée d'une maladie. Le roi, fou de chagrin, pense ne jamais s'en remettre. Un jour qu'il est parti combattre une étrange armée noire, il trouve une jeune femme prisonnière, Ravenna. Aussitôt il reprend goût à la vie et l'épouse. Mais celle-ci est en fait maléfique, elle tue le roi le soir même et enferme Blanche-Neige dans un cachot. Des années plus tard, Blanche-Neige est devenue une jeune femme et parvient à s'échapper. Ravenna lance alors un chasseur à ses trousses dans la forêt obscure.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/20089530jpgr640600b1D6D6D6fjpgqx20120424021118.jpg
J'adore la façon dont le film a été commencé. De belles images sous la neige, et une voix d'homme, profonde, qui dit "Once upon a time...". Cette phrase a un effet magique sur moi. Aussitôt je lève toutes mes barrières, et je m'apprête à rentrer dans un monde merveilleux (définition wiki du merveilleux : "Le merveilleux (du latin mirabilia : « choses étonnantes, admirables ») se définit par le caractère de ce qui appartient au surnaturel, au monde de la magie, de la féerie." Ce n'est donc pas du tout rose, au contraire ! Lisez Perrault, tiens). J'ai été immédiatement frappée par l'esthétisme du film, et à peu près toutes les cinq minutes, je me disais "qu'est-ce que c'est beau !". Rien à voir avec Alice au pays des merveilles de Burton, où tout était si faux, si mièvre ! D'ailleurs la BA et l'affiche annonçait "par les producteurs de Alice au pays des merveilles", et ça ne me rassurait pas. Alors si comme moi vous n'avez pas aimé ce film, rassurez-vous, rien à voir ! J'ai adoré le savant mélange, juste bien dosé, entre le conte (éléments du merveilleux qui surviennent fréquemment et de l'histoire des frères Grimm), l'aventure (scènes d'actions, course-poursuites pour échapper aux hommes de la reine...) et l'horreur (nan mais sérieux elle fait des trucs flippants Ravenna, et la forêt noire n'est pas du tout rassurante !), et puis bien sûr tous les éléments fantastiques, mais l'horreur et le fantastique rejoignent en fait le merveilleux.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/297977045.jpg[Rien que ça, je trouve ça effrayant. C'est quoi d'abord ? On dirait du lait, mais c'est trop épais pour en être...]

Un petit mot sur la musique avant de parler des acteurs. J'ai trouvé qu'elle allait très bien avec le ton du film. J'ai particulièrement apprécié le moment où une femme chante (je n'ai pas trouvé qui était la chanteuse) et le générique, chanté par la même personne sans doute. [EDIT : j'étais trop paresseuse sur le moment, mais j'ai bien sûr trouvé ensuite les interprètes de ces chansons, il suffisait d'aller voir la BO...] Comme l'a dit chéri, il est dommage de ne pas avoir donné plus d'importance au chant des nains, pas assez musical. Sur les acteurs. Alors. C'est une idée classique, mais opposer une blonde et une brune, c'est quand même très efficace. Charlize Theron est juste amazing. Je n'aime pas du tout cette actrice en temps ordinaire, mais là elle m'a laissée sur le cul ! Son jeu était parfait, rien à dire. Une super méchante. Ses costumes étaient aussi extraordinaires. Je l'ai pour la première fois trouvée belle, maléfiquement belle, mais d'une beauté toujours très conventionnelle je trouve, celle qu'on est tous censés trouver belle quoi. Ses transformations (en truc noir dégueu-corbeau ou quand elle vieillit ou rajeunit) sont très, très bien faites. Effets spéciaux, chapeau, vraiment, et pas que là-dessus ! (Là encore, contrairement à Alice, qui en plus m'avait bousillé les yeux en 3D.) Et elle a une voix parfaite pour dire ça :
 
Mirror, mirror, on the wall
Who's the fairest of them all ?
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Snowwhitemirror.jpg[Le Miroir aussi fiche la trouille. J'ai vu quelque part où le réalisateur avait pris son inspiration, mais j'ai oublié.]

Elle me collait des frissons à chaque fois. Quelle classe. Kristen Stewart était très convaincante également, en Blanche-Neige réservée mais néanmoins déterminée à exploser sa belle-mère. Sa beauté contrastait très bien avec celle de Ravenna, et c'est une beauté moins conventionnelle justement. Tout le monde ne la trouve pas jolie, et ça peut peut-être porter un peu préjudice au film. Pour ma part je la trouve très belle ! Ce noir naturel (et pas noir gothique comme l'actrice a pu faire, qui était immonde) lui allait très bien. Elle a une peau parfaite pour ce rôle, un teint vraiment très beau. Par contre, l'actrice devrait songer à changer certaines de ses mimiques faciales. Elle a tendance à ouvrir la bouche légèrement quand elle ne parle pas, laissant ainsi découvrir ses incisives, et je trouve que ça lui donne un air un peu bête. Ce qui est bien dommage, car la bouche fermée elle es ravissante, ses dents ne choquent pas du tout quand elle parle, et elle a un magnifique sourire. Bon, c'est du détail. Comme je le disais plus haut, je pense qu'elle est très prometteuse, j'attends la suite (voir aussi Welcome to the Rileys avec elle). La petite actrice qui jouait Blanche-Neige enfant était très choupi. Je n'ai pas grand-chose à dire sur les autres acteurs. Le chasseur est un grand costaud, qui a joué Thor, et qui n'est pas transcendant, mais il allait bien dans son rôle d'homme bourru. J'ai été ravie de retrouver encore une fois un couple des Piliers de la terre avec Sam Claflin (qui joue William, fils d'un duc dans le film, et qui joue Richard dans les Piliers) et Ian McShane (Waleran dans la série, le nain Beith dans le film). J'ai aussi croisé Toby Jones en nain, vu récemment dans Titanic la série, et qui tenait l'un des seuls rôles intéressants. J'ai bien détesté Finn, le frère de Ravenna. Il a une tête affreuse. Le nain Guir m'a plu aussi, petit vieux détenteur de sagesse.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/snowwhitesong.jpg [Ça, c'est de l'esthétisme par exemple. Avis purement subjectif.]

J'ai vu sur Allociné (mon amour) que c'est le premier film de Rupert Sanders. Bravo ! On sent bien où il a été pioché certaines de ses idées. D'abord, la forêt noire "agit" comme Blanche-Neige le croit dans le Disney, vous vous souvenez ? Elle a tellement peur qu'elle voit des monstres partout. Là, c'est pour de vrai, mais on voit bien les branches qui essaient d'agripper Blanche-Neige et tout ça. Très bien fait ! Je pense aussi que le réa a dû bien regarder le SDA, en se disant que les magnifiques décors réels (n'est-ce pas Alice), donc scènes tournées en extérieur, avaient bien plus d'impact que de tourner en studio. Et pour ce qui a été fait pas images de synthèse, on croirait du vrai. Il y a une scène sublime où le groupe arrive dans un endroit enchanté, loin de l'influence maléfique de Ravenna. C'était... plus que magnifique. Et là, j'ai vu que le réa appréciait Miyazaki, et tout particulièrement son Princesse Mononoké... Vous verrez pourquoi ! Autre très bon choix : l'absence d'histoire d'amour à proprement parler. J'ai cru un moment qu'on s'engageait dans un triangle amoureux, mais non. Dans la suite peut-être, d'ors et déjà en cours de route. Je dis pourquoi pas, même si je la présage moins bonne. Les quelques petits défauts tiennent au scénario je dirais, un peu faible par moment, mais rien qui gâche la qualité de l'ensemble du film ! Deux heures que je n'ai pas vu passer !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/samclaflinsnowwhiteandthehuntsman.jpg [Suis-je la seule à trouver Sam Claflin très séduisant ? J'avais supporté Pirates des Caraïbes : la fontaine de Jouvence seulement grâce à sa présence et celle de Ian McShane. Ils aiment mettre ces deux acteurs ensemble ! Mon plus grand regret dans Snow White est de ne pas avoir vu davantage Sam Claflin. il est censé jouer le Prince, mais en fait ce n'est jamais dit dans le film. Il est le fils d'un duc rebelle, et il est amoureux de Blanche-Neige depuis leur enfance.] 

Je crois que j'ai fait le tour de ce que j'avais à dire. Mon mot final : allez le voir ! Ou attendez sa sortie DVD parce que le ciné coûte cher, mais voyez-le, vraiment. J'espère que l'article vous a plu, parce qu'il m'a pris tellement longtemps que je suis en retard.

BA en VOST :

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ContesLogo1.jpg

Samedi 14 avril 2012 à 17:41

Pfiou. J'ai fini le cas pratique en PEDH qui est à rendre lundi. Il reste encore quelques trucs techniques à revoir, mais dans l'ensemble c'est terminé ! De ce fait je n'ai plus rien envie de faire du tout niveau boulot... Je devrais pourtant commencer à réviser, les examens arrivent dans un petit peu plus d'un mois. 3 écrits, 4 oraux, pis voilà. Le week-end prochain je rentre chez mes parents, et je vais voter pour la première fois aux présidentielles. Je trouve ça important, mais je n'entrerai ici dans aucun débat.
J'ai commencé Côté face, et je suis déjà bien emballée ! J'ai choisi celui-là parce que Mlle.Moon souhaite le découvrir aussi, donc je lui enverrai quand j'en aurai terminé la lecture. La date de la treizième rencontre du club de lecture a été décidée, j'ai hâte ! Et j'ai réédité l'article du jeu raté, pour qu'il y ait quand même les réponses, pour ceux que ça intéresse. C'est ici. Je l'avais dit, je l'ai ait : je suis allée découvrir Le Roi Lion au cinéma et en 3D.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/141862.jpg
J'étais particulièrement curieuse de voir ce que pouvait donner la 3D sur du dessin, ce qu'on ressent à voir un tel classique sur écran géant. Bah c'est très chouette. La 3D rendait bien, les couleurs étaient sublimes, les images merveilleuses, comme sorties de rêves d'enfant. Le seul bémol persistant avec la 3D, c'est que les images sont saccadées quand ça bouge trop vite, il y a un manque de fluidité. Je crois que quelqu'un m'a expliqué que ça a un rapport avec le nombre d'image/seconde. À 24 images/seconde, ce qui est la norme, c'est insuffisant.  Mais avec les nouvelles caméras et les nouvelles techniques, il faut s'attendre à voir une nette amélioration à ce sujet, et notamment avec Bilbo, qui est tourné en 48 images/seconde. Enfin si j'ai bien tout compris.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/soleil.png http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/84109608830c11e1b3f84d7d21e91c14493x328.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/roilion.jpg
Tout le monde connaît l'histoire, je ne vais pas vous faire l'offense de vous la rappeler. C'est l'une des plus belles que Disney ait créées, et l'une des plus parfaites aussi. Il y a tout : l'amour, l'amitié, l'aventure, la mort, l'humour, tout. J'ai pleuré, et j'ai ri. Surtout ri. Je ne me rappelais pas ce passage au début, après que les hyènes ont été mises en déroute par Mufasa (Jean Reno !), elles sont dans leur repaire et y'en a une qui se donne des frissons quand l'autre dit "Mufasa !". La troisième est morte de rire. J'ai essayé de vous trouver le passage sur Youtube parce que j'explique très mal mais il n'y a pas ce que je veux. J'espère que vous voyez quand même de quoi je parle ! Bref. Le traitement des images est vraiment réussi, j'étais soufflée, encore plus au début, quand la musique commence, avec le soleil qui se lève et tout... Wahou ! L'histoire est tellement belel et complète qu'elle aurait pu donner lieu à un excellent film, mais c'est là le tour de force de Disney : toucher les adultes et les enfants, de tous âges et de tous milieux. Je ne vois même pas quoi dire de plus. C'est l'un de mes Disney préférés, et je pense que personne ne me contredira si j'affirme que c'est également l'un des meilleurs ! Allez le revoir si vous le pouvez, c'est un vrai bonheur !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/ROILION3DPHOTO3.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/SimbaNalaSnuggle.jpg
Et ce qu'il faut savoir aussi, c'est que comme les Américains qui sont retournés le voir, une surprise nous attend avant le début du film... Un court-métrage Le Mariage de Raiponce ! (Tangled Ever After en anglais) On y retrouve tous les personnages du long-métrage et encore plein de gags ! (Comment faire un article qui paraîtra long en mettant plein d'images alors qu'en fin de compte on n'a rien de précis à dire.)

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/TangledEverAfter.jpg http://geektyrant.com/storage/2011-post-images/tangled%20ever%20after.png?__SQUARESPACE_CACHEVERSION=1325871922849 
Fiche :
Le Roi Lion de Roger Allers et Rob Minkoff
Sorti en France le 23 novembre 1994, ressorti le 11 avril 2012
Musique et chansons de Hans Zimmer, Tim Rice et Elton John

Bande-annonce :

Samedi 7 avril 2012 à 11:12

Les petits, hop hop hop on joue dans l'article précédent, et on vote aux sondages dans celui encore d'avant si ce n'est déjà fait ! Ça y est, Cowblog a cessé de débloquer niveau statistiques. Mais bon, ça fait un sacré trou maintenant, elles ne sont plus représentatives de la réalité ! Hier après-midi je n'avais pas cours, donc après déjeuner avec chéri nous sommes allés en centre-ville. Au Printemps j'ai acheté un nouveau Charm (je ne sais pas si vous connaissez cette collection de Thomas Sabo ? Je vous montrerai mon bracelet), un éventail trop joli, et puis nous nous sommes rendus au cinéma pour voir Sur la piste du Marsupilami, dont je vous parle juste après. Une fois la séance finie, direction les magasins de fringues, parce que j'en avais marre d'être habillée comme une patate et que ça faisait presque deux mois que je disais "j'ai envie de faire les magasins", ce qui est assez rare pour être souligné (je ne suis pas franchement une accro du shopping). Je me suis acheté une paire de chaussures, à moins 50%, et du cuir en plus ! Vive les fins de série et les petits pieds (je fais du 37, il reste presque toujours ma taille héhé). Je vous les montrerai peut-être, si vous êtes gentils avec moi. Je suis aussi allée chez Cache-Cache et j'en suis ressortie avec une très jolie robe blanche et grise pour cet été, chez Promod où j'ai pris un joli T-shirt flottant corail et un petit pull saumon, et enfin chez H&M une chemise colorée à carreaux et un chemisier blanc et bleu. En tout, 170€. J'avoue, je culpabilise à mort, même si j'avais mis de côté le mois dernier pour pouvoir faire les magasins ce mois-ci. Et encore, je n'ai pas acheté de blouson comme je voulais ni de gilets ! Le souci, c'est que c'est l'anniversaire de ma mère et de ma grand-mère bientôt, et que je ne leur ai encore rien acheté, sans compter que je n'ai pas d'idées. Pour ma mère ça ira, mais pour ma grand-mère je n'ai absolument aucune idée. Qu'est-ce que vous leur achetez vous ?

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/marsupilami120BDDEF.jpg
Maintenant, le film. J'ai toujours aimé le marsu, je regardais le dessin animé et je lisais les quelques BD de Franquin que mon frère avait quand on était petits. Je vais le dire d'emblée : c'est très sympathique, j'ai beaucoup aimé et je le reverrai avec plaisir, mais je m'attendais à mieux, même si certains passages sont très drôles. Je m'attendais à des vrais gros fous rires, et je n'en ai eu qu'un petit. Mais si vous avez l'occasion, allez le voir hein ! Je vous donne le résumé d'Allociné pour commencer : "Quand Dan Geraldo, reporter en quête de scoop, arrive en Palombie, il ne se doute pas qu’il va faire la plus incroyable des découvertes… Avec Pablito, guide local plein de ressources, ils vont aller de surprise en surprise au cours d’une aventure trépidante et surtout révéler une nouvelle extraordinaire : Le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !!!"

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Marsupilami1.jpg

J'ai retrouvé un Jamel Debbouze comme je l'apprécie, un Alain Chabat toujours en forme (pas comme certains acteurs qui vieillissent très mal), un Patrick Timsit bien excité comme toujours, j'ai découvert un Lambert Wilson inconnu (faut dire que je connais mal cet acteur, je crois ne l'avoir vu que dans La Princesse de Montpensier où il était le seul élément du film digne d'intérêt et dans La Boum 2, quand il était très, très jeune !) et Fred Testot, que je n'avais vu que dans La Guerre des boutons. En revanche, j'ai eu le très grand déplaisir de revoir Géraldine Nakache, qui est une actrice que je trouve non seulement mauvaise mais en plus vraiment pas jolie. Son rôle est complètement inutile, mis à part une très courte scène remplie de noms de fleurs un peu spéciales. J'ai apprécié que le méchant ne soit pas celui auquel on penserait de prime abord, j'ai aimé le côté très décalé du film, les clins d'œils, la prophétie farfelue, bref, plein de choses. J'ai juste trouvé que c'était un peu long à démarrer. Les images de la forêt sont très belles, le tournage a été soigné, tous comme les effets spéciaux et visuels. Le Marsupilami est décidément trop mignon (c'est e mâle le plus beau je trouve) et apporte beaucoup d'humour au film, même s'il n'est pas le seul bien sûr. Deux passages dont on se souviendra longtemps, l'un avec un chihuahua, l'autre avec une robe, mais je ne vous en dis pas plus, je ne vais pas vous spoiler quand même ! J'étais contente qu'il n'y ait pas d'histoire d'amour, ça n'aurait pas eu sa place. Rien à dire sur la musique, elle ne m'a pas marquée mais elle ne détonnait pas, donc tout va bien. J'ai beaucoup apprécié le générique de fin, je vous conseille de rester jusqu'au bout et de lire tout ce qui passe à l'écran ! Alain Chabat a vraiment bien géré son idée, et ça ça fait plaisir ! En tout cas, le Marsu, "c'est un animal qu'on croyait qui n'existait pas, mais qui n'existe !"

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/Marsupilami2.jpg
Fiche :
Sur la piste du Marsupilami d'Alain Chabat
Sorti en France le 4 avril 2012
Avec notamment Alain Chabat, Jamel Debbouze, Lambert Wilson, Fred Testot, Patrick Timsit, Géraldine Nakache
Musique de Bruno Coulais

Bande-annonce :

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast