sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Mercredi 14 novembre 2012 à 11:33

Je ne fais pas d'article pour les sorties ciné cette semaine, il y a trop peu de sorties intéressantes. Je ferai un double article la semaine prochaine.

Avant d’aller au Val Joly’Maginaire, je suis passée à la Porte des mondes avec les copines, et j’ai acheté à Cindy Demain est un autre monde, T1 : Les Insoumis, de Emilie Witwicki-Barbet, pour que l’auteure me le dédicace. Je l’avais commencé, et enfin je l’ai fini il y a quelques jours. Je vous fais un petit résumé.
 
Nous avons un prologue qui a lieu en 1953. Joseph, bon vampire, ne se nourrit que des humains vils et en profite pour débarrasser la terre des mauvais hommes. Mais un jour, il arrive trop tard, une jeune femme enceinte, Margot est sur le point de mourir. Agissant sur un coup de tête, il tente de la sauver et la mord. 2009, dans le Nord. Adam revient sur les terres où il est né. Il n’est pas humain, mais il n’est pas comme les autres vampires. De retour dans la maison de Joseph, il rencontre Lou, jeune fille qui appartient à une famille avec laquelle Joseph a toujours des liens très étroits. Alors que les deux jeunes gens deviennent amis, le monde bascule. Des groupuscules prennent possession des centrales nucléaires, l’électricité se fait rare et le pétrole disparaît peu à peu. Les gens doivent réapprendre à vivre comme il y a plus d’un siècle, pendant qu’un nouvel Ordre s’installe.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Witicki.jpg

Ça peut paraître compliqué parce que je m’explique mal, mais on comprend bien en lisant le livre. Les personnages deviennent de plus en plus nombreux, mais on a chaque fois le temps d’apprendre à connaître un peu les derniers arrivés avant que les nouveaux se montrent. Les personnages sont sympathiques, et leur diversité est agréable. On peut croire au début qu’ils sont assez manichéens (il y a les gentils et les méchants), mais l’évolution de l’histoire les change et certains personnages restent très mystérieux. J’adore la petite Rosalie, ainsi que Lou et ses chiens. Je n’accroche pas trop avec Adam par contre, et j’attends impatiemment de savoir comment va tourner DuBuissert. J’aurais tout de même aimé qu’ils soient plus fouillés, on passe un peu vite dessus. En règle générale, c’est mon plus gros bémol : le roman, plus approfondi, aurait été parfait. De nombreuses situations auraient mérité de plus amples détails. Le style également pourrait être plus travaillé. Ça se lit très facilement, les chapitres sont assez courts et les paragraphes font rarement plus de deux ou trois lignes. Moi qui aime les romans denses, avec de longues et belles phrases, je suis restée sur ma faim, mais c’est là une exigence toute personnelle, et je sais que nombre de lecteurs ne seront pas gênés par cet aspect.
 
Le gros point fort du roman, c’est l’histoire. Originale, prenante, elle nous tient en haleine. Le monde mis en place par Emilie Witwicki-Barbet est cohérent, intéressant, et jamais vu pour ma part. J’ai vraiment hâte d’avoir le fin mot de l’histoire, et de retrouver les personnages dans le tome 2 (qui suit directement le 1) et dans le tome 3 (qui explorera des aspects de l’histoire qui se situent en 1953). L’intrigue croise l’histoire de deux familles, qui s’étale sur tout le XXème siècle pour ce que j’ai pu en voir. Et dès qu’on fait ce genre de choses, je suis passionnée. Bref, le tome 2 sort en février, et j’espère que j’aurai un peu d’argent sous la main à ce moment-là pour l’acheter ! Par contre, comme ma copine Cassiopée, je regrette que la couverture soit si fragile. Elle s'est abîmée très vite, alors que j'ai essayé d'en prendre le plus grand soin...

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Cassie le Mercredi 14 novembre 2012 à 11:46
Pour la couverture ça ne devait pas être moi, j'ai réussi à le préserver, mais vu ce que tu en dis, je vais faire encore plus attention !!

En tout cas je te rejoins bien sur l'histoire que je trouve originale et très prenante ^^
Vivement le tome 2 !!
Par Se1ena le Samedi 17 novembre 2012 à 20:21
C'est dommage quand les livres sont si fragiles! J'ai eu un livre dont la tranche était tellement fragile que le livre s'est cassé en deux! Ça ne m'étais jamais arrivé!
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3216153

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast