sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Lundi 3 mars 2014 à 11:02

En traînant sur Amazon il y a plusieurs mois, je suis tombée sur l’ebook de Les gens heureux lisent et boivent du café, d’Agnès Martin-Lugand. J’ai été attirée par le titre et étonnée de son tout petit prix alors qu’il est par ailleurs édité chez Michel Lafon, qui ne fait que du grand format il me semble. J’ai vu que le livre avait d’abord été publié au format numérique uniquement, puis devant son succès il fut récupéré par une maison d’édition. Le pitch me plaisait, donc j’ai craqué et je l’ai pris.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/Lesgensheureux-copie-1.jpg
Diane a tout perdu lorsque Colin, son mari, et Clara, leur fille, sont morts dans un accident de voiture. Depuis, elle ne travaille plus, elle fume et boit toute la journée, ne peut s’empêcher de pleurer tous les jours. Plus d’un an après les faits, son meilleur ami la menace de la forcer à se reprendre en main. Pour qu’il lui fiche la paix et tenter d’oublier sa douleur, elle décide de s’exiler en Irlande, dans le petit village de Mulranny.
 
Vous allez vous demander si je ne suis pas un peu maso d’aller lire des trucs pareils, mais il se trouve que j’aime vraiment bien ça. Ça agit comme une catharsis sur moi, ça me donne du courage, ça me redonne un peu foi en l’être humain. L’histoire m’a vraiment accrochée. C’est Diane qui raconte, et elle est juste dans ses propos. Sa douleur est vraie, elle n’en fait pas des tonnes, décrit exactement ce qu’on ressent devant un tel drame. L’auteure apporte une justification (au fait que Diane puisse se permettre de partir en Irlande sur un coup de tête) qui n’est crédible que dans un certain monde auquel Diane appartient manifestement et qui aurait pu m’embêter, mais au final ça ne m’a pas dérangée, j’ai été trop prise dans ses sentiments et dans tout le reste, qui m’a paru tout à fait plausible. La fin n’est pas forcément celle que l’on veut, mais elle m’a plu justement parce qu’elle ne s’occupe pas de ce qu’on veut mais de ce qui serait vraiment.
 
C’était sympathique d’être en Irlande, même s’il n’y a pas énormément de détails à ce sujet. On sait juste ce qu’il faut pour être dans l’ambiance : le cottage cosy, la météo, le pub, les gens que Diane rencontre… Ce pays était un bon choix et donne lieu à de jolies scènes. Les personnages secondaires sont généralement sympathiques, à part un qui arrive à la fin et qui n’est pas fait pour être gentil. Les parents de Diane sont également des personnes peu compréhensives et avec qui je m’entends très mal (en fait, ils ressemblent pas mal à mes propres parents, mais heureusement je ne ressemble pas à Diane). Je n’ai pas trop aimé non plus le meilleur ami de Diane, Félix, qui me gonflerait je pense. Mais sinon j’ai aimé Abby et Jack, Edward, Judith…
 
Pour être honnête, j’avais des appréhensions avant de commencer ma lecture. Je lis très peu de littérature contemporaine, généralement je n’aime pas ça, et notamment parce qu’il est très fréquent que ce soit mal écrit. Je me préparais donc psychologiquement à passer outre le faible style. J’ai été agréablement surprise. Certes, ce n’est pas de la littérature du XIXème, mais c’est tout de même bien écrit, les phrases coulent facilement, c’est très agréable à lire. Le livre ne fait pas deux cents pages et avec ce style facile à lire sans être simpliste, je l’ai lu vite et avec plaisir. Ça m’encourage vraiment à donner d’autres chances à ce genre de littérature.
 
J'ai vu des chroniques très dures sur ce livre. Pour ma part, je n'en attendais rien de particulier, c'est peut-être pour ça que j'ai pu l'apprécier. Les gens heureux lisent et boivent du café n’est pas un livre "extraordinaire" mais il possède des qualités et pour ma part j’en garderai un très bon souvenir.
 
"Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux.
Et depuis un an, je me répétais tous les jours que j'aurais préféré mourir avec eux. Mais mon cœur battait obstinément. Et me maintenait en vie. Pour mon plus grand malheur.
"
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/LogoPALnumerique.jpg

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Kyra le Lundi 3 mars 2014 à 11:19
Ah, ah j'ai fait ma curieuse en allant voir sur ta fiche Livra :D
Et pourquoi tu serais maso ! :(

N'empeche que j'adore toujours autant tes chroniques et ça donne toujours envie de lire !
Un jour, tu me le preteras ? ;)
Par Demoiselle-Coquelicote le Lundi 3 mars 2014 à 11:24
Je te l'aurais envoyé sur-le-champ si j'avais pu... Mais c'est un ebook :( Merci en tout cas ^^
Par Marie et Anne le Lundi 3 mars 2014 à 11:44
Il me fait de l oeil depuis un moment celui là et ton avis renforce mon envie de le lire.
Par Demoiselle-Coquelicote le Lundi 3 mars 2014 à 12:31
C'est dommage qu'il ne soit pas sorti en poche, parce que 15€ pour 200 pages ça fait un peu cher quand même.
Par Kyra le Lundi 3 mars 2014 à 16:07
Rooh minceuh :(
Bon à voir alors, il est peut etre à la médiathèque ;)
Par Demoiselle-Coquelicote le Lundi 3 mars 2014 à 17:00
Tu me diras si tu l'as trouvé =)
Par Marie et Anne le Lundi 3 mars 2014 à 20:49
^^ il est dans trois médiathéques de Lille . Je pourrais l'emprunter.
Par mademoisellecannelle le Mercredi 5 mars 2014 à 8:47
Je suis un peu maso car c'est justement le genre de livre que j'aime bien ^^
Merci pour ta chronique qui m'a donné envie de le découvrir. Je note le titre dans un coin car je me suis promis d'attendre un peu avant de racheter de nouveaux livres.
Par Demoiselle-Coquelicote le Mercredi 5 mars 2014 à 17:34
Faudra me dire si tu l'as lu et ce que tu en as pensé =)
Par Kyra le Jeudi 6 mars 2014 à 0:11
Yep, il y ait ! ;)
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 6 mars 2014 à 13:17
J'espère qu'il te plaira =)
Par Scarlett Julie le Jeudi 6 mars 2014 à 14:04
Je n'ai pas osé lire ton article car c'est le livre que je m'apprête justement à entamer ;) Je me ferai un plaisir de le lire après afin de comparer notre ressenti !
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 6 mars 2014 à 15:16
Pas de souci !
Par Scarlett Julie le Jeudi 6 mars 2014 à 16:41
Ca se lit à une vitesse folle, je suis bien contente de l'avoir reçu en SP ;)
Je suis assez d'accord avec ton mot : le ton est juste et ne cherche pas à plaire à ses lecteurs à tout prix. Le personnage de Félix ne m'a pas ennuyé, juste un peu "cliché". Je vais écrire un billet car il est très agréable, même si j'ai eu une petite larme au début.
Par Demoiselle-Coquelicote le Vendredi 7 mars 2014 à 9:55
Moi aussi je n'ai pas pu m'empêcher de verser ma larmichette au début...
Par typhaine le Mardi 11 mars 2014 à 21:48
Chopé à la bibliothèque dernièrement, très sympa, original et détonnant ^^'
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3261643

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast