sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Lundi 30 décembre 2013 à 11:52

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres2/Voyagedhiver.jpg
Ça faisait vraiment longtemps que je n’avais pas lu un Nothomb, plusieurs années au bas mot. En repensant à tous ceux que j’ai lus (et ça en fait quand même un paquet), je me rends compte qu’il y en a très peu qui m’ont laissé un souvenir pérenne. Je ne savais donc pas à quoi m’attendre en commençant Le voyage d’hiver, dont je ne connaissais même pas le pitch de départ.
 
En fait, j’ai passé un bon moment. Ça se lit vite, comme toujours, mais de temps en temps ça fait du bien de lire un livre en deux heures au lieu de deux semaines ou plus. Il contient plein de références, dont un certain nombre que je ne comprends pas, plus tout le symbolisme et les sous-entendus que je ne comprends pas forcément non plus.
 
Toujours ce grain de folie, qui en fait se trouve en chacun de nous – et surtout en l’auteure et ses trois personnages, Zoïle qui est un peu trop à fond, raisonnant avec une logique extrême ; Astrolabe, qui a trouvé la grandeur avec un choix de vie proche de l’abnégation ; et Aliénor, qui m’a l’air de représenter à la fois l’auteure de ce livre et son lecteur, en plein voyeurisme, une conscience élevée et débile à la fois. Je crois que cette chronique ne fait pas beaucoup sens, en tout cas encore moins que d'habitude...
 
Bref, j’ai bien aimé, même si la fin n’est pas forcément très satisfaisante. Ce ne sera pas un de mes Nothomb préférés mais je ne le mets pas en bas du classement non plus.
 
"Tomber amoureux l’hiver n’est pas une bonne idée. Les symptômes sont plus sublimes et plus douloureux. La lumière parfaite du froid encourage la délectation morose de l’attente. Le frisson exalte la fébrilité. Qui s’éprend à la Sainte-Luce encourt trois mois de tremblements pathologiques."
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/LogoColdWinter.jpg
 

Choses � dire

Dire quelque chose

Par alyane le Lundi 30 décembre 2013 à 12:05
Son livre le plus intéressant est Stupeurs et Tremblements. J'en ai lu d'autres qui se lisent dans la journée, mais je n'en raffole pas.
Par Reperchansons le Lundi 30 décembre 2013 à 22:48
Je n'ai pas encore lu cet opus d'Amélie Nothomb (assez fameuse quand elle est invitée à la radio, soit dit en passant... J'ai un excellent souvenir d'un entretien sur France-inter, lors d'un "Fou du roi"), mais je vais finir avant de dormir "Le Sabotage amoureux", qui me plait moins que "Tuer le père" ou "Stupeurs et tremblements", cité ci-avant dans les commentaires.

Bonne nuit. :) (Oui... comme il est 22 heures 48, c'est la formule adéquate à mon goût... ^^)
Par misspendergast1 le Jeudi 2 janvier 2014 à 13:08
Un bon roman de Nothomb même si ça n'est pas mon préféré!
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 2 janvier 2014 à 13:46
Mes préférés de Nothomb seraient plutôt Hygiène de l'assassin, Cosmétique de l'ennemi et aussi Ni d'Eve ni d'Adam et Stupeur et tremblements.
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3258166

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast