sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Mercredi 14 mars 2012 à 19:25

Je vous en ai parlé à peu près dix fois (j'ai pas compté mais ça doit être ça), mais ça y est, je l'ai achevé, donc je vais pouvoir vous en parler vraiment ! Je n'ai pas le courage d'essayer de vous faire un synopsis de cette merveille, alors je copie-colle la quatrième de couverture d'Amazon.
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/damasiohordecontrevent-copie-1.jpg[L'édition grand format , vendue avec un CD, la bande originale du livre, composée tout exprès ! J'aurais beaucoup aimé l'avoir, ou au moins l'écouter, mais c'est quand même cher, alors je me suis contentée de l'édition de poche, qui comprend un marque-page très utile !]

"Un groupe d'élite, formé dès l'enfance à faire face, part des confins d'une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l'origine du vent. Ils sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromaître et géomaître, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d'un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou. Expérience de lecture unique, La Horde du Contrevent est un livre-univers qui fond d'un même feu l'aventure et la poésie des parcours, le combat nu et la quête d'un sens profond du vivant qui unirait le mouvement et le lien. Chaque mot résonne, claque, fuse : Alain Damasio joue de sa plume comme d'un pinceau, d'une caméra ou d'une arme... Chef-d'œuvre porté par un bouche-à-oreille rare, le roman a été logiquement récompensé par le Grand Prix de l'Imaginaire."

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/41tb1ZuUFLSL500AA300.jpgJe pensais que c'était juste pour être vendre, le "expérience de lecture unique", mais en fait non. Je n'avais réellement jamais rien lu de pareil. Oui, c'est un livre-univers. Son monde n'est pas du tout celui qu'on connaît. Le Vent est tout. Alors, l'auteur a réinventé la langue française pour qu'elle intègre ce vent si essentiel. Je n'ai pas d'exemple à vous donner, peut-être parce que, je l'avoue, je suis loin d'avoir tout compris à ce livre. Dire que je n'ai rien pigé serait une exagération, dire que j'ai tout capté un gros mensonge. C'est un livre à relire plusieurs fois pour bien le comprendre de bout en bout, pour saisir toutes les allusions et les informations disséminés par l'auteur au fil des 700 pages. Ah oui, je vous l'avais dit mais je le répète : le livre est numéroté à l'envers. On commence à la page 700, on finit à la page 0. Pratique pour savoir combien de pages il nous reste à lire, mais un peu déprimant quand on peine à avancer dans la lecture, comme ça a été mon cas. Néanmoins, si j'ai eu du mal c'est surtout parce que je manquais de temps, or il en faut pour pouvoir se plonger dans ce roman si riche et complexe. Mais je ne vais pas vous mentir, la lecture en est ardue. Beaucoup de vocabulaire inconnu, beaucoup de mots transformés par l'auteur, la rendent difficile. Pourtant, c'est tellement bien écrit que je passais au-delà. La multitude de personnages peut compliquer les choses aussi. Une Horde se compose de 23 membres, et c'est bien 23 qu'ils sont lorsque l'histoire commence. Chaque personnage est désigné par un symbole, qui est tatoué quelque part sur sa peau, qui atteste son appartenance à une Horde (la 34ème en l'espèce) et qu'on retrouve à chaque début de paragraphe. C'est-à-dire que lorsque le oméga majuscule, Ω, apparaît en début de paragraphe, on sait que le personnage qui nous parle est Golgoth, neuvième du nom, Traceur de la Horde. Le livre est vendu avec un marque-page où sont listés les nom, fonction et symbole de chaque membre. Au début je m'y référais sans cesse, pour savoir qui parlait, puis après 300 pages je n'en avais plus besoin, parce que je connaissais les symboles par coeur, et parce que chaque personnage a sa façon bien à lui de s'exprimer, qu'on reconnaît presque immédiatement. Golgoth est vulgaire et bourru, Caracole, le troubadour, parle bien, trop bien, avec ses jeux de mots et ses figures de style, Oroshi est très calme, très sûre d'elle, très technique aussi. Evidemment, certains membres parlent beaucoup plus souvent que d'autres, ce qui nous permet de nous attacher à eux et d'entrer nous aussi dans la Horde, et dans leur combat : parvenir en Extrême-Amont et découvrir l'origine du vent.
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/LaHordeduContreventLesPersonnagesetleursymbole.jpg[Voilà la liste des symboles, personnages et fonctions dans la grande édition, comme ça vous pouvez voir de quoi je parle.]

C'est un livre vraiment extraordinaire, très bien écrit, prenant, parfait pour les fans de fantasy. L'un des meilleurs de notre époque, sans conteste. La fin nous tient en haleine, et laisse songeur. Elle ouvre tant de possibilités ! Je l'avais envisagée à un moment de ma lecture, mais l'avait abandonnée en y arrivant, parce qu'elle est amenée de telle manière qu'on ne s'y attend pas. Lisez ce roman ! Je vous ai donné envie ou pas ?

Autres avis des lecteurs du club :
- Dawn
- Natiora

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Kyra le Mercredi 14 mars 2012 à 19:36
Tu connais mon "aversion" (J'ai mit entre guillemets parce que ce terme reste fort.) pour les romans de Fantasy, imaginaire, etc.. :/ Du coup tu connais ma réponse. :)
Merci de m'avoir écoutée. Bisous.
Par Demoiselle-Coquelicote le Mercredi 14 mars 2012 à 20:06
Je sais bien =) Merci d'avoir jeté un oeil à mon article tout de même ^^
Par Mlle.moon le Mercredi 14 mars 2012 à 23:18
J'ai l'impression que c'est un livre prise de tête.. Mais je veux bien admettre qu'il est intriguant ! Je vais réfléchir à ça x)
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 15 mars 2012 à 13:01
Je pense qu'il ne faut pas refuser de se lancer dans un livre parce qu'il a l'air compliqué quand il nous tente, sinon on risque de passer à côté de très bonnes lectures ;o
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3173531

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast