sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Mardi 8 novembre 2011 à 8:30

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/JaneEyre.jpg
Le dernier livre que j'ai fini, c'est Jane Eyre, de Charlotte Brontë. Cela faisait un long moment que je voulais le lire, depuis que j'ai lu celui de la soeur, Emily, qui s'intitule Les Hauts de Hurlevent. Le livre fait environ cinq cents pages, c'est donc un ouvrage assez conséquent, pourtant chaque fois que j'ai pu m'y plonger j'avançais très vite. Il a été publié pour la première fois en 1847, c'est devenu un grand classique de la littérature britannique, à raison.

L'histoire commence lorsque Jane Eyre est enfant. Elle orpheline de ses deux parents et pauvre. Elle vit chez la femme de son oncle qui a déjà trois enfants de son défunt époux et qui ne l'aime pas beaucoup, parce qu'elle est trop différente, tant par son physique que son caractère. On sent très tôt un tempérament passionné chez cette petite personne. Elle quitte la maison de sa tante pour une institution réservée aux jeunes filles pauvres et destinée à les former. Au début les choses ne se passent pas au mieux à cause de l'influence indirecte mais néfaste de sa tante. Finalement elle trouve sa place mais perd sa première amie qui décède des suites d'une longues maladies. Après six ans comme élève et deux ans comme maîtresse, elle décide de quitter l'école et se fait engager par une gentille veuve agissant pour le compte du maître de Thornfield-Hall, Mr Rochester, pour être l'institutrice de la pupille de celui-ci. La vie de Jane Eyre va alors radicalement changer.

Par certains aspects, le style rappelle celui de Jane Austen, l'histoire aussi. Mais le roman contient des éléments plus noirs, une sorte d'ambiance mystérieuse, surtout avec ce troisième étage dont s'échappent des bruits inquiétants et un rire presque inhumain. La narration est à la première personne, ce qui permet d'entrer au coeur de Jane Eyre, et de la psychologie de l'auteure elle-même. On a tour à tour le privilège de lire ses descriptions somptueuses, de plonger dans la vie de cette époque, dans ses analyses de la société. Certains personnages sont très profonds, extrêmement intéressants, mais d'autres sont à peine survolés, presque des clichés, ce qui est dommage. On ressent parfois que l'auteur était encore jeune, emprisonnée par ses émotions et certains préjugés. Sans doute aurait-elle gagné à mûrir, mais elle n'en eut pas le temps. Il est dit qu'elle avait commencé à chercher un nouveau sujet de roman mais elle mourut d'une cause inconnue, alors qu'elle était certainement enceinte de son premier enfant, à 38 ans.

Mon seul regret est que l'oeuvre de Charlotte Brontë ne soit pas plus fournie. Ses autres ouvrages sont peu nombreux et difficiles à trouver en France il me semble, mais je suis vraiment ravie de cette lecture, je sais que je le relirai un jour.
 

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Dark-Riketz le Mardi 8 novembre 2011 à 16:47
Est-ce que tu lis en anglais ?
Si oui, y'a tout un tas de librairies anglophones à Lille (j'en connais deux), ça pourrait aider, d'autant que le propriétaire de l'une des deux est 1. anglais et 2. sympa, il m'a proposé de chercher sur le net un bouquin que je trouvais pas dans ses rayonnages.

En tout cas, chuis désolé, j'ai pas lu (enfin sauf la fin du coup) parce que j'veux pas me spoiler ^^ Dès que je l'ai lu, je reviens commenter ;)
Par Dame-Meli le Mercredi 9 novembre 2011 à 19:15
Tu sais que les soeurs Brontë n'aimaient pas du tout Austen ? Amusant quand on sait qu'aujourd'hui, on les compare souvent et que la plupart des lecteurs qui aiment les premières aiment également la seconde... :)

Il y a "Le Professeur" de Charlotte qui doit être traduit en français et plutôt trouvable facilement. Mais pas lu, je ne sais pas ce qu'il vaut.
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 10 novembre 2011 à 12:27
Oui j'ai lu ça dans des notes après le roman dans mon édition =) L'écriture de Charlotte ressemble tout de même beaucoup à celle de Jane, et l'happy end envers et contre tout fait penser aussi à du Jane Austen. Par contre, je n'ai pas trouvé de ressemblance entre Emily Brontë et Jane Austen. Je pense qu'elles n'appréciaient pas la comparaison (ça frôlait même l'insulte en fait) parce qu'elle voit les romans austeniens comme du "bourgeois" dirait-on aujourd'hui. Jane Austen est très ancrée dans le réel, ce qui n'est pas le cas des soeurs Brontë, elles cherchent justement à s'évader. Enfin, ce n'est que mon avis ;)
Par Dame-Meli le Jeudi 10 novembre 2011 à 12:35
Emily a effectivement une vision beaucoup plus "sombre" et offre donc des décors et des histoires beaucoup plus "glauques" (enfin, le terme n'est pas vraiment celui que je souhaite utiliser, mais j'espère que tu me comprends).
Je trouve d'ailleurs les livres de Jane et Charlotte (j'utilise leur prénom comme si on buvait le thé ensemble tous les jours), plus "abordables" (pour des lecteurs moins aguerris ou plus jeunes) que ne l'est Hurlevent.

En tout cas, même si elles ne s'aimaient pas, elles nous ont offert de belles heures de lecture... dommage qu'elles aient vécu si peu de temps (encore un point commun... ainsi que leur vie amoureuse plutôt vide, si je me souviens bien ce que j'en avais lu) et n'aient pas pu en écrire plus !

J'espère que tu nous parleras bientôt de Miss Austen. :)

A bientôt,
Meli
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 10 novembre 2011 à 16:11
J'ai lu que Charlotte avait fait un bon mariage quoique tardif, elle était heureuse mais elle est décédé avant d'avoir pu se remettre à écrire. Par contre Jane (je fais comme toi, après tout de qui pourrait-on bien parler d'autre ???) ne s'est jamais mariée, ni Emily. Les Hauts de Hurlevent sont en effet beaucoup plus sombres, beaucoup plus tourmentés que les livres de Jane ou même Jane Eyre. Je pense que les soeurs Brontë n'aimaient pas Jane Austen simplement parce qu'on leur disait de faire comme elle, que c'était la "mode", qu'on les critiquait par rapport à elle, alors forcément en réaction elles ne l'ont pas aimée !
ça fait un moment que je n'ai pas lu de Jane Austen, j'aurai peur de dire des bêtises si je faisais un article sur un de ses livres tout de suite.
Par Val84 le Mardi 3 janvier 2012 à 18:35
J'ai beaucoup aimé ce livre! Mais je n'ai pas encore lu "Les Hauts de Hurlevent".
Par Demoiselle-Coquelicote le Mardi 3 janvier 2012 à 18:47
Les Hauts de Hurlevent n'est pas vraiment dans le même style, ce n'est pas très joyeux du tout (alors que Jane Eyre se termine quand même bien), et pour ça j'ai préféré Les Hauts de Hurlevent je crois, mais il faudrait que je le relise pour en être sûre ^^
Par Metamorphoses-de-Psyche le Jeudi 19 janvier 2012 à 12:19
J'ai adoré Jane Eyre, que j'ai piqué dans la bibliothèque de ma maman ! Le film aussi est vraiment bien :)
Par contre, j'ai commencé les Hauts de Hurlevent la semaine dernière, mais, avec l'arrivée imminente de ce très cher second semestre, je dois remettre ma lecture à plus tard :(
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 19 janvier 2012 à 12:46
Lequel de film ? Je n'ai pas encore visionné des adaptations de ce roman. Je trouve que Les Hauts de Hurlevent est vraiment de très, très grande qualité aussi ^^ J'espère que tu pourras le continuer quand même !
Par Metamorphoses-de-Psyche le Jeudi 19 janvier 2012 à 13:08
Cet été, lorsque les examens seront passés, avant ça me semble très difficile, vu l'épaisseur des oeuvres au programme ce semestre !
Le film avec Charlotte Gainsbourg (c'est le seul que je connais ^^), ça m'étonne qu'on en t'ait pas déjà parlé !
Par Demoiselle-Coquelicote le Jeudi 19 janvier 2012 à 13:22
Si si si je connais (mais je ne l'ai pas vu), je dois même l'avoir quelque part, mais je sais qu'il y a eu une adaptation récente avec Mia Wariwoska (pas sûre que son nom s'écrive comme ça) et Michael Fassbender, et j'ai aussi entendu beaucoup de bien d'une mini-série (de la BBC je crois)
Par A-Little-Bit-Dramatic le Jeudi 14 février 2013 à 12:02
Ce roman est magnifique, j'en garde un super bon souvenir. J'ai eu un vrai coup de coeur, même si le début m'a un peu déroutée. Finalement, l'histoire est très intense et très belle...elle m'a donné des frissons parfois. Charlotte Brontë parvient à rendre vivante l'histoire entre Jane et Mr. Rochester,c'est vraiment particulier...l'une des plus belles histoires d'amour que j'ai lues : elle ne tombe jamais dans le niais ou le rose bonbon, c'est parfait.
Superbe classique...!
Par Le Chat du Cheshire le Samedi 29 juin 2013 à 13:37
LE classique qui m'a le plus marqué, avec "Orgueil et Préjugés" et "Nord et Sud". C'est vraiment un gros, gros coup de cœur. Je le lis et le relis sans jamais me lasser <3 !
Par Demoiselle-Coquelicote le Mercredi 3 juillet 2013 à 18:41
Je frémis quand je vois ma chronique aujourd'hui ! C'est bien court et inintéressant ! C'est un bon prétexte pour une relecture ça...
Par Misspendergast1 le Dimanche 29 décembre 2013 à 11:29
Moi qui pensait que rien ne détrônerait les Hauts de Hurlevent et bien je ne pensais pas autant aimer Jane Eyre. Les deus romans sont à mes yeux aussi superbes l'un que l'autre.
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3149458

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast