sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Vendredi 29 juin 2012 à 11:56

Je vais enfin pouvoir inaugurer la catégorie policier ! Ou pas, puisque le livre va rejoindre la catégorie spéciale Jane Austen. Pas grave, ce sera pour une autre fois. D'abord, je tiens à dire que mes articles des deux derniers jours ont été faits à l'arrache. Je devais vous parler de la réunion du club de lecture de mardi, et je ne l'ai même pas fait. Comme toujours, c'était très sympathique ! J'avais présenté "Je meurs d'amour pour toi...", les lettres d'Isabelle de Bourbon-Parme dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois. Ma critique ici. Ça n'a pas emballé les participants en tout cas ! Je le savais d'avance, mais ce livre me tient tellement à cœur que je voulais quand même le présenter. Deux livres ont été choisis, mais je sais déjà que je n'en lirai qu'un sur les deux : Trois sœurcières de Terry Pratchett et Intrusion de Elena Sender. Ça faisait longtemps que je voulais découvrir Pratchett, même si ça me chagrine un peu de commencer par le T6 des Annales du Disque-Monde. Le deuxième livre est très porté sur la science, je sens que je ne vais rien comprendre et que je ne voudrai pas le conserver, donc je ne l'achèterai pas et il est très peu probable que je l'emprunte. Prochaine réunion dans le deuxième quinzaine d'août.
Avant d'aller voir Bel Ami hier, nous sommes passés dans quelques magasins faire un peu les soldes. On a bien fait, car il n'y avait déjà quasiment plus ma taille dès qu'il s'agissait de jolis vêtements ! Chez Cache-Cache (encore) j'ai trouvé un petit débardeur tout mignon et une très belle veste en simili cuir. Chéri a également trouvé plusieurs choses. Ensuite je peux vous dire que j'ai bien avancé dans Noces de lune. C'est une lecture assez ardue dans le sens où il faut être très concentré, pour ne rien manqué, et faire énormément appel à sa mémoire par rapport au premier tome. Certaines choses restent un peu confuses dans ma tête mais je suis plutôt bien. Hâte d'avoir la fin ! Et j'ai repris Les Piliers de la terre. C'est très ambitieux, mais j'en ai marre de le laisser de côté, il ne mérite pas ça. J'ai lu huit pages hier soir (je venais de terminer Jane Austen à Scargrave Manor, il était tard) et je compte continuer petit à petit tout au long de juillet.

Passons donc à ma première expérience de littérature para-austenienne. Résumé personnel : Jane Austen est venue passer les fêtes de fin d'année avec son amie Isobel Payne, devenue Lady Scargrave par son mariage depuis peu. Son époux, le comte de Scargrave, est bien plus âgé qu'elle. Alors qu'il donnait un bal en l'honneur de sa jeune épouse, il meurt subitement, quelques jours avant Noël. Très vite les soupçons se tournent vers Isobel et le neveu du comte, à qui cette mort pourrait bien profiter. Mais Jane est convaincue de l'innocence de son amie et va entreprendre de démêler l'écheveau de cette affaire en étudiant avec attention chaque personne alors présente à Scargrave Manor.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/couv54343654.jpgJe vais le dire d'entrée : j'ai beaucoup aimé, et j'ai mis tous les tomes déjà traduits en français dans ma wishlist. Parlons d'abord du côté Janéite de la chose. Pour quelqu'un qui vient d'achever la lecture de tous les romans austeniens et qui s'en désespère, c'était vraiment très agréable de retrouver Jane Austen de cette manière. Un avant-propos nous explique que l'auteure, Stephanie Barron, a retrouvé dans les papiers d'un couple d'amis des manuscrits de Jane Austen, ses journaux, où elle racontait cette désastreuse aventure de Scargrave Manor, et qu'elle s'était contentée de les faire publier. Bien entendu, c'est faux, mais cela nous permet de nous immerger dans l'histoire avec délices (Choderlos de Laclos avait également prétendu que les lettres de ses Liaisons dangereuses étaient vraies, il s'agit d'un procédé littéraire assez fréquent). J'ai senti, dès le début, combien Stephanie Barron aimait et admirait Jane Austen, et ça me l'a tout de suite rendue très sympathique et m'a encouragée dans ma lecture. Au fil du roman, on entendra parler de Cassandra sa sœur, de George Austen père, de Cassandra Austen mère, de son frère Henry et de son épouse, et également cousine, Eliza de Feuillide, et de quelques autres encore. Retrouver tous ces noms qui me sont familiers depuis ma lecture de la biographie de Claire Tomalin m'a fait plaisir, surtout pour Eliza, qu'on voit un peu plus que les autres. Le récit est à la première personne, c'est Jane qui raconte, et elle parle peu d'elle. Il y a une allusion à sa brève histoire avec Tom Lefroy, certains de ses goûts comme la marche à pied ou la musique sont mis en avant, son mépris des inconvenances et de la sottise aussi. Dans l'ensemble, elle est assez effacée, car elle est toute tournée vers la résolution de l'affaire qui la chagrine beaucoup puisqu'elle touche de très près l'une de ses très chères amies. J'aimerais que dans les autres tomes sa vie soit davantage exploitée, qu'elle parle plus de sa nouvelle vie à Bath (l'histoire se déroule fin 1802 début 1803, au moment où la famille a quitté Steventon pour Bath, Jane a alors 27 ans) et de son entourage proche. Mais ce sont là des reproches assez minimes.

Su l'intrigue policière en elle-même, je ne suis pas bien difficile, lisant peu de policiers à la base. Des plus fins connaisseurs que moi diront peut-être que c'était bof, pour ma part j'ai trouvé ça bien. Dès le début je voulais savoir qui était l'assassin, et certaines révélations m'ont étonnée. Je n'avais pas deviné qui c'était avant d'être très proche de la fin. On suit de toutes façons les réflexions de Jane Austen, c'est elle qui nous aiguillonne. J'aime mieux les policiers sans tout notre attirail moderne, donc suivre une enquête et les rouages de la justice au début du XIXème siècle en Angleterre m'a beaucoup plu ! Mon goût pur l'histoire a également été satisfait dans une certaine mesure, car on était alors dans une trêve dans la guerre contre Napoléon. Le contexte historique était donc bien respecté, ainsi que tout le contexte social. De ce point de vue-là, on voit bien que Stephanie Barron a fait des recherches pour ne pas raconter de bêtises, et j'apprécie ça.

Parlons un peu des personnages autre que la narratrice pour finir. J'ai beaucoup aimé Fitzroy Payne (c'est pas pour rien qu'il est censé ressembler à Darcy !) et Lord Harold Trowbridge, qui est très surprenant. À l'inverse, Madame Delahoussaye et sa fille Fanny m'ont beaucoup déplu. J'ai également eu beaucoup d'animosité envers Marguerite, la bonne. Le personnage de William Reynolds était sympathique et permettait d'en apprendre plus sur la conduite des affaires criminelles. Isobel était assez attachante, ou alors j'ai simplement suivi le mouvement quand la narratrice dit qu'elle lui voue une profonde amitié. Chacun avait son caractère, peut-être pas toujours assez fouillé, mais intéressant. J'étais contente d'apprendre leurs petits secrets au fur et à mesure, et j'étais parfois bien surprise (je suis un peu naïve aussi, hein).

Tout ça pour dire que oui, c'était bien, oui, je veux les autres tomes !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/51QZdR1VyGL.jpg

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Elodie le Vendredi 29 juin 2012 à 12:12
J'ai lu très peu de littérature para-austenienne car la plupart sont en anglais (j'en ai lu que 2 mais un 3eme en anglais m'attends). Celui-ci me tente depuis quelques temps alors je ne pense pas y résister encore longtemps *-* De plus,ton avis m'encourage à l'acheter :D
Par Demoiselle-Coquelicote le Vendredi 29 juin 2012 à 12:57
Il y a des chances pour que tu aimes, n'hésite pas !
Par Jamestine' le Vendredi 29 juin 2012 à 19:32
Moi qui n'ai jamais lu de littérature para-austénnienne, je me laisserais bien tenter par celui-là vu tes impressions ;)
Par _Dawn_ le Samedi 30 juin 2012 à 22:48
Il me tente bien ce livre aussi ^^ Je vais le noter dans ma wishlist :)

Moi aussi lire Pratchett dans le désordre ça me soule un peu :( Je me suis arrêtée au 4, et donc, je me tête à lire le 5ème quand même, sauf que j'ai pas le temps... Bon tout ça c'est un TOC parce que M. qui est FAN, dis qu'on peut le lire indépendamment du reste celui là ... Mais quand même^^
Par Mlle Alice le Dimanche 1er juillet 2012 à 16:09
J'aime bien cette série sympathique même si j'avais eu du mal au début à pouvoir imaginer que Jane Austen et l'héroïne ne faisait qu'un! J'ai le troisième dans ma PAL, tu me donnes très envie de m'y replonger!
Par Demoiselle-Coquelicote le Dimanche 1er juillet 2012 à 17:41
Oui j'avais vu que tu n'avais pas été très emballée par le premier, mais déjà plus par le deuxième. Ayant bien aimé le premier, j'espère que la suite continuera à me plaire !
Par Jane Austen and her world le Mercredi 30 octobre 2013 à 12:08
C'est vrai que ton avis est tentant. Je vais peut-être me lancer. Seules les couvertures ne m'attirent pas :/ Mais les couvertures ne font pas tout ! Merci pour le conseil.
Par Demoiselle-Coquelicote le Mercredi 30 octobre 2013 à 14:32
Ah bon ? Moi j'aime bien les couv' ^^
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3193563

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast