sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Mardi 24 janvier 2012 à 12:16

Je vous jure, j'aimerais avoir plus de temps pour faire des articles intéressants, de qualité, et en nombre important (difficile, très difficile). Mais là, bah... non. Même pas le temps de répondre aux mails ou de passer à la poste (si vous voyez ce que je veux dire !). J'ai quand même fini Harry Potter ce matin. Il était temps, je dois lire les trois bouquins de la saga L'Héritage avant le 11 février pour rendre le 3 à l'amie qui me l'a prêté et que je ne reverrai pas avant longtemps. Ensuite, je devrai enchaîner sur La Horde du Contrevent, pour le club de lecture. Le rendez-vous a lieu fin février, j'espère que je l'aurai fini à temps. Je stagne dans Les Piliers de la Terre. J'aime bien pourtant, mais chaque fois d'autres bouquins lui passent devant le pauvre. La fac me fatigue déjà beaucoup trop. Aujourd'hui je n'avais cours que de 8h à 9h30, hier j'avais 6h, demain 6h aussi. Je n'ai toujours pas la motivation de m'investir dans mes cours, j'ai trop peur d'avoir beaucoup raté mon premier semestre. Parce que 9,5 de moyenne, ça se compensera (peut-être) avec le deuxième, mais en dessous de ça j'ai vraiment peur de passer aux rattrapages, et pire, de ne pas voir cette putain de dernière année de licence.
Sinon je suis en train de regarder mes blu-ray Harry Potter, j'ai vu les deux premiers pour le moment. Et je crois que c'est là-dessus que je vais vous faire un article, parce que mon projet "Jane Austen" est en attente tant que je n'aurai pas lu et vu ce qu'il me faut pour faire l'article n°1 dessus. Donc place au projet "Harry Potter" ! Aujourd'hui, article n°1 sur mon rapport à Harry Potter, pour vous expliquer un peu pourquoi cette saga a une telle importance pour moi. Dans cet article, pas de spoils donc, par contre pour les autres il y en aura à foison, mais j'estime que c'est normal sur une série aussi connue.

Les trois premiers tomes m'ont été offerts alors que j'avais dix ans, durant l'été avant mon entrée au collège. Je m'en souviens très bien (alors que ma mémoire "personnelle" est très vague, voire défaillante en général), j'étais en vacances dans le Centre chez mes grands-parents. Mon grand-père était encore en vie, et avec ma grand-mère ils profitaient de leur retraite au soleil, avant tous les évènements qui ont amputé ma famille de plusieurs de ses membres. Je crois bien que c'était la première fois qu'on allait chez eux avec mon beau-père, mes parents devaient être des jeunes mariés à ce moment-là. Tout allait bien donc, sauf que j'étais angoissée par mon changement d'école et la situation avec mon père se dégradait. J'avais sauté une classe, passant directement du CE1 au CM1, j'allais donc perdre tous mes amis, j'en avais peur, je savais que ce ne serait pas pareil que dans notre toute petite école primaire communale. Quand ils entreraient, je serai en 5ème, ce ne serait plus pareil (et j'avais bien raison). Je m'ennuyais un peu là-bas, il n'y avait pas grand-chose à faire, et je me lassai vite de chercher des escargots dans les haies avec mon petit frère pour faire un élevage. J'étais assise par terre, dans le salon-salle à manger, sur le tapis plein de motifs floraux et en arabesque, quand ma grand-mère m'a donné un paquet-cadeau. En l'ouvrant, je découvris les trois premiers tomes de Harry Potter dans la collection Folio junior, en petit format. Je ne connaissais pas, évidemment. Je ne lisais pas vraiment, très peu. J'avais lu quelques livres de la bibliothèque bleue, les Cadichon notamment, et quelques aventures du Club des Cinq, mais ça ne me passionnait pas plus que ça. Je ne sais pas pourquoi je les ai lus. Sûrement que j'y ai été encouragée, et que je m'ennuyais plus que je ne le croyais. Il a fallu deux chapitres pour que je plonge. Comme dans une drogue, je m'en souviens parfaitement. J'ai lu, lu, lu encore et encore. Deux jours plus tard, on remontait la France pour rentrer, et je terminais dans la voiture Le Prisonnier d'Azkaban. Ma mère s'inquiétait que je ne vomisse en route, elle-même ne peut pas lire en voiture sans avoir mal au coeur, mais je suis immunisée. Ma grand-mère, en me voyant dévorer ces livres, m'avait dit avant qu'on ne reparte qu'il existait un tome 4. En refermant le 3, je me sentais désespérée : je n'avais pas le 4, elle ne l'avait pas acheté parce qu'il n'existait encore qu'en grand format. Et puis un souvenir est remonté dans ma tête. Je voyais dans mon armoire un gros livre à la couverture orange. Quelqu'un de la famille de la copine actuelle de mon père me l'avait offert pour Noël. Je ne l'avais pas ouvert. Je ne me rappelais plus du titre, mais j'en étais certaine, c'était ça. Sans prendre le temps de récupérer mon sac d'affaires, j'ai couru à l'étage lorsque nous sommes arrivés à la maison. Et il était bien là. J'étais tellement, tellement heureuse ! Je n'avais jamais connu ça, cette exaltation, cette attente récompensée par un plaisir infini, cet abandon de soi dans un roman. J'ai dévoré ce quatrième tome, puis je me suis renseignée sur la suite. Malheureusement, il me fallut attendre encore deux ans pour que le tome 5 sorte. Mais j'étais partie dans le monde de la lecture, j'ai lu tout ce qu'on avait à la maison de livres jeunesse. Quand j'ai eu tout fini, j'en ai demandé d'autres à ma mère, qui m'en a acheté quelques uns, puis voyant que je les lisais à une vitesse folle, décida de me donner de l'argent de poche une fois par mois, et que j'achèterai mes livres avec ça. Autant dire que je ne pouvais pas acheter grand-chose... Alors j'empruntai à la bibliothèque du collège, je m'inscrivis au club des Incorruptibles qui était à un club de lecture, et je commençai à relire les Harry Potter. Quand les suivants sortirent, je les eus toujours le jour de leur sortie en France. Mon beau-père allait exprès dans la grande ville la plus proche de chez nous pour me l'acheter après son travail. Mes parents se moquaient de moi au lycée, quand j'attendais, toute frétillante, le prochain tome. Je me revois encore, assise dans l'escalier de l'entrée, à attendre qu'il rentre la nuit tombée. Ils se moquaient, mais ils me l'ont toujours acheté. Je n'ai jamais payé un Harry Potter, c'était comme un contrat tacite entre nous. Le 7, ils me l'ont même acheté en anglais le lendemain de sa sortie au Royaume-Uni, à la Fnac de Caen, pendant les vacances d'été. Le 5, j'avais mis une nuit et un jour à le lire. Presque mille pages, je n'avais dormi que trois heures. J'avais cours en plus le lendemain. Je l'avais emporté au lycée, je n'étais même pas la seule ! Et le soir, je l'avais fini avant le repas. Evidemment, je suis arrivée encore en pleurs à table.

Bon, aujourd'hui je ne pleure plus autant en les relisant (les premières fois, c'étaient de véritables crises de larmes à la fin du 5, du 6 et du 7), mais ils me servent toujours de catharsis. Ces romans ont été mon déclencheur, ils ont changé ma vie, ils sont mon doudou de lecture par excellence. Je ne sais pas combien de fois j'ai pu en attraper un parce que j'avais un chagrin profond, et combien de fois ils m'ont soulagée de ma peine. Malgré que j'ai toujours trouvé les films beaucoup moins bons, voire carrément nuls, je les ai tous vu au cinéma. J'avais la cassette du premier, le dvd collector du 2. A partir du 3, je ne les ai plus acheté ou demandé, je les trouve pas terrible voire mauvais. Mais voilà, c'est Harry Potter. Alors comme je vous l'ai dit, j'ai acheté la collection complète des blu-ray. Je n'ai pas pu avoir la boîte collector sortie quelques semaines avant Noël parce qu'elle s'est épuisée trop vite, et l'autre avec la Baguette de Sureau était à un prix légèrement excessif (170€ je crois), mais j'ai acheté le tout sur Amazon, qui vendait les 3 coffrets pour 80€. Bref, vous voyez, Harry Potter et moi, c'est une grande histoire. Je ne sais même pas expliquer à quel point cette saga est importante pour moi. Quand j'y pense, toute une foule de souvenirs et de sensations remonte en moi, je ne vous en ai donné que quelques uns. Il y a aussi les jeux avec mon petit frère, on voulait faire des potions. Une fois, au début du printemps, il faisait encore froid, on avait voulu en faire une qui se trouve dans La Chambre des Secrets - sûrement le Polynectar. Mon frère a fait tombé le livre dans notre "chaudron". Il était tout dégueu, mais je ne me souviens pas avoir été en colère contre lui. On l'a rentré, fait séché sur un radiateur, et depuis il est gondolé mais il a une belle couleur de vieux parchemin. J'ai essayé trente fois de les faire lire à mes petits frères (j'en ai deux en fait), mais rien n'y a fait pour l'instant. Mais le plus petit a regardé tous les films avec moi cet été, avant la sortie du dernier au ciné, et il est même venu avec moi le voir, en VO et en 2D, comme je le voulais, alors qu'il adore la 3D (bah oui, il est petit). Il a tout bien suivi, alors que ce n'est pas toujours facile de lire les sous-titres quand on est enfant.

Bon allez, j'arrête mon roman-fleuve. A suivre, ce que j'ai à dire sur Harry Potter à l'école des sorciers, si vous supportez encore de me lire après tout ça ! Ce qui me fait penser que j'aimerais bien racheter la nouvelle édition de Folio junior, et qu'il me faudrait les 6 premiers tomes en anglais aussi, mais ne soyons pas excessifs, ils coûtent cher et je n'aurai jamais le temps de les lire en anglais. Même si j'y arriverais (j'ai bien lu le 7 !), c'est difficilement parce que je n'ai pas l'habitude de lire dans cette langue. Bref, à bientôt pour la suite !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HarryPotter/LivresHP.jpg
Autres articles sur Harry Potter :
- Harry Potter & the Philosopher's Stone
- Harry Potter & the Chamber of Secrets
- Harry Potter & the Prisoner of Azkaban
Harry Potter & the Goblet of Fire
Harry Potter & the Order of the Phoenix

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Kyra le Mardi 24 janvier 2012 à 17:46
Oui je vois ce que tu veux dire ! Tu n'as toujours pas répondu à mon mail et c'est scandaleux !
Je plaisante bien entendu.. :(

Et c'est une jolie préface que tu nous racontes là. :) Pour moi HP n'est pas aussi important mais je suis fière d'avoir fini la saga parce que j'ai eu beaucoup de mal à commencer.. :/
Prend ton temps pour toi, pour tout..
Et dis, quels âges ont tes petits frères si ce n'est pas trop indiscret ? :$

Bisous Coquelicote. ♥
Par Nienor le Mardi 24 janvier 2012 à 18:50
Quel joli hommage !
Je devais avoir dans les 9 ans aussi quand j'ai commencé la série. Ma sœur avait eu les 4 premiers en poche et on les avait rapidement dévorés ! Après, c'était la grosse bataille pour savoir qui allait lire les suivants en premier !
On les achetait le jour même de leur sortie en VF (trop jeune à l'époque pour lire en VO ^^), voire même un peu avant (je crois que c'était pour le dernier... on était allé le réserver la veille et la libraire nous l'avait donné =D).

Je crois bien que toute note génération restera marquée par Harry Potter toute sa vie (c'est un peu comme Pokémon ^^), c'est notre épopée !
J'ai bien sûr vu tous les films au ciné et j'ai plutôt aimé les premières adaptations, beaucoup moins les dernières (le 6 étant une véritable catastrophe !)

J'ai attendu ma lettre pour Poudlard le jour de mes 11 ans (et comme tu peux l'imaginer, j'ai été sacrément déçue ^^).
J'ai aussi eu pour Noël le coffret des livres en anglais, moi qui ne les avais pas encore dans ma collec' ! Je vais essayer de les commencer cet été et d'alterner avec les films.
Par Demoiselle-Coquelicote le Mardi 24 janvier 2012 à 22:24
Aujourd'hui ils ont 10 et 17 ans =) Pourquoi ?
Par Demoiselle-Coquelicote le Mardi 24 janvier 2012 à 22:26
J'ai attendu bien après mes 11 ans cette fichue lettre ;) Même si je suis également marquée par Pokémon, rien n'égale HP dans mon histoire personnelle ^^
Par Kyra le Mercredi 25 janvier 2012 à 14:55
Parce que mon petit frère aussi est petit. :) Il a 11 ans, bientôt 12.
Et ma soeur a eu 14 ans.
J'ai vu ton mail, je vais bientôt partir au code; je le lis et te réponds dès que possible. :)
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3164437

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast