sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Samedi 22 décembre 2012 à 12:40

Au début de l’année scolaire, alors que j’avais le moral dans les chaussettes, Cassie m’a offert Graceling, qu’elle avait lu récemment et qu’elle avait beaucoup aimé. Elle a pensé que j’apprécierai aussi, alors elle a voulu me remonter le moral avec. C’est à que je me dis que des ami(e)s, je n’en ai pas beaucoup, mais ceux/celles que j’ai sont vraiment géniaux. Alors merci encore ma Cassie ♥

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Cashore.jpg

Je n’ai pas d’idée particulière pour faire le résumé, alors je mets la quatrième de couverture : « Les Sept Royaumes. Katsa est une Graceling, un être rare doté de pouvoirs incroyables : elle peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l'oblige à assassiner pour son compte. Sa rencontre avec le prince Po, un Graceling dont le talent est connu de lui seul, va changer le cours de son existence. En tombant amoureuse de Po, elle va découvrir un monde meilleur, et comprendre que son don n'est pas une malédiction. Parallèlement, Katsa apprend qu'un terrible danger plane sur les Sept Royaumes : il est temps pour elle d'accomplir son destin. Sauver sa terre ou vivre son amour : Katsa devra-t-elle choisir ? »

Mon premier constat sur ce roman, c’est qu’il se lit vite et bien. Les chapitres sont courts, l’histoire avance à chaque fois, il y a vraiment très peu de longueurs (je ne pourrais même pas en citer une). L’écriture est plutôt agréable et fluide, mais j’ai regretté qu’elle ne soit pas plus fouillée, car la fantasy permet généralement des textes d’une belle qualité littéraire, et ça m’a un peu manqué ici. Je pourrais faire une remarque similaire sur le monde imaginé par Kristin Cashore : il est très peu développé. On n’apprend rien de son histoire, très peu de son organisation politique, comme il y a peu de descriptions des bâtiments on a u mal à se les imaginer, c’est pareil pour les vêtements. Et à part les héros, je serais incapable de décrire les personnages physiquement. Mais le bonus à la fin de mon édition laisse la parole à Kristin Cashore, et là on apprend que c’est voulu. Elle ne souhaitait pas s’embarquer dans un monde alambiqué avec une structure complexe, la religion et tout le pataquès. De ce fait, je conseille ce roman pour les ados aussi bien que pour les personnes un peu plus âgées. Je le conseillerais très bien à mon petit frère qui a 11 ans par exemple, parce que je sais qu’il n’y a rien de trop difficile pour lui dans cette lecture, à part le nombre de pages peut-être (400).

Je n’ai pas pu me mettre bien dans le livre dès le début parce que je manquais de temps, mais dès que j’ai pu m’y plonger c’est allé très vite. Dès le début Katsa rencontre Po, et très rapidement j’étais très attachée aux eux (et à Raffin aussi, un personnage plus secondaire qu’on voit pas mal au début). J’ai aimé l’histoire et le principe des Gracelings, ça change de ce que je lis habituellement, et la façon de les reconnaître m’a plu (je n’en dis pas plus mais… or et argent pour Po c’est wah !). L’histoire est rapidement entraînante, et n’est pas dévoilée sur la quatrième de couverture. Le méchant se révèle assez tard, on s’étonne et on attend assez haletant comment ça va finir !

En bref, pour un premier roman, Kristin Cashore a su me convaincre. Ce n’est pas de la fantasy avec un grand F mais c’est vraiment sympathique, une lecture détente qui ne ressemble pas aux autres. Et comme ce n’est qu’un premier livre, j’espère bien que l’auteure va s’améliorer ! C’est le premier tome d’une saga qui en compte trois, et qui peuvent se lire plus ou moins séparément. Les critiques sur le deuxième tome, Rouge, sont encore plus enthousiastes, il me tarde donc de continuer ! J'espère retrouver Katsa et Po, dans le tome trois peut-être ?

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Cassie le Samedi 22 décembre 2012 à 13:07
Je suis contente que ça t'aie plu !!!!
Si tu aimes des histoires plus fouillées, tu vas alors adorer Bitterblue (le tome 3). Là on rentre à fond dans le royaume et l'histoire. C'est le tome charnière qui réunit les tomes 1 et 2 ;)
Par Demoiselle-Coquelicote le Samedi 22 décembre 2012 à 16:01
*.*
Par Dreamin-InaCasket le Dimanche 23 décembre 2012 à 18:48
Ah effectivement j'en avais entendu parler en ces termes, plutôt simple mais entraînant :) pour l'instant c'est pas ma priorité mais il m'attire quand même assez, à voir pour une petite lecture de détente (en plus la couverture est jolie)
Par Elodie le Jeudi 14 novembre 2013 à 19:41
Je viens de lire ton avis et j'ai très envie de lire le tome 2 pour voir si l'écriture est plus travaillée car je n'aime pas quand c'est trop simpliste..
Par Demoiselle-Coquelicote le Vendredi 15 novembre 2013 à 8:12
Cassie a lu les trois et m'a dit, si je me souviens bien, qu'au niveau de l'écriture ça ne change pas. Par contre, l'histoire et les personnages sont plus développés et c'est encore meilleur !
Par Cassie le Vendredi 15 novembre 2013 à 18:03
Ouiiiiiiiiii ! C'est de mieux en mieux ! :3
L'histoire est beaucoup développée et travaillé dans Bitterblue. Toutefois les deux premiers sont aussi très bien. Ça se lit tout seul, l'histoire est agréable et très sympa !
Par Luna Z. le Dimanche 8 décembre 2013 à 13:24
J'ai également passé un bon moment avec ce roman.
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3222050

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast