sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Samedi 12 mai 2012 à 18:35

Après avoir assidûment révisé mon civil (pour de vrai) et avant de (peut-être) me faire rare pour un temps sur le blog et sur FB parce que j'entre dans ma dernière ligne droite avant les examens, je vous fais ma critique de Dark Shadows. Et je vous préviens tout de suite, je n'ai pas été enchantée, même si ce film n'est pas le plus mauvais de Burton, le pire étant bien entendu sa version d'Alice au pays des merveilles, et n'allez pas me dire comme l'autre greluche d'hier soir que c'est parce qu'il était contraint par Disney. Déjà parce que c'est lui qui a choisi de faire le film, et qu'il est suffisamment connu pour se trouver des producteurs autres que ceux aux grandes oreilles. Ensuite parce que L'étrange Noël de Mr Jack (qui n'est en fait, pas de Tim Burton, mais qui porte sa marque à bien des égards), c'était aussi Disney derrière, et c'était loin d'être une merde. Frankenweenie, à venir bientôt, n'a pas non plus l'air mauvais (à vérifier quand même), et pourtant Disney est à la barre. Tout ça pour dire qu'Alice était une daube monumentale, Johnny Depp ne relevant pas le niveau car lui non plus n'est pas toujours au sommet de son art (voyez The Tourist, franchement bof bof), et Mia Wasikowska non plus, alors que je l'ai trouvé très bonne dans Restless.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/darkshadows.jpg
Vous l'avez déjà compris, je ne suis pas une grande fan de Tim Burton. Je trouve son travail intéressant car je pense qu'il reflète bien les méandres de son âme sûrement torturée. Il a fait quelques chefs-d'œuvres, j'en conviens sans problème, et j'ai même beaucoup apprécié Sleepy Hollow. J'avais aussi bien aimé Edward aux mains d'argent, mais je ne l'ai pas vu depuis longtemps. Pareil avec L'étrange Noël. J'ai également apprécié Sweeney Todd, quoique certaines choses ne m'aient pas plu. Dark Shadows me laissait dubitative, la BA me tentait mais j'étais méfiante. Quand je me suis installée dans la salle, j'ai essayé de mettre de côté d'éventuels a priori, et j'ai regardé le film. Je vais commencer par les choses que j'ai aimées, mais d'abor petit résumé tiré d'Allociné : "En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant. Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé…"

J'ai été séduite par l'esthétique des décors (même si chéri a bien ri en remarquant au début du film que le train qui file à travers le paysage était un beau petit jouet), notamment la mer déchaînée et Collinwood, et par les chansons choisies pour la BO du film, qui collaient bien avec l'idée que je me fais des seventies. La musique de Danny Elfman ne m'a pas marquée mais ne m'a pas choquée non plus. J'ai pu apprécier le côté décalé de Barnabas qui parle très bizarrement par les mots et expressions qu'il utilise mais aussi par le ton de sa voix, même si je doute fortement que les gens au XVIIIème siècle aient parlé de cette façon. J'ai trouvé Eva Green excellente dans son rôle, on sentait bien la folle sorcière ! Par contre, je ne vois pas l'intérêt de l'avoir mise en blonde pour la période du présent. C'est une magnifique brune, quelle utilité de la rendre vulgaire comme ça ? Être blonde au XXème siècle n'était quand même pas une obligation !
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/16964303cdb3evagreendanslefilmamericaindetimburtond9227faad06c461bd0f365c5d82dd5ad.jpg[Non, non, non, elle est bien plus belle que ça normalement !]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/evagreenasangeliquebouchard3.jpg[Ah, voilà qui est bien mieux, beaucoup mieux.]

Passons au négatif... L'esthétique des personnages n'étaient pas du tout à la hauteur de celle des décors. Tous les acteurs sont enlaidis (sauf Eva Green lorsqu'on la voit au début du film, façon XVIIIème, et sur les premiers sublimes tableaux de son bureau), les costumes n'ont pas grand-chose d"intéressant, mis à part peut-être celui de Barnabas. La BA faisait présager un film très loufoque, et très drôle. Je n'ai pas ri une fois, sauf peut-être avec le coup du M (vous comprendrez en voyant le film), j'ai seulement souri à quelques bons mots. Très peu d'humour donc, et quoiqu'en aient dit les fous furieux de Burton assis devant nous, la salle n'a pas beaucoup rigolé. Le registre est plutôt dramatique en fait, avec des pointes de ridicule, dues aux années 70 et à certains persos. Le scénario était très faible, voire carrément mauvais. Le film est adapté d'une série des années 60 ayant compté plus de 1000 épisodes. Impossible de tout reprendre dans un film, mais j'ai l'impression que c'est un peu ce qu'a voulu faire le réa. On dirait qu'il manque des éléments, on ne comprend pas tout un tas de choses élémentaires dès qu'on réfléchit au déroulement de l'histoire. Il y a un manque de logique dans le film, et aussi de dynamisme. Le temps m'a paru long. La fin laisse la possibilité d'une suite. Je vous en prie ne faites pas ça. Complètement inutile. Les personnages m'ont également semblé très fades, et leurs visages souvent figés par une tonne de maquillage n'ont pas aidé à leur donner une véritable personnalité qui m'aurait embarquée dans leur histoire. Ce qui m'a le plus ennuyée, ce sont les histoires d'amour. Burton devrait tout simplement, à mon avis, arrêter d'en intégrer à ses films. Elles sont toujours caricaturales, la vision de l'amour qui est donné est absolument affreuse je trouve. Ça ne fonctionne pas, et ça en devient ridicule dans le plus mauvais sens du terme.

Enfin, quelques mots de ce que j'appellerais "l'exclusivisme" de Tim Burton. J'apprécie vraiment la complicité qui peut exister entre, par exemple, un réalisateur et son acteur fétiche, mais là ça devient n'importe quoi. Utiliser quasi-systématiquement Johnny Depp et Helena Bonham Carter en acteurs (et Danny Elfman à la musique, accessoirement) m'exaspère franchement, je n'apprécie même plus de les voir à l'écran dans ce contexte. En conclusion, je dirais que c'était loin d'etre aussi mauvais qu'Alice, il y a quelques bonnes choses à en tirer, mais ce n'est absolument pas un bon film que je recommanderais de voir à tout prix. Je compte voir d'autres films de Burton, des plus vieux et ses prochains, mais je suis tout à fait opposée à ce qu'on me dise que c'est un réalisateur génial ! Il a fait du très bon, et de l'incroyablement mauvais. Je refuse de faire comme l'autre greluche d'hier soir (encore elle), qui juge un film à son réalisateur et non pas à sa qualité inhérente. L'homme est faillible, les amis, il ne peut pas être toujours au top. Et quand on n'est pas au meilleur de sa forme, mieux vaut éviter de montrer ce que ça a donné... Ne me tapez pas dessus suite à cette critique s'il vous plaît, j'ai vraiment fait de mon mieux pour être objective ! Et puis après tout, je ne suis pas titulaire d'un diplôme dans le cinéma, hein.

Fiche :
Dark Shadows, ded Tim Burton
Sorti en France le 9 mai 2012
Avec notamment Johnny Depp, Eva Green, Michelle Pfeiffer, Helene Bonham Carter
Musique de Danny Elfman

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Charabistouilles le Samedi 12 mai 2012 à 18:50
Moi je te trouve assez objective, et puis ça change un peu d'avoir des avis plus nuancés (ou carrément nuancés :P)
Comme toi je pense que Burton a fait du bon et du moins bon, mais je n'en ai pas vu assez pour vraiment juger. Celui-ci ne me tentai pas trop, mais tous mes amis ont adoré alors je sais pas je me tâte.. On verra ! mais a priori après ton article j'ai encore moins envie :P
P-e le livre du coup...
Par Demoiselle-Coquelicote le Samedi 12 mai 2012 à 19:01
Un livre ? J'ignorais que la série était adaptée d'un livre ^^
Par coldtroll le Samedi 12 mai 2012 à 19:26
je n'ai pas vu le film (dieu m'en garde) mais je trouve ta critique très intéressante.
j'ai une phrase à propos de burton qui fait hurler les fans :
un bon film de burton... est un accident.
alice est l'un des plus mauvais films que j'ai pu voir (et pourtant j'aime alice aux pays des merveilles !)
j'aime beaucoup son univers, à burton, et pourtant je ne trouve aucune générosité dans ses histoires, dans sa façon de filmer, dans sa direction d'acteurs plus baroques et grotesques les uns que les autres. et à force de faire toujours la même chose, et que beaucoup lui disent combien il est bon, il y a une forme d'autosuffisance assez exaspérante chez lui.

deux trois petites corrections sur ce film et burton : burton N'EST PAS le réalisateur de the nightmare before christmas
quant à la participation de Depp sur ce métrage, elle est tout à fait normale puisque c'est l'acteur qui a demandé au réalisateur de faire ce film. quant à Helena BC, c'est la femme de Burton.
quant à la collaboration de Burton et de Disney, c'est tout simple : disney laisse les coudées franche au réalisateur. changer de studio pourrait signifier perdre le contrôle de ses films.

tu n'as pas de diplome de ciné, mais certains critiques devraient faire comme toi : rester lucide et ne pas encenser ou jeter aux orties un film sur le seul nom de son réalisateur, comme il est malheureusement trop souvent coutume de le faire
Par Demoiselle-Coquelicote le Samedi 12 mai 2012 à 20:03
Moi je n'aime pas beaucoup Alice à la base, donc il aurait fallu que le film soit vraiment bon pour me faire changer d'avis, mais ce n'était pas le cas. Ah en effet, c'est Heny Selick le réa pour L'étrange noël (merci Allociné !), mais bon, Burton a beaucoup participé quand même (le film est son idée, il a produit, écrit le scnéar...). La présence de Depp se justifie dans ce cas, mais c'est cette "sytématisation" qui m'énerve, à croire qu'on ne doit pas penser à l'un sans penser à l'autre ! Oui, Helena Bonham Carter est sa femme, mais il devrait cesser de lui donner des rôles comme ça, surtout quand elle peut jouer dans d'autres films où ses talents d'actrice peuvent réellement se déployer.
Par Kyra le Dimanche 13 mai 2012 à 17:19
J'ai lu mais j'ai rien à dire. :( C'est encore pas un truc qui m'intéresserait ça. xD Burton c'est pas mon maître donc bon. ^^ Ma meilleure amie ira le voir c'est sûr !
Par se1ena le Dimanche 13 mai 2012 à 18:09
Ouch, j'aurais pas dû lire avant d'aller le voir. Maintenant, ça ne me tente même plus. J'y vais ce soir avec Chéri, on verra ce que ça donne^^
Par Demoiselle-Coquelicote le Dimanche 13 mai 2012 à 20:22
J'espère que ça lui plaira plus qu'à moi xD
Par Demoiselle-Coquelicote le Dimanche 13 mai 2012 à 20:22
Mon avis est personnel, tu aimeras peut-être ;)
Par se1ena le Lundi 14 mai 2012 à 16:36
J'adore Tim Burton!! J'en suis complètement fan! C'est le seul réalisateur qui me fait courir un film au ciné!!! Mais là, je dois dire qu'il s'est planté en beauté! L'esthétique du film est superbe, sauf peut-être le maquillage de Johnny Depp, mais le scénario est d'une banalité! C'est insipide, les scènes s’enchaînent sans réelle profondeur. Il n'a même pas réussi à me faire sourire. Bref, je suis archi déçue et Chéri aussi, qui est aussi fan que moi de Tim Burton. Dommage
Par Demoiselle-Coquelicote le Lundi 14 mai 2012 à 17:12
Désolée que tu n'aies pas aimé non plus =(
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3185166

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast