sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Samedi 21 avril 2012 à 14:26

Je me lance dans ma critique de Côté face. Je trouve ça plus difficile à critiquer que pour d'autres livres, car là l'auteure attend un avis sincère et précis qui l'aide à avancer sur le chemin de l'écriture. Allons-y !

Quatrième de couverture : "J'étais en retard et si ce n'avait pas été le cas, jamais je n'aurais pris ce tram et jamais je ne l'aurais rencontré. Lui. Celui qui allait détruire ma vie en réveillant une mémoire qui sommeillait en moi et dont j'ignorais l'existence.  
Un autre côté de moi-même.
"Te séduire, t'emmener, te torturer, te violer et t'assassiner." 
J'avais une vie."

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/coteface-copie-2.jpg
J'ai connu ce livre grâce à Dame-Meli (Quinze littéraire et critique) qui était tellement enthousiaste que je me suis dit que j'allais essayer. Alors que je dispose de relativement peu de temps pour mes lectures en ce moment, je l'ai lu en une dizaine de jours. Dès les premières pages j'ai été intriguée, immédiatement j'ai voulu comprendre le pourquoi du comment et j'ai saoulé chéri en lui parlant du livre. J'hésite sur la manière de vous en parler car je ne veux absolument pas spoiler. On entre dans l'histoire avec une adolescente de 17 ans. Elle est en retard pour aller au lycée, elle se dépêche, elle rate son tram, elle fait une rencontre. Et tout de suite on est emporté, car les premiers évènements, apparemment normaux, vont s'enchaîner. Une chute, une mémoire défaillante... Puis tout bascule. Les souvenirs reviennent, mais certains ne lui appartiennent pas. Comment peut-elle se souvenir d'une pièce de théâtre jouée au début du XXème siècle ? Elle va se perdre dans des méandres inconnus auxquels elle ne comprend rien, et nous avec elle. Des informations sont distillées petit à petit, de chapitre en chapitre, et j'étais tellement prise que je retournais en arrière dans le roman pour revoir tel détail et essayer de reconstituer l'histoire. D'ordinaire je suis passive dans une lecture, je me laisse aller par les mots en me contentant de savourer. Là, je fus active, je cherchai moi aussi.

Il y a quelques fautes de frappe que l'on remarque à peine (surtout qu'on en trouve aussi dans d'autres romans publiés par des éditeurs comme Le Livre de Poche) et qui ne m'ont nullement gênée. Le seul défaut que j'ai vraiment trouvé relève plutôt de convenance personnelle. J'aime les paragraphes assez longs où l'on trouve de nombreux détails. Dans le moment présent, les phrases sont courtes et rythmées, en revanche les souvenirs sont souvent plus lents, et ça donne un effet très intéressant qui m'a permis de savourer l'histoire sans me poser davantage de questions.  Mes chapitres préférés ont été ceux qui racontent les souvenirs. On y trouve des descriptions qui nous apprennent non seulement des éléments essentiels à l'intrigue mais aussi des détails sur la vie d'autrefois (les vêtements, le mobilier, l'emploi du temps...). J'ai particulièrement adoré les références culturelles qui se sont glissées dans le texte. J'adore Goethe (même si je n'ai jamais lu que deux de ses textes) et j'ai été agréablement surprise de le lire au détour d'une page. Les références historiques m'ont également immergée dans l'histoire, et c'est presque à regret que je retournais dans le présent !

Un petit mot rapide sur les couvertures : elles sont toutes magnifiques. J'ai la première édition de Côté face, avec le "Portrait de la Princesse Marthe-Lucile Bibesco" de Giovanni Boldini, artiste que je ne connaissais pas du tout mais dont le coup de pinceau me plaît bien. Les deux illustrations créées par l'illustratrice Miesis pour le nouvelle édition de Coté face et pour Noces de lune sont également très belles, j'enrage presque de ne pas avoir Côté face en double pour posséder les deux couvertures. Je veux souligner aussi l'humour présent dans le roman, et souvent à des moments où l'on a bien besoin de détente. L'expression "merlan trisomique" me plaît bien par exemple !

L'intrigue est passionnante et originale, pour ma part je n'avais jamais rien lu de tel. Les inspirations d'Anne Denier sont palpables mais utilisées à bon escient, pour faire une histoire nouvelle qui reste gravée dans notre esprit. Contrairement à d'autres, je n'ai pas été choquée plus que ça par les agissements de certains personnages. J'imagine que j'ai davantage l'habitude de croiser ce type de personnage dans mes lectures. Mais ne vous méprenez pas, je l'ai trouvé horrible ! Certains passages m'ont donné le frisson, d'horreur mais pas que, car il y en a qui sont si beaux... En effet, il ya quand même une ambiance un peu malsaine, dérangerante dans le livre, une atmosphère dans laquelle je n'aimerais pas vivre ! Et à la fin, reste cette question lancinante : pourquoi ? J'espère que le tome 2, Noces de lune, me donnera la réponse ! Mais j'espère surtout que je pourrai acquérir ce tome. J'envoie bientôt Côté face à Mlle.Moon qui me l'a demandé aussitôt que je l'ai reçu, mais quand il me sera revenu je peux éventuellement le prêter à quelqu'un d'autre, n'hésitez donc pas à me le demander ! Vous l'aurez compris, ça a été une très bonne lecture pour moi !

Je vous mets différents liens en rapport avec le livre :

- la page Facebook de Côté face
- le site et le lien direct vers les commentaires d'autres lecteurs

Je ne peux malheureusement pas vous faire la fiche habituelle puisqu'aucun éditeur n'a été fichu de comprendre l'intérêt de publier Côté face. On peut néanmoins se procurer le livre en impression à la demande ici avec l'ancienne couverture et ici avec la nouvelle, je vous y encourage !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Sanstitre1.jpg

Choses � dire

Dire quelque chose

Par Kyra le Samedi 21 avril 2012 à 15:04
En voyant la couverture, j'ai pensé que c'était un livre d'histoire et en fait ça n'a pas l'air. Par contre, il m'a l'air bien complexe.. :/
C'est un autre genre de lecture.
Par Demoiselle-Coquelicote le Samedi 21 avril 2012 à 16:52
Complexe oui, mais les pièces se remettent en place et au final on a tout compris =) Et oui c'est une lecture d'un autre genre !
Par Anne Denier le Samedi 21 avril 2012 à 16:58
Bonjour,
Je suis désolée que vous ayez eu l'impression que je vous mettais la pression concernant votre avis. Ce n'est pas du tout mon but quand je discute avec mes lecteurs sur la page FB du livre.
Je suis contente que le livre vous ait plu.
Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire et de donner votre avis sur mon modeste ouvrage.
:)

Anne Denier
Par Demoiselle-Coquelicote le Samedi 21 avril 2012 à 17:12
Nulle pression autre que celle que je m'impose à moi-même ! Mes critiques peuvent être assez vagues ou même bâclées, mais je voulais en faire une de qualité pour rendre justice à votre travail, voilà tout !
Par Dawn G. le Samedi 21 avril 2012 à 19:28
Cette histoire m'intrigue depuis que je l'ai vu chez certaines blogueuses et sur FB ! Et j'ai l'impression que l'atmosphère pourrait me plaire. Je ne serais pas contre un petit prête éventuellement ^^
Par Dawn G. le Samedi 21 avril 2012 à 19:28
*prêt*
Par Demoiselle-Coquelicote le Samedi 21 avril 2012 à 23:19
Je te le réserve Dawn, si tu me confirmes que tu veux le lire bientôt ! Je l'envoie à Mlle.Moon la semaine prochaine, il sera peut-être revenu pour la réunion du club ou pour la brocante et je pourrais te le passer à ce moment-là.
Par Dawn G. le Lundi 23 avril 2012 à 13:04
Cha roule ^^
Comme je l'avais dit sur mon blog, je le passerai en lecture prioritaire ;)
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3181306

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast