sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Dimanche 2 novembre 2014 à 13:59

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique201410.jpg

Hier, nous avons fermé les yeux sur le mois d'octobre qui avait déjà été très dépensier, et nous nous sommes rendus au Salon Fantastique (eh oui, rien que d'y aller, ce n'est pas anodin niveau finances, mais je ne regrette rien !). On est arrivés un peu en avance, l'ambiance était déjà sympa, les gens attendaient calmement, certains avec des costumes très réussis. Aussitôt entrés, nous avons cherché le stand des éditions Artalys, car je savais que j'y trouverai Jess Swann, auteure d'Amour, Orgueil et Préjugés et de La dame aux papillons. Le stand a été vite repéré, mais tous les auteurs n'étaient pas encore tous présents, on a donc fait un premier tour.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20145.jpg
Le Hall A, où était situé le salon, était partagé avec un Salon du Livre Ancien. C'est assez grand, mais il y avait tant de stand qu'on avait l'impression d'être dans un tout petit espace. Des stands très différents s'adossent les uns aux autres, créant des allées assez sinueuses et qui partent dans tous les sens. Rapidement je ne savais plus dans quel sens était la sortie, heureusement que mon chéri a un bon sens de l'orientation ! Avec tous les gens costumés, les stands tantôt féeriques, effrayants, merveilleux, on a facilement l'impression d'être perdu au milieu d'un joyeux fouillis, et on erre en fonction de notre regard, attiré d'un stand à un autre sans logique. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Aussi sympathique cela soit-il, j'aurais aimé un plan, au moins pour repérer le coin repas, les toilettes, et la sortie.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20148.jpg
On avait rendez-vous avec une amie, et j'étais super contente de la voir. Surtout qu'elle nous a aidés à être raisonnables ! J'ai ensuite pu rencontrer Jess Swann, très gentille, et qui m'a fait plein de compliments d'auteure à blogueuse, ça donne la pêche pour continuer les lectures et les chroniques ! On a parlé un peu de ses futurs projets, et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire Constance & Séduction...

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20149.jpg
On a (re)vu des stands connus comme celui de L'Homme sans Nom, où mon chéri a parlé avec Feldrik Rivat vu qu'il a fini la lecture du premier tome des Kerns de l'Oubli. Le stand de Mathieu Coudray m'a arrêtée aussi, j'ai lorgné sur ces illustrations avec des chats. Il y a aussi cet artisan du bois qui fait des choses trop mignonnes, et il a son atelier tout près de chez nous, donc je sens qu'on finira par lui passer commande ! On a longtemps tourné autour des éditions Mnémos, ActuSF et Moutons électriques également, j'ai repéré un livre qui me tente bien... Et bien d'autres stands très sympas comme vous pouvez le voir sur les photos.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20143.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20144.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20142.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20146.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20147.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/SalonFantastique20141.jpg
On a hésité sur quoi prendre : une illustration à encadrer pour continuer la déco du salon ou de notre chambre ? Un joli bibelot fantastique ? Un livre (encore) ? Finalement, notre choix s'est arrêté sur quelque chose qui nous ferait plaisir à tous les deux : un jeu de société qui peut se jouer à 2. Vous connaissez Takenoko ? On a fait trois parties hier, c'est plutôt chouette !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Takenoko.png
Un salon qui a ses charmes, c'est juste dommage que ça coûte si cher d'y aller, entre les frais d'essence, de péage, de parking parisien... Et par le train c'est l'horreur pour nous vu notre situation géographique. Par contre, en réservant sur le site à l'avance, c'était gratuit, et ça c'est cool. Je ne sais pas si j'y retournerai l'an prochain, ça dépendra des stands présents et de mes finances à ce moment-là ! 
 
Les photos sont de moi et de mon appareil photo pourri, mais merci de ne pas les utiliser sans avoir au préalable demandé mon autorisation. Si vous souhaitez des précisions sur les stands que j'ai pris en photo, n'hésitez pas à demander, c'est juste que j'ai eu la flemme de faire des légendes.

Mardi 21 octobre 2014 à 18:41

Voici venir un trèèèèèès long article qui vous dévoilera TOUT (ou presque) de mon week-end dernier. Pour fêter nos 5 ans (et oui déjà ! Ah la la, comme le temps passe...), on s'est dit qu'on allait refaire un tour au Musée d'Orsay. Je n'y étais allée qu'une fois, et on avait eu le temps de faire seulement l'expo temporaire Crime et châtiment (qui était très bien d'ailleurs). Cette fois, je voulais visiter le musée juste pour lui, mais j'avais quand même en tête de voir une section en particulier.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris10.jpg

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris11.jpg

Comme on peut le voir, on a vraiment bien choisi notre week-end vu qu'il a fait super beau et chaud, c'était super agréable e se balader (en dehors de l'odeur de Paris bien sûr).

Je trouve cette horloge et l'allée centrale du musée vraiment jolies ; ça donne tout de suite envie de se balader au hasard dans tous les coins. Mais puisqu'il y avait une expo sur Sade, je me suis dit, autant en profiter, et on a donc commencé par là.
 
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Paris5.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris37.jpg

Que dire de cette expo... Déjà, si vous êtes facilement perturbé(e)s, évitez Sade. Il a une philosophie très intéressante mais il en fait une application très particulière. Sans être prude ni chrétienne ni d'aucune religion d'ailleurs, il y a certains de ces actes et de ces propos qui choquent. Au fond, ce qui me dérange chez lui, c'est son égoïsme absolu, si poussé qu'il revient à une négation de l'autre, et donc de l'être humain. Néanmoins, certaines de ses idées sont brillantes et sont toujours valables. C'est un libertin au sens le plus pur, c'est-à-dire qu'il prône la liberté sous toutes ses formes (en oubliant un peu que pour bien vivre en société, il faut que la nôtre cesse là où commence celle d'autrui). Décrié en son temps, il a pourtant grandement influencé les siècles qui ont suivi, et j'ai été étonnée de voir le nombre d'artistes qu'on peut relier à sa pensée, qui se sont inspirés, plus ou moins consciemment, de son héritage.

Les œuvres présentées montraient différentes choses : la violence, le désir, le dérangeant, ... Voici quelques œuvres qui m'ont marquée plus que les autres, mais je reste volontiers loin de tout ce qui est trash (oui, il y a des choses qui vont vraiment très loin, d'ailleurs des lycéennes qui voulaient se faire peur ou je ne sais quoi sont passées en courant, en criant à moitié).

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris33.jpg
Judith, par Valentin de Boulogne, vers 1625
Ce tableau m'a arrêtée. Je le trouve saisissant. Faut que je me renseigne sur cette Judith, je n'y connais rien.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris39.jpg
Rêve du 21 décembre, par Valentine Hugo, 1929
Rien à voir avec mon cher Victor, mais je suis étonnée de la réussite de ce dessin, qui parvient à montrer toute la complexité de la "structure" d'un rêve et toute l'horreur que les songes peuvent contenir.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris8.jpg
  Médée furieuse, par Eugène Delacroix
La larme de l'enfant dont on voit le visage m'a touchée. Le regard de Médée, dans l'ombre, donne la chair de poule... Le tableau est assez grand en plus.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Paris1.jpg
  Le Sommeil, par Gustave Courbet, 1866
L'un des derniers tableaux de l'exposition, que je trouve étonnamment doux par rapport aux autres exposés. Mais bien sûr, deux femmes, c'était choquant (j'aimerais dire que ça ne l'est plus aujourd'hui, mais il y a des gens qui ont oublié de passer au XXième siècle).

Il y avait aussi des citations un peu partout, de Sade et d'autres penseurs qu'il a inspirés. Par exemple :

Voir souffrir fait du bien, faire souffrir plus de bien encore – c’est une dure vérité, mais une vieille, puissante, capitale vérité humaine – trop humaine. Nietzsche, La généalogie de la morale
 
La volupté mène à la férocité.
Balzac
 
La mort d'une belle femme est incontestablement le plus poétique sujet du monde.
Edgar Allan Poe
 
Ensuite, on a voulu faire la section consacrée à Courbet, que je ne connais pas du tout, mais c'était fermé... Comme nous étions un peu secoués, nous nous sommes naturellement dirigés vers une section pleine de paysages apaisants. On aime tous les deux ce genre de peinture, donc on s'est fait plaisir, et on a découvert de nouveaux artistes.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris32.jpg
Le parc à moutons, clair de lune, par Jean-François Millet , vers 1872
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris31.jpg
Les hauteurs du Jean de Paris, Narcisse Diaz de la Peña, 1807
Cet artiste est l'un de mes coups de cœur de notre visite, ses tableaux sont vraiment sublimes (en vrai, parce que les reproductions sur le net c'est assez bof bof).

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris9.jpg
Les Vieux Chênes du Dormoir, par Narcisse Diaz de la Peña, vers 1870
Wahou.

De fil en aiguille, on est arrivés dans une autre section, avec des tableaux qui m'ont beaucoup plu.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Paris1.png
  Réception du Grand Condé à Versailles par Louis XIV, par Jean-Léon Gérôme, 1878
Le tableau est clair, d'une belle dimension qui permet d'explorer tous les détails sans devoir trop reculer pour apprécier toute la scène.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris6.jpg
La Jeunesse et l'Amour, par Bouguereau, 1877
Un autre coup de cœur, j'aime beaucoup la douceur des traits de ses personnages.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris35.jpg
 
Naissance de Vénus, par William Bouguereau, 1879
Au risque e me faire trucider, je préfère nettement ce tableau à la Vénus de Boticelli !
 
Il y avait aussi une petit section avec du Van Gogh et du Gauguin. Si j'apprécie de plus en plus le premier, je dois dire que les tableaux du second me laissent de marbre...
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris36.jpg
Nuit étoilée, par Vincent Van Gogh, 1889

On a fini par le dernier étage consacré à l'impressionnisme, il y a des toiles superbes à cet endroit, mais c'est aussi là qu'on a eu le plus de monde et donc de difficultés à s'approcher de certains tableaux.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Paris4.jpg
La mer orageuse, par Gustave Courbet, 1870
On a eu donc un peu droit à Courbet avec certains de ces paysages, et je dois dire qu'ils sont très beaux. Ce peintre était bon dans plusieurs domaines à ce que je vois !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris29.jpg
  La Falaise d'Étretat après l'orage, par Gustave Courbet, 1869
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Paris3.jpg
Alfred Sisley
Je ne retrouve pas le nom de ce tableau, ce n'est e toute façon pas celui que je voulais vous montrer, mais je ne l'ai pas trouvé sur le net. Sisley est aussi une belle découverte dans l'impressionisme, mais ce tableau n'est pas représentatif de son talent je trouve.


http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris7.jpg
Vétheuil sur Seine, par  Claude Monet, 1880
J'apprécie de plus en plus Monel. Ses tableaux sont doux et un peu mystérieux malgré les scènes souvent très banales qu'il peint, et puis sa technique est magnifique.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris34.jpg
Le givre, par Claude Monet, 1880
Je suis restée devant un moment, j'adore ! Ça me ferait presque aimer le froid.

Il était déjà presque midi, le temps de passer à la boutique et de ressortir. Nous nous sommes dirigés d'un bon pas vers le restaurant qu'on avait repéré, même si la fatigue commençait déjà à se faire sentir... Petit arrêt à Kusmi Tea pour racheter du Anastasia dont je n'avais plus depuis longtemps, ainsi qu'une petite boîte de leur collection d'infusions que je ne connaissais pas. On nous a fait goûter leur thé en édition limitée du moment, et je dois dire qu'il est très bon !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris12.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris13.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris14.jpg

Le restau, c'était le Petit Saigon, qui propose de la cuisine viêtnamienne.  Je n'avais jamais goûté, et je dois dire que c'est très bon ! C'est un tantinet cher mai ça reste très abordable pour un restau en plein Paris, et surtout pour les quantités servies. Un plat où il est écrit crabes, ça veut dire que vous aurez plusieurs crabes dans votre assiette, oui oui oui. Le seul reproche que j'ai à faire, c'est que comme tout est plus ou moins frit, ça peut être vite écœurant. À éviter le midi, on est trop lourd pour le reste de la journée... Mais ce riz du chef était divin !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris15.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris16.jpg

Ensuite, nous sommes allés chez Coffea, une boutique que je ne connaissais pas mais que j'ai repéré sur un statut Facebook. ils n'avaient pas le thé que je voulais (noisette), mais j'ai pris plusieurs sachets de thés et infusions différents pour goûter et dans l'ensemble ça me plaît bien, je commanderai peut-être sur le net. Puis, direction Shakespeare & Co. C'est vrai, c'est une très jolie librairie, pleine de charme et impressionnante vu le nombre de livres proposés. Par contre, ce n'est pas très malin d'interdire les photos (ça fait de la pub) et les prix des livres sont prohibitifs... Je suis donc ressortie les mains vides et un peu frustrée.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Paris2.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris38.jpg

Comme on était juste à côté; on s'est baladés un peu autour de Notre-Dame. On s'est reposés sur le parvis, avec le beau temps, c'était chouette.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris17.jpg

On a fini avec les jardins du Luxembroug, je crois bien que je n'y étais jamais allée. Je comprends que cet endroit plaise aux Parisiens (c'était d'ailleurs bondé !), c'est vraiment très agréable.



http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris18.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris19.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris20.jpg
 

Ci-dessous, ce que j'ai rapporté : du thé, un calendrier pour 2015, un petit bloc-note et une reproduction des Coquelicots de Monet que je vais accrocher dans la bibliothèque je pense.



http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris25.jpg

Tant que j'y suis, je poursuis avec ma journée du dimanche, même si la balade a été beaucoup plus courte. Nous sommes allés faire un tour au Salon du Livre Jeunesse à Évreux, dans l'intention pour ma part de faire coucou à Cindy Van Wilder, de faire dédicacer Le trône de Cléopâtre à Annie Jay et éventuellement lui prendre un roman, et acheter et faire dédicacer le tome 1 des Orphelines d'Abbey Road à Audren.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Salondulivrejeunesse.jpg

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris21.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris22.jpg

Comme vous le voyez, pas de livres... Malheureusement, Annie Jay a eu un empêchement de dernière minute, Audren n'était pas là quand on est passé (et n'avait plus de tome 1 sur sa table de toute façon). Mais mon échange avec Cindy Van Wilder était très sympa ! Et puis au moins j'ai pas re-dépensé de sous... En tout cas, j'y retournerai l'an prochain, car il y a beaucoup d'auteurs, de beaux livres dans tous les sens qu'on a envie d'acheter et une ambiance sympa (avec plein de petits n'enfants). Seul bémol : la présence majoritaire des librairies, qui prennent beaucoup de place sur les stands et "cachent" un peu les auteurs parfois. Pour finir, je vous laisse sur quelques photos d'Évreux prises samedi au jardin François Mitterrand pour les deux premières et cet été dans la ville pour les autres.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris23.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris24.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris26.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris27.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisoctobre2014/Paris28.jpg

Les images/photos des tableaux et de l'intérieur du musée ne sont pas de moi (photos interdites à Orsay), non plus que celles de Shakespeare & Co, mais je précise que j'ai fait la recherche sur Google pour des images libres de droit, comme on dit.

Mercredi 15 octobre 2014 à 18:33

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Halliennales2014.jpg
Le voici le voilà, mon compte-rendu des Halliennales ! Il sera plus court que les années précédentes, car je n'ai pas été raisonnable du tout... Et en tête de linotte que je suis, j'ai oublié mon appareil photo à la maison. J'ai donc seulement fait deux-trois photos pourries (la qualité des photos hein, pas les gens dessus !) et dépensé toute ma cagnotte, avant de fuir lâchement pour éviter de faire des folies. (Je précise que je raconte d'une façon qui paraît chronologique, mais il est bien possible que j'aie mélangé l'ordre des évènements...) Pour plus de photos et d'autres comptes-rendus, je vous conseille la page Facebook de l'évènement qui a partagé plein de choses.
 
Nous sommes arrivés sur le coup de midi et demi, et aussitôt je suis allée zyeuter les auteurs qui n'étaient pas encore partis en pause déjeuner et oh, joie ! Syven était là, dispo et tout, pas de queue (je vous raconte pas le monde pour Sophie Jomain, Cassandra O'Donnel, Olivier Peru et Georgia Caldera !), donc j'en ai odieusement profité pour lui faire dédicacer Subliminale que j'ai terminé il y a peu. Comme une nouille, j'avais apporté Au Sortir de l'ombre, sauf que je l'ai acheté via le site de l'éditeur et qu'il me l'avait envoyé dédicacé... Ahem... Mais j'avais de quoi me rattraper, vu que je voulais racheter La Guerrière fantôme, que j'ai tellement aimé (et qui est tellement BEAU) qu'il me le fallait dans ma bibliothèque, le numérique ne suffisant pas. Syven est comme je l'imaginais et comme Silène Edgar en parle : gentille et abordable, elle aime son boulot et ça se sent. Saviez-vous qu'elle a commencé à créer le monde dans lequel évolue Siwès quand elle était ado ? Je ne l'aurais jamais deviné !
 
Après cette excellente entrée en matière, j'ai déjeuné avec les coupines lilloises : Dawn, Cassiopée, Maia, ainsi que Tsuki. C'était l'occasion de papoter un peu parce que sinon c'est vrai qu'on n'a pas eu trop le temps...
 
On a ensuite fait un vrai tour du salon (en restant dans la salle principale, après coup je regrette de ne pas être allée dans la salle des Lucioles ni sur le terrain de Quidditch improvisé, et j'ai oublié d'aller saluer Anthelme, qui était en pause déjeuner quand je suis passée), en repérant les auteurs pour la tournée de l'après-midi et les stands du marché fantastique susceptible de me faire allonger la monnaie. En finissant le tour, on n'a pas pu s'empêcher de fouiller dans les bacs de livres d'occasion, et d'en prendre plusieurs... C'est maaaaaaal !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Halliennales20141.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Halliennales20142.jpg
 
Certains auteurs étaient revenus, alors je suis allée voir Jean-Luc Bizien. Cassie me parle de Vuk Kovasevic depuis si longtemps que la réédition du premeir tome était un excellent prétexte pour sauter le pas de l'achat. Ce monsieur est en effet un personnage, et il me tarde de découvrir cette saga dont on vante beaucoup l'originalité.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Halliennales20143.jpg
J'ai ensuite fait la connaissance d'Estelle Faye. J'étais bien triste de ne pas avoir La Voie des Oracles à faire dédicacer (le petit fourbe est arrivé lundi dans ma BAL), alors je me suis vengée avec La dernière lame et j'ai craqué pour Porcelaine, que j'avais déjà voulu acheter l'an dernier mais dont je m'étais détournée avec courage. Elle est très sympa aussi, et je suis bien contente d'avoir reçu le tome 1 de La Voie des Oracles par Babelio afin de la découvrir sur un texte plus long que La Suriedad (dont elle n'exclut pas de développer l'univers un jour, ce serait chouette !).
 
Cindy Van Wilder étant juste à côté, j'en ai profité pour faire dédicacer le tome 1 des Outrepasseurs. Elle est pleine de vie, et la quantité de bonnes critiques sur ce roman jeunesse me donne envie de m'y plonger rapidement. Ça tombe bien, on me l'a conseillé dans le cadre du concours des 3 ans du blog. J'irai peut-être dimanche à un autre salon où elle sera présente également.
 
Je suis retournée du côté du marché artisanal où j'ai craqué pour des MP de personnages de séries littéraires ou télévisées en mode chibi. Le choix a été dur, entre Harry Potter, Kaamelot, le Seigneur des Anneaux, le Hobbit, Le Trône de fer et j'en passe...
 
Après ça, je me suis honteusement incrustée avec Dawn et Blandine qui faisaient la queue en prévision du retour de Georgia Caldera, pendant que Cassie, tel un feu follet, allait d'auteur en auteur pour leur prodiguer tous les soins nécessaires (je parle de thé et de café, à quoi pensiez-vous donc ?). L'attente fut longue, mais l'ambiance sympathique a su triompher des pieds martyrisés, et je suis repartie contente d'avoir échangé avec l'auteur sur Victorian Fantasy, dont je guetterai la sortie du tome 2. En attendant, il faut que je m'attaque à Déliquescence !
 
Nous étions déjà bien fatigués à ce stade (et lucides quant à l’état de notre porte-monnaie), alors nous sommes partis rejoindre un ami de chéri pour passer l’après-midi tranquillement. Et le soir, nous avons dîné au Tir Na Nog avec Dawn, son chéri, Cassie et deux potes. Si vous passez sur Lille, je vous conseille ce restau ! Leur point faible, c’est les frites et des serveurs un peu débordés, mais leur amabilité compensent bien, et puis la viande est apparemment excellente (je ne sais pas, j’ai mangé des gambas, c’était bon). J’ai aussi beaucoup aimé le cadre, et la carte des boissons comme le menu sont très fournis. Une bonne adresse quoi ! Pour bien finir la soirée, on est allés à 4 à la Boulangerie Bar, et j’ai goûté au Diplomatico, c’est trop bon !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Halliennales20144.jpg
 
Voilà, c'était encore une fois une chouette édition et une très bonne journée même si je l'ai un peu "survolée". Entre la fatigue de la semaine et de la route, les conditions n'étaient pas optimales mais c’est pas grave. Pour l’année prochaine, je me demande si je ne prendrai pas mon lundi, histoire de pouvoir me reposer un peu pendant le week-end, parce que cette semaine est rude…
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Halliennales20148.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Halliennales20146.jpg
Pour les images, de haut en bas : l'affiche des Halliennales réalisée par Olivier Peru ; Syven surprise (je suis pas cool, je préviens même pas !) ; Jean-Luc Bizien en pleine dédicace ; Estelle Faye dans le même état ; Georgia Calddera en pleine conversation, le coussin Loki en premier plan ; les bouquins emportés pour dédicace ; ce que j'ai rapporté du salon.

Samedi 31 mai 2014 à 14:00

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales2014.jpg
Je trouve qu'une semaine pour faire mon retour sur les Imaginales, c'est tout à fait correct ! Je vous préviens de suite qu'il sera très parcellaire, car j'ai pris peu de photos et n'ai pas le courage de vous pondre un énorme article. Vous en trouverez d'autres beaucoup plus détaillés sur la blogosphère (comme celui de mon amie Dawn, qui y a passé quatre jours). Je vais donc me concentrer sur ce que je souhaite retenir du festival de cette année ! (Je ne promets pas de ne pas avoir mélangé l'ordre des choses...)

Avec mon chéri, nous sommes arrivés à 10h tapantes, complètement épuisés de nos sept heures de route de la veille et de notre petite nuit. Après un premier tour très rapide des stands pas encore occupés par les auteurs, je repère Jean-Luc Marcastel, auteur très sympathique dont j'avais beaucoup apprécié les deux premiers tomes de Louis le Galoup. Je venais avec l'idée fixe de lui prendre le premier tome de Frankia, ainsi fut fait ! Discussion très agréable, M. Marcastel fait définitivement partie de ces auteurs que je serai toujours ravie de croiser en salon ! Le deuxième gros arrêt fut pour John Lang, chez qui il n'y avait encore personne (ce ne fut pas le cas l'après-midi où la queue était impressionnante !) Je l'avais déjà vu (notamment lors d'un concert du Naheulband) mais n'avais encore jamais eu l'occasion de lui parler, et je dois dire que ça vaut le détour ! Il est drôle et accessible, et il a même accepté qu'on fasse un deuxième lancer de dé (comprendra qui pourra !). J'adore ce qu'il fait et ce n'est pas près de changer, même si je suis loin de connaître tout le canon Naheulbeuk. En plus il avait un T-shirt Team Sheldon.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales20146.jpg [John Lang]

Ensuite, direction le stand de L'Homme Sans Nom. Comme je l'ai expliqué à Magali Villeneuve, j'avais réservé une partie de mon budget pour prendre son premier tome de La Dernière Terre ! Pendant qu'Alexandre Dainche (dit Nalex si j'ai bien compris !) dédicaçait à son tour le nouveau venu dans ma PAL, je m'empresse de chercher Fanny qui venait d'arriver. Cette rencontre a été un vrai bonheur. Elle et son chéri sont adorable, d'une grande gentillesse, et je pense que quelque part on devait être trop mignonnes, embarrassées comme nous étions de nous rencontrer "pour de vrai" et d'échanger le cadeau qu'on s'était apporté. Elle m'a très gentiment offert Graveney Hall, un roman que j'ai repéré il y a peu sur la blogo et que j'ai hâte de découvrir ! Merci Fanny ! Cette édition 2014 restera marquée par ces moments géniaux.

Après avoir remercié Nalex pour son dessin de Feor (j'ai hâte de découvrir ce personnage maintenant !) et mon chéri pour avoir attendu à ma place, nous sommes allés tous les quatre voir Sire Cédric. Je lui ai donné les deux romans que j'avais apportés à dédicacer et j'ai légèrement poussé Fanny à prendre De fièvre et de sang, que j'ai adoré lorsque je l'ai lu l'an dernier. J'ai demandé à Sire Cédric de me faire un beau sourire pour une photo et j'avoue que j'ai eu du mal à la prendre (hum hum, chacun ses faiblesses). Après ça, nous avons repéré Silène Edgar, et comme Fanny voulait prendre 14 - 14, c'était un bon choix. J'ai trouvé cette auteure rigolote comme tout, et ça m'a fait plaisir de la voir ravie par ma chronique. Je lui ai même expliqué que j'avais acheté son livre parce que Syven (que je n'ai encore jamais rencontrée) le conseillait fortement, et elle lui a envoyé un sms en direct live pour le lui dire ! Ma photo le prouve d'ailleurs. C'est une très belle rencontre, je suis juste un peu déçue que Paul Beorn n'ait pas été à sa place de quasiment toute la journée, la dédicace de Silène se sent seule dans mon exemplaire de 14 - 14 !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales20141.jpg [Sire Cédric et son sourire...]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales20142.jpg[Silène Edgar en train d'envoyer un texto à Syven. Si si.]

J'ai laissé Fanny acheter son exemplaire et suis partie voir Andréa Schwartz pour lui faire dédicacer le premier tome de Kel, acheté sur le festival l'année dernière après son départ. J'ai pris le tome 2 au passage. Avant d'aller déjeuner, j'ai réussi à obtenir un petit dessin de Pierre Dubois sur Contes de crime, mais je n'ai pas vraiment eu l'occasion de lui parler de son livre. J'ai enfin vu Dawn, venue avec Maia, Tsuki et Méli. Elle avait pensé à moi et pris avec elle Montres enchantées, lot que j'ai gagné au concours pour les deux ans de son blog. Merci encore ma belle, j'ai hâte de le lire ! Nous avons déjeuné avec Dawn, Méli, Fanny et son chéri. (Vive la Mie Câline ! J'adore toujours autant leurs cookies...)
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales20143.jpg [André Schwartz]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales20144.jpg[Pierre Dubois]

L'après-midi fut d'abord consacré à Stéphane Soutoul, pour faire dédicacer sa nouvelle dans Saisons païennes. Toujours un plaisir de le voir ! Un peu désœuvrés car tous les auteurs n'étaient pas encore revenus de la pause déjeuner, nous sommes allés écouter un peu la conférence "Récits celtiques", et évidemment Jaworski a bluffé tout le monde. Cet homme sait tellement de choses, c'en est fascinant et effrayant. Dans le désordre, je suis passée au Chat Noir pour faire dédicacer un peu plus Montres enchantées et Saisons païennes, j'ai poursuivi avec Jaworski enfin revenu à son stand et demandé autant que John Lang (les deux étaient à côté, je vous raconte pas le bazar !). J'ai fait dédicacer Gagner la guerre (toujours en cours de lecture à ce jour, ce livre est génial mais tellement ÉNORME) et quelques nouvelles, et j'ai eu le plaisir de papoter un peu avec lui. Il m'a notamment dit qu'en effet, le premier tome de Même pas mort devrait sortir en poche l'an prochain. Mouhahahaha ! Je le veux.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales20147.jpg [Jean-Philippe Jaworski]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales20148.jpg[John Lang ET Jean-Philippe Jaworski, devant une marée humaine.]

J'ai aussi pas mal parlé avec Sophie Dabat de son essai Bit-lit !. Il y a eu également quelque part dans la journée Vanessa Terral et Georgia Caldera, à nouveau Jean-Luc Marcastel (j'avais oublié de lui faire signer sa nouvelle dans Cœurs de loups, alors que c'est ma préférée du recueil !), Lionel Davoust et Sylvie Miller (à qui j'ai pris l'anthologie de l'année, Bardes et Sirènes), le directeur de Moutons électriques André-François Ruaud (il m'a convaincue, j'achète Les nombreux mondes de Jane Austen dès demain !)... On a terminé en assistant à une partie de la conférence sur La Première Guerre mondiale (Didier Daeninckx et Gilles Laporte sont eux aussi impressionnants d'érudition !), puis nous sommes allés dans le centre d'Épinal, à la Galerie du Bailli, pour voir l'exposition de Juan Miguel Aguilera.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201410.jpg [Sophie Dabat]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales20149.jpg[De gauche à droite : Pierre Pevel, Antoine Rouaud et Vanessa Terral]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201411.jpg[Exposition Juan Miguel Aguilera]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201412.jpg[Exposition Juan Miguel Aguilera]

Mes regrets sont de ne pas avoir vue Estelle Faye (alors que j'avais pris La dernière lame avec moi !), que Justine Niogret et Alain Damasio n'aient pas été présents et de ne pas avoir vu davantage les copines. J'ai également constaté que ce n'était pas un bon plan de venir avec beaucoup de livres. J'ai littéralement couru après les auteurs pour les dédicaces. Je me dis donc qu'il faudra que je mette des sous de côté exprès si j'y retourne l'année prochaine, quitte à claquer plusieurs centaines d'euros mais pour profiter pleinement, au gré des rencontres et des auteurs qui se libèrent. et si je dois avoir un coup de cœur cette année, ce n'est pas pour un auteur puisque je n'ai pas fait de "découverte", mais bien pour Fanny. J'espère que c'est une belle et longue amitié qui est née le week-end dernier !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201419.jpg [Ce qu'on a rapporté du week-end, y compris ce qu'on avait à l'aller.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201420.jpg[Les nouveautés !]

À présent quelques mots sur Nancy, où nous nous sommes arrêtés dimanche avant de reprendre la route de Lille. Il faisait un temps véritablement splendide, au point que nous avons rapidement fait attention à rester le plus possible dans l'ombre ! Notre visite, faute de temps, s'est concentrée sur "l'ensemble XVIIIème", c'est-à-dire les aménagements faits sous Stanislas Leszczynski, qui a donné son nom à la plus belle place de la ville. Nous avons aussi adoré la place d'Alliance, pour son calme et sa jolie simplicité. J'espère pouvoir y retourner et visiter les rues du vieux centre et quelques musées. Je ne dis rien de plus et vous laisse sur quelques photos.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201413.jpg[Petite vue de la place Stanislas]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201414.jpg[Le monument de la Place d'Alliance]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201415.jpg[Une fontaine de la place Stanislas]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201416.jpg[L'Arc de la place Stanislas]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201417.jpg[Le Parc de la Pépinière]

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Imaginales201418.jpg
[Le Parc de la Pépinière]

Vendredi 30 mai 2014 à 12:32

Mieux vaut tard que jamais : voici mon article sur ma visite du domaine de Chantilly ! Je précise tout de suite que nous n'avons fait que la visite ordinaire du château et une grosse partie du parc. Nous y retournerons pour les écuries et les visites guidées dans les appartements privés du Duc d'Aumale. C'était un bon plan d'arriver pour la visite ordinaire vers 12h, il y avait peu de monde. Je m'excuse d'avance pour la qualité moyenne voire médiocre de mes photos, due tant au petit standard de mon appareil qu'au temps ce jour-là, très gris... Et je vous conseille la page Wikipédia sur le Musée Condé, très détaillée, où vous pourrez notamment voir des photos de pièces que je n'ai pas vues ou pas mises ici.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly1.jpg[Vue d'ensemble du Château.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly2.jpg[Entrée principale.]

Petite introduction : le domaine de Chantilly compte parmi ses grands propriétaires le connétable Anne de Montmorency au XVIème siècle puis la famille Condé (notamment le Grand Condé au XVIIème) et enfin le Duc d'Aumale au XIXème, fils du roi Louis-Philippe, qui en a fait ce qu'il est aujourd'hui.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly3.jpg [Le cabinet des livres.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly5.jpg[À l'entrée de la Galerie des Cerfs. Beaucoup de trophées de chasse là-dedans, j'ai préféré me concentrer sur le plafond !]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly4.jpg[Le Grand Cabinet de Monsieur le Prince.]

On commence par le Cabinet des Livres, qui renferme une très belle collection vu que le Duc d'Aumale se décrivait lui-même comme un "atteint de bibliomanie" ! Vous comprendrez qu'il m'a tout de suite paru sympathique cet homme. J'étais déçue que la chambre d'apparat soit en travaux, on n'a pas pu la voir du tout. Les Grands Appartements abritent une pièce assez rare, appelée ici "la Grande Singerie". Elle est ornée de singes peints qui représentent les hommes de façon à moquer leurs défauts. La Galerie des Actions du Grand Condé est assez impressionnante, mais très militaire (forcément). La Galerie des Cerfs est une grande pièce de réception (un balcon au-dessus permettait à un orchestre de jouer) avec un magnifique plafond à caissons et des chandeliers très flippants, en forme de bras. Ça ne vous dit rien ? Jean Cocteau s'en est inspiré pour La Belle et la Bête...
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly6.jpg[La Galerie de Peintures.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly9.jpg[La rotonde de la Galerie de Peintures.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly7.jpg[Portrait de Marie-Anne de Bourbon-Condé, aux eaux minérales de Chantilly, par Jean-Marc Nattier, 1729.]
 
Il y a de nombreuses galeries de peintures, ouvertes dès l'époque du Duc d'Aumale au public. La principale est une grande pièce rectangulaire. Du côté gauche quand on entre, le mur est consacré à la peinture italienne (la mère du duc est Marie-Amélie de Bourbon-Siciles, il tenait à ses racines italiennes) et à droite à la peinture française, qui contient les œuvres que j'ai préférées. Il a disposé lui-même les tableaux, selon l'agencement qui lui plaisait, et a fait la demande expresse à ce que ce ne soit pas changé, et les conservateurs successifs du Musée ont respecté son souhait. J'ai vraiment adoré cette pièce, elle est sublime. Le reste des pièces est constitué majoritairement de petites salles, cabinets et galeries de moindre importance où on trouve encore de jolies choses, comme le cabinet des Gemmes avec ses émaux et miniatures. J'ai aussi beaucoup aimé le cabinet des Clouet, avec ses 90 portraits du XVIème siècle. Je retiens aussi la rotonde de la Minerve, avec un très beau vase antique grec, et la galerie de la Smalah, avec des tableaux rappelant les faits militaires du duc et d'autres le représentant ainsi que son épouse. J'ai encore eu le plaisir de voir des tableaux de deux de mes portraitistes préférés : Nattier et Winterhalter.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly10.jpg [Galerie du Logis, c'est par là qu'entraient les visiteurs "normaux", tandis que ceux qui venaient sur invitation du duc passaient par la grande entrée.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly8.jpg[Portrait du duc d'Aumale en chef de bataillon du XVIIe léger, Par Franz Xaver Winterhalter, 1840.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly11.jpg[Cabinet des Clouet.]

J'étais bien dégoûtée en voyant qu'on aurait dû prendre un billet supplémentaire pour visiter les appartements privés du rez-de-chaussée ! J'avais vraiment très envie de les voir après la très belle visite qu'on venait de faire. On s'est rabattu sur le Parc, beaucoup moins aménagé que le Château mais qui reste très agréable (on n'a pas eu de pluie, c'est l'essentiel). Nous sommes allés voir le Pavillon et l'étang de Silvie (bizarre comme orthographe, n'est-ce pas ?). Il y avait une glacière à côté. Il y a aussi un pavillon de tir dont la construction rappelle l'enthousiasme asiatique des élites à certaines époques, ainsi qu'un jardin anglo-chinois, plutôt joli aussi. On est passés au large de la "Grande Cascade", dans le Hameau puis sur le Grand Parterre, avec ses statues de célébrité (Molière et La Bruyère par exemple, si je me souviens bien, mais à ce moment-là mon appareil photo n'avait plus de batterie, et je n'ai pas pu prendre les statues).
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly12.jpg [Le Parc vu de l'esplanade devant le Château.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly14.jpg[Elle est pas belle la forêt de Chantilly ?]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly15.jpg[Vue de l'étang de Silvie.]
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Chantilly17.jpg[L'une des sept chapelles du temps du connétable Anne de Montmorency.]

Évidemment, cet article est loin d'être exhaustif, mais j'espère qu'il vous aura intéressés ! Ce sont vraiment de très belles visites à faire, et l'Oise est un coin charmant. La forêt domaniale de Chantilly est l'une des plus belles de France, on peut y faire de très belles balades. Aussi, je vous recommande chaleureusement de dépasser vos a priori sur la Picardie (si vous en aviez) pour aller y faire un tour !
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ChallengeXIXeme2.jpg
 

Dimanche 11 mai 2014 à 14:33

Pour essayer de changer un peu des chroniques de livres/films/séries, voici un article sur ma visite au Palais des Beaux-Arts de Lille, qui est l’un des plus grands musées de France. Par avance, pardonnez-moi pour le côté un peu fouillis de l'article, mais je n'ai pas le temps de faire mieux ! Nous sommes maudits par le dieu Météo en ce moment : trois sorties en trois semaines, il a fait moche à chaque fois. Comme c’est tout de même assez grand, nous nous sommes concentrés sur les sculptures au rez-de-chaussée et les peintures au premier étage. Je dois dire que mon sentiment est assez mitigé sur ce musée. Je le trouve mal organisé et beaucoup de pièces sont mal éclairées. La partie peintures du XXème siècle se trouvait dans une pièce peinte couleur framboise, et les murs étaient si vifs qu’ils altéraient la couleur des tableaux, ce qui est quand même très emmerdant sur un Monet. Ils ont aussi un système de détecteur de mouvement pour empêcher que les gens touchent les tableaux, mais de ce fait ça sonne chaque fois qu’on s’approche un peu trop avec l’appareil photo… Néanmoins, je dois dire que le prix est très abordable (6€) pour tout ce qu’il y a à voir et qu’ils ont de belles œuvres. Le bâtiment lui-même n’est pas dénué de charme. Il a été inauguré en 1892 et pas mal d’œuvres datent de ce siècle.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Lille2.jpg
[En haut, le Palais des Beaux-Arts vu de la Place de la République. J'ai pris la photo juste devant la fontaine. En bas, la Préfecture, bâtiment de la même époque.] 
 
Le musée accueille actuellement une expérience intéressante : Open Museum Air. Le groupe Air a composé des morceaux pour certaines salles du musée, où leur musique est diffusée en même temps que le visiteur déambule. C'était agréable, mais nous n'avons pas fait beaucoup de salles où il y en avait.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/PBA.jpg
C’était la première fois que je visitais réellement un département de sculptures, je n’en avais jamais eu l’occasion avant, et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié de pouvoir regarder ainsi de près les détails des statues qui me touchaient ou d’analyser le visage de quelque personnage historique connu (il y a beaucoup d’œuvres représentant Napoléon ou les monarques du XIXème siècle). Pour les connaisseurs, il y avait du Rodin, notamment la Grande Ombre, mais j’avoue que je n’ai pas aimé. J’ai préféré les sculptures d’inspiration antique. J’ai bien aimé les œuvres de Léon Comerre, qui était à la fois sculpteur et peintre au XIXème.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/ComerrePradier.jpg
[À gauche : La Mort de Tymophane par Léon Comerre, date ? ; à droite,  Satyre et bacchante par James Pradier, vers 1833.]

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/FoyatierCarpeaux.jpg
[À gauche, Spartacus brisant ses liens par Denis Foyatier, 1847 ; à droite, Le Prince Impérial avec son chien Néro de Jean-Baptiste Carpeaux, date ?]

Concernant les peintures, j’ai été enchantée par les départements français du XVIIIème et du XIXème siècle. J’ai découvert Jean Raoux, j’ai vu avec plaisir un peu de Fragonard, de Nattier et de Vernet (ah ces paysages, j’adore !), tous quatre du XVIIIème. Pour le XIXème du Courbet (plutôt ses paysages), mais aussi du David, puis aussi quelques grands du XXème, Monet (avec son Parlement de Londres), Manet (pour le coup je n’ai pas du tout aimé ceux qui étaient là) et du Renoir.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/RubensNattier.jpg
[À gauche, Prométhée enchaîné d'après Rubens, vers 1612 ; à droite,  La duchesse de Lambesc et son frère le comte de Brionne par Jean-Marc Nattier, 1732.]

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/MichelVernet.jpg
[À gauche, Paysage en bord de mer par George Michel, date ? ; à droite, Marine par temps calme par Claude-Joseph Vernet, 1748.]

Je ne vais pas m’étendre plus, j’en aurais pour des heures sinon. En tout cas c’est un beau musée, mais je pense qu’il n’est pas géré au mieux. La dame qui nous a vendu nos billets s’est plainte de ce que des étrangers venaient visiter. Je crois qu’elle n’a pas bien compris le principe du tourisme. J’espère qu’il va aller en s’améliorant car il a vraiment du potentiel, avec sa situation dans Lille et son fond de presque 60 000 œuvres ! Je vous laisse sur deux photos de la Grand-Place de Lille, où l’on voit sur la première la colonne de la Grande Déesse et le Furet du Nord (super important) et sur la deuxième la Bourse aux Livres (tout aussi important).

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog2/Lille.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ChallengeXIXeme2.jpg
 

Jeudi 2 janvier 2014 à 13:39

Je ne suis pas une citadine dans l’âme, bien au contraire, même si j’apprécie toutes les facilités qu’offre une grande ville. J’ai vécu à Paris le temps d’une année scolaire, une année bien chargée puisque c’était hypokhâgne pour moi. J’admire cette ville, qui est vraiment magnifique et propose des distractions culturelles à n’en plus finir. J’envie tout ce qu’on y trouve, mais pour rien au monde je n’irai y vivre. Paris reste pour moi une ville touristique, et je m’y rends de temps en temps pour la visiter, ce que je n’ai pas eu souvent l’occasion de faire. Pendant ces vacances de fin d’année, nous avions prévu d’y passer deux jours pour voir :
- l’exposition Désirs et voluptés à l’époque victorienne au Musée Jacquemart-André
- l’exposition des 25 ans de Pixar au Musée des Arts Ludiques
- le spectacle de La Belle et la Bête
 
Comme nous sommes arrivés tôt le premier jour, nous avons flâné du côté des grands magasins, parce que j’aime bien voir leurs décos de Noël. Je ne pouvais pas manquer d’aller admirer l’immense sapin des Galeries Lafayette et la coupole. Nous avons aussi admiré le lever de soleil sur l’Opéra Garnier, et nous sommes tombés sur une librairie-papeterie appelée Brentano’s (c’est une librairie américaine) où j’ai eu du mal à me retenir d’acheter quelque chose tellement tout était joli là-dedans.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis2.jpg

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis1.jpg

L’après-midi était prévu pour le Musée Jacquemart-André. Il me semble que j’ai entendu parler de l’expo Désirs et voluptés à l’époque victorienne grâce au Challenge XIXème siècle, donc merci beaucoup à Fanny qui l’organise ! C’était absolument génial. Je ne connaissais pas du tout ce musée, qui est un hôtel particulier construit au XIXème siècle. Il appartenait à Edouard André et Nélie Jacquemart, un couple d’amateurs d’art (Madame peignait d’ailleurs). La façade arrière était en rénovation, mais ça ne m’a pas empêchée de trouver le lieu magnifique. Le billet est assez cher mais en coupe-file il permet vraiment d’être tranquille pour la visite. Il y a peu d’enfants, nous n’avons donc pas été embêtés de ce côté-là, et il y a un vestiaire gratuit et surveillé. Trèèèèès pratique pour se débarrasser des manteaux et du sac-à-dos ! Les conditions sont vraiment idéales pour apprécier sa visite.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis3.jpg

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis4.jpg
 
L’exposition permanente regorge de jolies œuvres, tant en peintures qu’en sculptures et en mobilier. J’ai été servie, car deux de mes peintres préférés avaient une belle place : Jean-Marc Nattier, avec le Portrait de Mathilde de Canisy, marquise d’Antin, 1738 (à gauche ci-dessous) ; et Elisabeth Vigée-Lebrun, avec le Portrait de la comtesse de Skavronskaia, 1790 (à droite).
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis16.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis18.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis7.jpg
Une pièce des appartements d'Edouard André et Nélie Jacquemart.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis6.jpg
Le plafond de la salle de musique.
 
Quand à l’exposition temporaire, j’ai adoré. Elle vient de la collection d’un assidu d’art du nom de Pérez Simon. Je ne connaissais aucun des artistes, à part Waterhouse, et de nom seulement (au final, ses tableaux sont ceux que j’ai le moins aimés dans l’expo !). Les œuvres exposées étaient celles d’artistes pour la plupart issus du mouvement préraphaélite, mais tous les tableaux avaient été peints après la dissolution de ce courant artistique. C’est un mouvement dit « esthétique », en réaction à l’industrialisation galopante britannique. Les peintres ne recherchaient alors que le beau, en puisant notamment dans la période antique et dans la littérature. Je vous en montre quelques-uns que j’ai beaucoup aimés. J’ai tellement apprécié cette expo que nous avons acheté un petit catalogue de l’expo, ce qui ne m’était jamais arrivé. Allez faire un tour sur le site du Musée et celui de l'expo pour voir certains des tableaux en grand. Et le pire, c’est qu’il y a une expo à venir qu’il faut absolument que je voie… De Watteau à Fragonard, Les fêtes galantes, comment résister ???
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis15.jpg
Les roses d'Héliogabale, par Sir Lawrence Alma-Tadema, 1888
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis17.jpg
  Un nuage passe, par Arthur Hughes, date précise inconnue, fin du XIXème ; Elaine, par John M. Strudwick, vers 1891. j'ai beaucoup aimé ces deux peintres.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis9.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis5.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ChallengeXIXeme2.jpg

Le soir, c’était le musical de Broadway adapté de La Belle et la Bête de Disney. Je voulais absolument le voir car c’est mon dessin animé préféré, et en même temps j’avais peur d’être déçue car je ne suis pas très fan de musicals. En fin de compte, j’ai adoré. J’avais même la larmichette dans la deuxième partie après l’entracte. Je serai toute prête à le revoir ! Les artistes chantent bien, même si j’ai parfois trouvé qu’ils poussaient un peu trop sur leurs voix (Belle notamment criait plus fort que nécessaire). Gaston et Lefou sont géniaux, ils m’ont beaucoup fait rire, ainsi que Lumière et Bigben qui formaient un excellent duo. Les décors sont magnifiques. Les chansons rajoutés à celles du film ne sont pas super, mais elles permettaient de rallonger le spectacle, alors tant mieux ! J’avais vu et aimé Le Roi Lion sous cette forme, mais La Belle et la Bête est vraiment un petit bijou. Nous étions un peu loin, car je n’avais pas voulu prendre des places plus chères, mais je regrette de ne pas avoir mis 60€ de plus pour voir une superbe vue ! Je vous conseille vraiment d’aller le voir.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis2-copie-1.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis14.jpg
 
Le lendemain matin, c’était l’expo Pixar. On n’a pas eu de chance, contrairement à la veille il faisait moche et froid. J’étais donc dans de mauvaises dispositions. La gestion horrible du Musée des Arts Ludiques m’a sérieusement mise en rogne. On a payé nos entrées cher, des billets coupe-file, et résultat des gens qui n’avaient pas avant leur billet sont entrés avant nous. Ces idiots ont vendu, vendu, vendu, sans calculer que si tout le monde se pointait avec un billet pour 10h, il allait y avoir un problème. On était serrés comme des sardines, y’avait plein de mômes (dont certains si mal élevés qu’ils mettaient leurs mains sr les tableaux !), bref, vraiment pas les conditions idéales. Pas de vestiaire, donc attention avec le sac, et on a crevé de chaud. Et au final, l’expo n’était pas extraordinaire… Comme nous aimons ce que fait le studio, on a déjà vu les courts-métrage, on a regardé les bonus des DVD qu’on a, on s’est intéressés aux dessins préparatoires, etc. Résultat : on n’a pas appris grand-chose. Le catalogue de l’exposition était cher et mal fichu.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis11.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis13.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/VisiteParis12.jpg
Il y avait quand même des jolies choses, des croquis intéressants ou rigolos, mais vraiment ça ne vaut pas la peine.

Alors, pour nous consoler, on a acheté plein de choses dans le Gibert Joseph du boulevard Saint-Michel ! C’est vraiment une enseigne qui manque à Lille selon moi… Il y en avait un près de chez mes parents mais il a fermé, alors je me suis rattrapée. J'ai fait un tour à Kusmi Tea aussi, j'avais besoin de recharges pour mes thés du matin.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/DSCN0526.jpg
Majoritairement des livres d'histoire, j'ai craqué ! En haut on voit aussi le catalogue de l'expo et le marque-page que nous avons achetés. 
 
Tant que j’y suis, voici ce que j’ai eu à Noël :
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/DSCN0527.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Parisdecembre2013/DSCN0529.jpg
 
J’espère que cet article vous a plu, il n’est pas extrêmement détaillé mais en même temps je ne voulais pas faire trop long et puis je ne suis pas une spécialiste en peinture, alors je m’arrête avant de dire des bêtises !
 

Vendredi 18 octobre 2013 à 19:09

Le samedi 12 octobre 2013 se tenait l’An II des Halliennales, salon dédié aux littératures fantastiques, à Hallennes-lez-Haubourdin, près de Lille. Comme l’année dernière, j’en étais, et aujourd’hui je vous raconte, dans le désordre bien évidemment, et grâce aux photos de Cassiopée et du staff des Halliennalles (photos sur la page FB, ici).
 
Cette année je n’ai pas cours le samedi matin, nous y sommes donc allés, avec mon chéri, dès l’ouverture. J’étais super contente de savoir que j’allais voir les copines, mais être accompagnée de lui en plus, c’était parfait ! Nous sommes arrivés peu après 10h, et aussitôt la belle affiche de l’An II réalisée par Gilels Francescano nous sautait aux yeux, évoquant le thème de cette seconde édition : le Temps. Ensuite, passage dans le couloir qui mène à la grande salle où se trouvent tous les stands, et sur le chemin on croise plein de figures effrayantes…

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII3.jpg

Mon premier réflexe fut de chercher Dawn, car en tant que bénévole elle était déjà sur place. Je l’ai trouvée vêtue sobrement par rapport à certains costumes vus ensuite, mais dans une tenue toute mignonne qui collait bien à l’ambiance. Le détail du chapeau change tout ;) Cassiopée nous a rapidement rejoint, et elle a pu découvrir le premier de ses cadeaux d’anniversaire : un bon pour le livre de son choix sur le salon (elle a finalement choisi le tome 3 de Felicity Atcock, une saga de Sophie Jomain).

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII7.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII8.jpg

Ensuite, ça a été vraiment la découverte du salon, avec un premier tour qui nous a permis, en l’absence de la quasi-totalité des auteurs, de repérer leurs places et les livres proposés. Cette année, c’était la librairie Chapitre qui se chargeait des règlements des livres qu’on souhaitait acheter. On a aussi zyeuté vers la partie artisanale, magnifique, encore plus étendue et intéressante que l’an dernier, mais je ne m’y suis pas attardée, m’étant fixé un budget serré consacré seulement aux livres. J’ai fouillé un assez long moment dans le stand d’occasion, qui proposait plus d’un livre intéressant, tous quasi-neufs, et à des prix très abordables. Il y avait également un petit stand de goodies à l’effigie de cette seconde édition du salon.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII6.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII4.jpg
Deux photos pour vous montrer un exemple de l'exposition dans l'espace central et des magnifiques objets exposés près de la scène :
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII9.jpg

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII1.jpg
Je n’avais apporté que deux livres à faire dédicacer : Les Chroniques des Crépusculaires de Mathieu Gaborit et Troubles songes de Stéphane Soutoul. Lorsque j’ai vu Mathieu Gaborit tout juste installé, avec une queue encore inexistante, je suis allée admirer les sublimes éditions des Confessions d’un automate mangeur d’opium et des Crépusculaires. J’en ai aussi profité pour discuter un petit peu avec lui, mais n’ayant pas grand-chose à lui dire vu que je n’ai pas encore lu l’un de ses livres, et j’ai eu une dédicace très sympathique sur mes Chroniques des crépusculaires.
 
Ensuite, les évènements se mélangent un peu dans ma tête. J’ai surveillé l’arrivée d’auteurs très prisés, et pour lesquels il faut beaucoup faire la queue. J’ai donc sauté sur Marika Gallman, qui m’a très gentiment dédicacé une carte à l’effigie de Bad Moon Rising (son feuilleton numérique publié au format numérique aux éditions du Petit Caveau) puisque les deux tomes (je n’ai lu que le premier) de Maeve Regan (à prononcer Maèv, je ne me tromperai plus !) que j’ai sont au format numérique. J’ai hâte de continuer cette saga et de découvrir les autres textes de l’auteure.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnIIFB2.jpg
 
J’ai longtemps traîné près de la place de Georgia Caldera, craignant que la parution de son roman Réminiscences chez J’ai Lu ne la rende difficilement accessible. Dès qu’elle s’est installée, j’y suis allée et c’était donc mon premier achat. J’ai glané quelques informations : sa saga Les Larmes rouges sera bien une trilogie. Une romance paraîtra chez J’ai Lu courant 2014 si je me souviens bien, et elle a déjà un projet très intéressant intitulé Victorian fantasy. J’ai suivi Cassie plusieurs fois, notamment j’ai fait la queue (assez longue) avec elle pour Sophie Jomain, que j’ai vue de nombreuses fois et dont j’ai les livres en ebooks, mais que je n’ai pas encore pu les lire. Une romance de Sophie Jomain paraîtra aussi chez J’ai Lu.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII10.jpg
 
Toujours en accompagnant Cassie, j’ai pu constater une nouvelle fois à quel point Cassandra O’Donnell est rigolote et gentille. Il faut vraiment que je découvre Rebecca Kean dans l’année qui vient ! Tout près, il y avait Frédéric Livyns, l’un des auteurs préférés de Dawn dont elle est l’une des plus grandes fans. Je l’ai déjà vu plusieurs fois aussi, c’est quelqu’un de très sympathique. Par conséquent, quand j’ai vu ses Contes d’Amy réédité chez Lokomodo, j’ai sauté sur l’occasion. Et là encore, j’ai hâte de le lire… J’ai eu aussi une dédicace, et pour la première fois, j’en ai demandé une double, pour moi et chéri. J’espère donc pouvoir faire une chronique où il y aura non pas un, mais deux ressentis !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnIIFB1.jpg
 
En traînant de nouveau vers le stand d’occasion, j’ai craqué pour Bit-lit ! : L’amour des vampires de Sophie Dabat. Le livre m’avait tapé dans l’œil il y a plusieurs mois et je n’ai pas hésité longtemps à le prendre. Ce n’est pas un roman, mais ça sera aussi une occasion de découvrir cette auteure, qui a également participé à l’anthologie Cœurs de loups et qui a écrit la saga Le sang des chimères publiée aux éditions du Riez.
 
Je sais qu’au début du salon, nous avons rapidement discuté avec Emilie Witwicki-Barbet, et à un autre moment, chéri et moi sommes restés longtemps à discuter avec Joslan F. Keller, auteur chez Scrinéo dans la collection Via Temporis, des romans mêlant aventures et histoire à destination des jeunes. Sa démarche était extrêmement intéressante, et heureusement que je n’avais pas de sous, sinon j’aurais certainement craqué ! Il vendait très bien cette collection, et en même temps il nous précisait que ces livres pourraient nous laisser sur notre faim, étant vraiment destiné à la jeunesse, et j’ai beaucoup apprécié cette honnêteté. Là où il nous a carrément affamés, c’est en mentionnant son projet d’écrire, dans quelques années, une saga historique, basée sur des recherches minutieuses, à propos de Lutèce. Dire que j’ai hâte que ce projet se concrétise est un euphémisme !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/HalliennalesAnII5.jpg
 
La plus longue queue que j’ai faite, c’est pour Stéphane Soutoul. C’est la troisième fois que je le rencontrais, la première étant à l’An I des Halliennales. Non seulement sa saga Anges d’Apocalypse attire de nombreux lecteurs, mais en plus il est un auteur adorable, très disponible, et il discute volontiers. Chaque lecteur repart donc avec un moment privilégié. J’ai eu une dédicace trop cool sur Troubles songes, et pour me consoler d’avoir Le Tourment des Aurores et Le Frisson des Aurores en numérique et pas en papier, j’ai eu droit à deux cartes magnifiques, tamponnées de l’emblème de la saga.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/EmpletesHalliennales20137.jpg

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/EmpletesHalliennales20135.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/EmpletesHalliennales20136.jpg
Pendant que chéri faisait la queue pour moi pour cet auteur prisé, je suis allée discuter un petit avec Mathieu Guibé et Cécile Guillot. J’ai redit que j’avais beaucoup aimé Even Dead Things Feel Your Love. Et le méga-plus, c’est qu’ils proposaient en avant-première de voir la couverture de la prochaine anthologie du Chat noir : Montres enchantées. J’ai participé au concours pour tenter de le gagner quand il sortira, j’espère être chanceuse ! Je vous montre cette couverture absolument sublime. Mathieu Guibé m’a tout à fait alléchée avec le pitch qu’il m’a fait du contenu… Vivement avril 2014 !

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/Montresenchantees.jpg
 
Pendant qu’on faisait la queue, Mélanie nous a rejoint, une lectrice très sympathique que je voyais pour la deuxième fois, et j’espère pas la dernière ! Dawn n’a pas pu déjeuner avec nous, trop prise par son activité bénévole, nous avons donc déjeuné à quatre. Alors qu’on terminait de manger, Chica et ses pirates sont arrivées, et malheureusement on a eu peu de temps pour se voir, car après nous sommes retournés dans la salle, et il était déjà presque 14h. Avec chéri, nous avions d’autres choses à faire dans l’après-midi, et il a fallu partir.
 
Le budget limité m’a empêchée de craquer pour des ouvrages qui me faisaient de l’œil, par exemple deux romans d’Estelle Faye, Porcelaine (récemment récompensé par le Prix Elbakin) et La dernière lame. Je n’ai même pas osé aller lui parler (et j’ai aussi manqué de temps), de peur qu’elle me tente trop ! Mais je n’ai aucun regret d’être allée à cette édition, bien au contraire, c’était super et sauf impossibilité, je serai là l’an prochain ! Je vous laisse sur les dédicaces.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/EmpletesHalliennales20131.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/EmpletesHalliennales20132.jpg

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/EmpletesHalliennales20133.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HalliennalesAnII/EmpletesHalliennales20134.jpg

Mardi 13 août 2013 à 18:50

Aujourd'hui, je vous propose un article qui ne portera ni sur un livre, ni sur un film ou une série, mais sur une exposition que je suis allée voir dans le Pas-de-Calais, au Château d'Hardelot : De la plume à la bobine - Costumer la littérature. Sont exposés des costumes ayant servi aux tournages de films adaptés de romans. Le flyer de l'exposition annonçait "Il s'agit de comprendre comment le costumier s'inspire ou s'éloigne de l'œuvre originale littéraire". Cette exposition a-t-elle tenu ses promesses ?

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/visueldelabobinelarge.jpg
En arrivant au Château, nous pensions d'abord visiter celui-ci et les alentours, mais en fait le Château n'est pas ouvert au public pour l'instant en dehors des salles de l'exposition. Vous remarquerez le drapeau mi-anglais mi-français, qui symbolise bien le projet du Centre qui gère le Château. Un projet sur l'histoire du Château est en cours, il faudra donc revenir plus tard pour le voir. Alors nous avons fait l'une des promenades autour, celle qui fait le tour de l'étang à proximité. C'était très sympa malgré le temps gris. Après ça, nous sommes allés aux Dunes d'Écault, plage naturelle serrée entre deux villes balnéaires aux jetées moches comme tout. On est allés faire un tour à la ville d'Hardelot-plage, station balnéaire fondée par l'un des propriétaires du château il y a des décennies, puis nous sommes revenus au Château pour apprendre que la visite que nous voulions faire à 20h était impossible. Normalement, il y avait des visites guidées entre 10h et 18h, mais ce vendredi-là c'était ouvert le soir, car il avait à 22h30 une diffusion en plein air de la dernière version de Jane Eyre. La fille à l'accueil le matin nous avait mal informés : il n'y a qu'une visite en nocturne, à 22h.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine1.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine18.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine2.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine17.jpg
Nous avons donc d'abord flâné seuls dans les quatre pièces où étaient exposés les costumes. En entrant, tout de suite à gauche, un costume de Lizzie dans Orgueil et préjugés version 2005 et un de Darcy dans le même film. Dans la première grande pièce, des "chaises de cinéma" au nom des acteurs qui ont porté les costumes devant une toile où était diffusé un petit film sur les costumes de quelques films de l'expo. Dans la même salle, trois costumes portés par Louise Bourgoin pour son rôle d'Adèle Blanc-Sec.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine7.jpg http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine8.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine4-copie-1.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine9.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine3.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine10.jpg
Dans la deuxième salle, la robe ensanglantée d'Isabelle Adjani en reine Margot et une tenue de Lambert Wilson en comte de Chabannes (La princesse de Montpensier), puis une tenue d'Orlando Bloom en duc de Buckingham et une de Milla Jovovich dans Les Trois Mousquetaires. Puis quatre tenues du film Les Adieux à la reine, à côté de deux tenues de The Duchess, une de Keira Knightley et une de Ralph Fiennes. Enfin, le dernier costume dans cette salle était une robe d'Ava Gardner dans le film Mayerling.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine12.jpg http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine13.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine14.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine5.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine6.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine11.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine19.jpg
On pouvait ensuite voir un habit de Charlton Helton dans Le Cid et l'habit de Dom Juan porté par Fernandel dans le personnage de Sganarelle. Il y avait aussi une robe de Kristin Scott Thomas en comtesse de Cagliostro (Arsène Lupin) et d'Uma Thurman en Madeleine Forestier (Bel-Ami). Le costume phare de l'exposition était pour le Château une robe portée par l'actrice incarnant Tess dans le film éponyme de Polanski de 1979, car la scène où la robe est portée a été tournée dans le château.

Dans l'avant-dernière salle, on trouve deux costumes de la dernière adaptation des Misérables, et un costume d'Oliver Twist dans la version de 1999, avec en face deux costumes du film Jacquou le Croquant. Enfin, on peut voir trois costumes du film Sherlock Holmes avec Robert Downey Jr. et Jude Law, un costume de Poirot dans la série avec David Suchet et une robe d'une adaptation du Crime de l'Orient Express. Et pour finir, une tenue de Jane Eyre dans l'adaptation de 1996 et une autre de Rochester version 2011.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine15.jpg http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/HardelotDelaplumealabobine/ArticleDelaplumealabobine16.jpg
Nous avons ensuite patienté jusque 22h. Globalement, la visite guidée était bien. J'ai appris quelques petites choses, il y avait des anecdotes vraiment intéressantes et je n'aurais pas tout apprécié de la même façon avec mon seul cerveau. Mais il faut quand même remarquer que l'exposition est en place depuis presque un mois et demi, et que la guide hésitait encore dans son speech, se répétait beaucoup et n'avait pas l'air d'y connaître grand-chose en dehors de ce qu'elle avait appris. Sans compter que la visite devait être "accélérée" pour nous permettre de voir le début du film, que nous avons raté, alors que c'est l'une de mes scènes préférées (oui, je fais ma chieuse). Quand à faire vraiment le lien entre l'œuvre littéraire et le costume... C'est à vous de le tisser, les explications données sont loin d'être suffisantes. Malgré tout, c'est une exposition intéressante et c'est agréable de voir "en vrai". Si vous n'êtes pas très loin, n'hésitez pas, surtout que l'entrée ne coûte que deux euros !

Je ne m'y connais pas en modes et en noms de vêtements, pourtant j'ai remarqué avec plaisir que je suis capable de reconnaître une période. L'intérêt pour l'Histoire apporte bien d'autres choses ! En vrac, je vous dis quelques petites choses racontées par la guide. Les hommes travaillant sur l'expo ont essayé avec plaisir les costumes masculins empruntés, par contre les femmes n'ont pas eu cette chance car aucune des actrices dont ils avaient les costumes ne faisaient plus d'un petit 36... Le bleu est au cinéma la couleur du romantisme, ainsi Darcy en porte beaucoup dans la version de 2005. Les costumiers pendant longtemps se fichaient pas mal de la réalité historique, et trichaient beaucoup avec les matières. Ainsi, la robe d'Ava Gardner est une tenue que n'aurait jamais porté Sissi, car la robe est typique des années 1930 (Sissi étant morte en 1898) et le costume de Charlton Heston imitait une cotte de maille avec des cordes argentées tressées (25kg le costume, et très chaud, une vraie cotte de maille aurait été mieux pour l'acteur !).

Vu en vrai, certains costumes sont vraiment magnifiques, dans de beaux tissus et pourraient être portés en tant que vêtements. D'autres font presque carnaval... Les costumes du film Les Trois mousquetaires font bien faux par exemple, et je n'ai pas non plus aimé ceux des Misérables (en même temps ils auraient dû être sacrément beaux pour me plaire vu l'intérêt que je porte à ce film ! Par contre, Hugh Jackman a vraiment une carrure super-impressionnantes ! Ils ont dû rembourrer les épaules et divers endroits car les vêtements baillaient sur le mannequin...) ni ceux de Sherlock Holmes, qui ont l'air de déguisement. Au contraire, les costumes dans Orgueil et préjugés et The Duchess sont de très belle facture. Ceux d'Adèle Blanc-Sec m'ont plu aussi. Les plus beaux sont ceux du film Les Adieux à la reine, que je n'ai pas beaucoup aimé. Mais voir ces costumes en vrai, ça fait quelque chose tellement ils font vrai. Les tissus sont juste sublimes, les vêtements brillent très joliment, et puis j'ai trouvé ça émouvant de me dire que cette famille royale a pu porter ces habits lors de ses derniers jours de faste.

Voilà pour mon compte-rendu, déjà bien long ! J'ai des photos de tous les costumes, donc si vous voulez en voir d'autres, n'hésitez pas à me le demander et je les rajouterai dans l'article ! Et sinon, j'espère que ça vous a plus car cet article m'a pris beaucoup de temps...

Lundi 27 mai 2013 à 17:10

Pfiou, voilà un week-end bien chargé et fatiguant ! Vendredi soir, c'était l'anniversaire de chéri, couchée à minuit et demi je crois, pour me lever à 5h afin d'être prête à 6h pour le départ vers Épinal avec Dawn. Après cinq heures de route, nous sommes arrivées. Nous avons traversé la ville plusieurs fois en voiture, et je dois dire que je la trouve très sympathique ! Ça ne me déplairait pas d'y vivre. Du festival, nous n'avons vu en réalité que la Bulle aux livres. Il faut dire que c'était notre première fois, et que ce qui nous intéressait le plus, c'était les auteurs ! J'y retournerai un jour (certainement pas l'année prochaine en revanche, ça a son coût) et j'aurai certainement l'occasion d'y faire plus de choses. Et puis, nous n'avons trouvé le programme que le dimanche vers midi, un peu avant de repartir pour Lille... Ça n'aide pas ! Mon résumé va être un peu fouillis, car je n'ai pas du tout noté l'ordre dans lequel nous avons fait le festival.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima.jpg
Nous avons commencé par faire un tour d'horizon, du repérage, et le craquage a rapidement commencé. Il est tout de même resté très maîtrisé pour ma part. En effet, je reviens avec huit livres, dont deux d'occasion, et l'un de ces deux-là était pour chéri. J'ai commencé à craquer avec les éditions Lokomodo, auxquelles je suis toute acquise. Les auteurs et le staff sont très sympas, et en plus les prix sont plus qu'abordables ! J'y ai pris Lunes de sang, d'Anaïs Cros, et À un sanglot de moi, tu reposes, de Mathieu Guibé. Le même jour (samedi), j'ai acheté Sans Cœur, le tome 4 du Protectorat de l'ombrelle de Gail Carriger (ça y est, j'ai acheté toute la saga !) ainsi que Les coups de cœur des Imaginales, publié par ActuSF, qui est une anthologie des dix auteurs coups de cœur depuis 2004. Elle contient notamment des textes de Sire Cédric, Jean-Philippe Jaworski, Charlotte Bousquet et Samantha Bailly. J'ai eu une dédicace dessus de tous les auteurs présents, mais comme ça fait beaucoup, je ne vous montrerai pas. Le lendemain, j'ai craqué pour Even Dead Things Feel Your Love de Mathieu Guibé et KEL tome 1 : Noir et Blanc d'Andréa Schwartz. Cette auteure était présente le samedi, mais je ne sais pas pourquoi, j'ai différé l'achat, et quand je me suis décidée le dimanche, elle était partie... J'ai également récupéré un certain nombres de MP, je vous en montre quelques-uns, et un magazine sur la fantasy.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima31.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima26.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima9.jpg
[Le MP de gauche est une création de Maryline Weyl.] 
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima27.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima23.jpg
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima10.jpg

Le festival a été l'occasion de voir Maia, que je connais bien puisqu'on va au même club de lecture L'Île aux livres, et aussi de rencontrer Méli. La rencontre a été trop brève, j'espère avoir d'autres occasions ! En tout cas, elle est telle que je la percevais à travers son blog et sa page : gentille, discrète, et très jolie avec ses cheveux que je voudrais lui voler !

Le festival proposait quelques stands de livres d'occasion et de bijoux et accessoires. J'ai ainsi fait la découverte de Maryline Weyl, auteure, illustratrice et créatrice de bijoux. Elle est tout simplement adorable, en plus d'être très belle. Ses bijoux sont originaux et mignons et pas chers du tout. Je lui ai pris un bracelet sur le thème du petit chaperon rouge (je n'ai pas pensé à la photo, tant pis, vous ne pourrez pas le voir !). Je regrette d'avoir oublié de prendre son stand en photo, c'était très joli. Il y avait également des animations, avec des gens qui font peur sur des échasses et du body art de fou furieux.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima6.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima2.jpg
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima5.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima8.jpg

Place à mes commentaires sur les auteurs... Mouhahaha, qui va en prendre pour son grade ? Qui est MON coup de cœur de ce festival ? (J'ai vraiment pas pris assez de photos, désolée... Je compléterai l'article avec les clichés de Dawn !) Voici les livres que j'avais emporté pour dédicace. Tous ont eu leur griffouille, je suis très contente. Maintenant vous saurez (ça se dit ça ?) que mon prénom est Camille, ce qui ne vous avance pas beaucoup, et ce qui est tout à fait inintéressant.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima11.jpg

Alors, dans l'ordre de la photo, de bas en haut. Nina Blazon, auteure allemande dont j'ai lu La Femme du Vampire, est très discrète. Elle a l'air très gentille, mais j'avoue que la barrière de la langue a mis un frein très net à notre discussion. Je lui ai dit que j'avais beaucoup aimé son livre et elle m'a remerciée, et on en est restées là.
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima21.jpg

Gail Carriger... Ah, celle que je pensais ne pas pouvoir approcher ! Il faut dire qu'on a eu de la chance. On passait devant son stand lorsqu'elle est revenue de déjeuner, et donc on s'est mis en ligne tout de suite ! Elle est rigolote, très classe. J'ai réussi à lui dire que j'adore ses romans, et que j'aime particulièrement son personnage de Madame Lefoux. Elle m'a soufflé que c'était son cas aussi. Je n'avais apporté que Sans Âme pour dédicace, mais elle m'a proposé de faire aussi Sans Cœur, alors j'ai dit "Why not !" (oui, mon anglais est parfait, n'est-il pas ?). Ses dédicaces sont comme elle, toutes rigolotes !
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima20.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima30.jpg

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima3.jpg
[Gail Carriger à gauche et Kristin Cashore à droite.]

Oliver/Olivier Peru, ce n'est pas une mince affaire de l'approcher. Il est édité chez Pocket, il a une base de fans énorme, il est aussi illustrateur, donc ses dédicaces prennent du temps... Le samedi, je n'ai même pas essayé de l'approcher, mais le dimanche matin il y avait un peu moins de monde, alors j'ai fait la queue (et Dawn aussi...). Je n'ai pas adoré son roman, Druide, mais Méli et d'autres blogueuses sont tombées amoureuses de lui déjà l'an dernier et de nouveau cette année, alors je me suis dit qu'il fallait tenter le coup ! Il est effectivement très sympa, très abordable. J'ai discuté un petit peu avec lui, et notamment je lui ai it que personnellement j'aimais beaucoup Tobias, et c'est donc Tobias qu'il m'a dessiné. Je comprends l'attraction qu'il peut exercer, et en effet il n'est pas désagréable à regarder, mais ce n'est pas mon coup de cœur... Je vous le réserve pour la fin celui-là.
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima19.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima7.jpg

Je suis en train de lire Le Déchronologue, j'attendais donc particulièrement de voir Stéphane Beauverger. C'est surtout Dawn qui avait des choses à lui dire, donc j'ai plutôt écouté. Il est lui aussi super sympa, et on frétille dans l'attente de son prochain roman, de la SF qui se passera dans le milieu du porno... Ça promet !
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima17.jpg

Je veux découvrir Pierre Bordage depuis que j'ai entendu parler de sa saga L'enjomineur, et les copines m'ont offert le tome 1 pour mon anniversaire, que je n'ai pas encore lu. Je n'avais donc pas grand chose à dire à l'auteur, et lui-même n'est pas forcément très causant si on ne pousse pas, mais j'ai discuté un petit peu tout de même.
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima29.jpg

Jean-Philippe Jaworski, c'est LE monsieur dont je voulais la dédicace. Je voulais lui dire que j'adore son Janua Vera, et que j'ai hâte de lire Gagner la guerre. Une fois cela dit, il m'a répondu que je devrais m'en tenir à Janua, car après je risquais de ne plus l'aimer autant... Nanmého ! Faut pas se dévaloriser comme ça Monsieur Jaworski ! Je suis revenue le voir une deuxième fois avec Les coups de cœur des Imaginales. Un grand timide à la plume sublime...
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima16.jpg

Kristin Cashore, avec Graceling, était très peu causante, un peu comme Nina Blazon. Mais j'ai tout de même dû lui demander une deuxième dédicace pour Cassie, et de ce fait elle m'a dit que je suis gentille, héhé. C'est dommage que ses dédicaces soient si courtes et toutes les mêmes...
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima13.jpg

Jean-Luc Marcastel, déjà rencontré au Val Joly, est toujours aussi enthousiastes pour parler de ses romans. Il m'a tentée avec son Frankia, et a fait une dédicace pour mon petit frère sur Louis le Galoup. Je suis contente de lui avoir fait plaisir en lui précisant que je l'avais lu, et que je l'avais trouvé très bon, un excellent roman jeunesse, bien écrit et intéressant.
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima12.jpg

Justine Niogret, j'ai eu un mal fou à la voir ! Tout le samedi, j'ai fureté autour de sa place, attendant qu'elle arrive, mais je ne l'ai pas vue une fois. Dimanche, quand je l'ai aperçue, j'ai laissé Dawn faire la queue à ma place pour Oliver Peru (encore merci !) et je me suis précipitée vers l'auteure de Chien du Heaume. La discussion fut courte (je n'allais pas laisser Dawn trop longtemps...) mais intense ! Cette auteure se classe directement parmi mes préférés ! Elle est drôle et gentille, intelligente, elle écrit super bien, ça se voit qu'elle apprécie de parler avec ses lecteurs... Bref, une très bonne rencontre !
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima14.jpg

À présent, les autres auteurs, ceux avec lesquels j'ai seulement discuté, ou à qui j'ai acheté un livre directement là-bas. J'avais déjà rencontré Mathieu Guibé une fois, au Val Joly, et il se souvenait de moi. Très physionomiste ! La dernière fois, nous n'avions quasiment pas parlé, j'avais seulement dit combien j'ai aimé Quintessence hiémale, mais là j'ai poussé doucement en posant des questions, surtout que nous sommes passées le samedi pour À un sanglot de moi et le dimanche pour EDTFYL. Il est décidément très sympathique, et mignon comme tout avec ses yeux bleus et sa nouvelle coupe (mais pourquoi j'ai pas fait plus de photos ???).
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima25.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima28.jpg

Je n'ai pas eu grand chose à dire avec Anaïs Cros, car je n'ai pas encore lu son roman, mais comme je voulais l'acheter depuis longtemps, sa dédicace est toute sympathique !
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima24.jpg

Dawn a discuté longtemps sur le stand des éditions de L'Homme Sans Nom et sur Nergäl, j'ai ouvert mes écoutilles et bavé sur les livres. Elle a également discuté avec Vanessa Terral, mais comme je n'ai pas encore lu L'Aube de la Guerrière, j'ai rien dit. Nous avons aussi croisé Sklaerenn Baron avec qui nous avons parlé un peu (mais pareil, Ryan Blake est toujours dans ma PAL...). Le samedi après-midi, Stéphane Soutoul était sur le stand Rebelle, et Dawn en a profité pour avoir une patoune sur un de ses livres. Nous avons ensuite parlé avec lui du Tourment des Aurores, que nous sommes toutes les deux en train de lire. Il est toujours aussi gentil et passionné par ce qu'il fait, c'est un vrai plaisir. Vivement les Halliennales, que j'ai lu ses livres que j'ai encore dans ma PAL pour en discuter. Il nous a gentiment donné un flyer et un MP de son dernier livre. Adorable, quoi. Et le dimanche matin, nous nous sommes incrustées chez Anthelme Hauchecorne (j'en ai marre de ces mecs qui ont des plus beaux cheveux que moi...) pour papoter d'Âmes de verre, son dernier roman que nous avons adoré toutes les deux. Ses projets ne manquent pas, nous sommes à l'affût !

Je laisse le passage entre crochets qui suit parce que c'est vrai (ce n'est pas une erreur de ma part comme ça avait été le cas avec Anthelme Hauchecorne il y a un an) mais j'ai corrigé ce que j'avais écrit, histoire d'être moins désagréable moi-même. Je précise aussi que Fabrice Colin m'a envoyé un mail où il s'excuse. Apparemment, Dawn et moi n'avons pas eu de chance et sommes allées le voir à un mauvais moment. Une prochaine rencontre sera sûrement plus heureuse. [Je décernais ma palme de l'auteur le moins sympa à Fabrice Colin. Je n'avais pas beaucoup aimé Bal de givre, donc je ne m'étais pas chargée inutilement avec, mais Dawn avait emporté À vos souhaits, donc nous nous sommes arrêtées devant sa place et pour faire court, disons que ça s'est mal passé.]

Vous l'attendiez, le voilà, mon coup de cœur d'amour que je ne suis que guimauve : Sire Cédric. J'ai passé un très bon moment avec De fièvre et de sang, et il me fallait donc une dédicace. Je savais vaguement à quoi il ressemblait, mais en le voyant vraiment, je vous jure que ça fait un choc. Ahem. C'est juste que c'est tout à fait ma tasse de thé physiquement. Au moins, il aurait pu être un vrai jerk, et on n'en parlait plus. Mais non. Il est gentil comme tout et il adore parler avec ses lecteurs, ça se sent. Il a de l'humour, une belle voix... Bref, j'étais toute chamallow. Sur un stand de livres d'occasion, je suis tombée sur L'enfant des cimetières, et je l'ai acheté pour avoir une excuse pour revenir discuter avec lui, malheureusement on a dû partir le dimanche avant qu'il revienne. Il nous a dit qu'il serait à un marché de Noël dans le Nord en décembre, et je sens qu'on va être bien motivée pour y aller avec Dawn !
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima18.jpghttp://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Imaginales/Ima4.jpg

Voilà pour mon compte-rendu, j'espère qu'il vous plaira car ça fait deux heures que je suis dessus. Comme dit plus haut, je rajouterai les photos de Dawn quand je les aurai récupérées. Et vous, vous y étiez ? Si oui, qu'avez-vous le plus aimé ? Si non, qu'auriez-vous aimé faire ?

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast