sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Vendredi 19 avril 2013 à 15:23

J’ai vu le film Le journal de Bridget Jones pour la première fois il y a longtemps, alors que je ne connaissais même pas encore Jane Austen. J’étais surprise d’apprendre que cette histoire était une transposition partielle à nos jours d’Orgueil et préjugés, après avoir découvert ce magnifique roman. Pendant mes révisions, j’ai revu Le Journal de Bridget Jones d’un point de vue janéite, et dans la foulée je me suis lancée dans la lecture du roman, que je n’avais encore jamais pris le temps de découvrir. Le bilan est assez catastrophique (fans de Bridget Jones, abstenez-vous…)
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Livres/Bridget.jpg
Parlons d’abord du livre, plus frais dans ma mémoire. La première chose qui m’a sauté aux yeux, c’est qu’Helen Fielding a joué à fond la carte du « journal intime ». J’aurais pu trouver ça original, que ça me plaise, mais ça m’a bien saoulée. Ça m’est apparu pour être une excuse pour ne faire aucun effort sur la forme, au niveau de l’écriture. C’est extrêmement révélateur de la personne qu’est Bridget : obsédée par son image (elle se pèse chaque jour !) et par des choses purement matérielle, très infantile et tellement bête ! Ce n’est même pas qu’elle est maladroite, elle est juste stupide. Son babillage incessant m’importunait, ses histoires et ses aventures m’importaient peu. Et, bien entendu, elle n’a rien à voir avec Lizzie, ce n’est pas à ce sujet qu’il faut chercher la ressemblance avec l’œuvre de Jane Austen. Bridget recherche soi-disant l’amour, mais pour moi il transparaît assez clairement que ce qu’elle veut, c’est quelqu’un qui soit à sa disposition 24h/24 et qui lui apporte des conditions de vie plus élevés. En gros, être célibataire est un mauvais statut social, il faut absolument se marier. Elle se plaint d’être acculée par certaines personnes de son entourage qui ne cessent de l’interroger sur ses amours, et au final elle suit complètement leur raisonnement. Ridicule. J'ai lu certains chroniques qui disaient que Bridget avait fait hurler de rire la lectrice, et qu'elle s'était retrouvée en elle. Ce ne fut pas du tout mon cas, j'ai rarement croisé des héroïnes si peu attachantes.
 
Parlons des autres personnages. Son père est simplement inutile. Les amis des parents donnent une bien piètre image des Anglais. Daniel est l’archétype du mec à filles bien macho. Les amis, Jude, Sharon et Tom, ne sont pas bien intéressants, voire carrément insupportables (surtout les deux filles, elles sont tellement c***** !). Mark Darcy est par contre un type assez agréable, mais bien trop lisse. A part avoir une légère saute d’humeur au début de l’histoire, le mec est parfait, tellement qu’on n’y croit pas. Et la mère… C’est affolant. Elle est pire que Mrs Bennet. Non seulement elle aimerait caser sa fille avec un homme riche, mais en plus elle n’a pas l’air d’aimer sa fille, elle est égoïste comme pas possible et encore plus idiote et vaine que Bridget. Son personnage est utilisé vers la fin du roman pour opérer un parallèle avec Orgueil et préjugés, quand Mr Darcy part à la recherche de Lydia et paye tous les frais nécessaires pour rétablir la réputation des Bennet. Sauf que c’est n’importe quoi. Mark dans l’histoire n’a aucune raison de faire ce qu’il fait, pour la simple et bonne raison qu’on est bien au-delà de la fuit avec un amant, et qu’il n’y a pas a moindre probabilité pour qu’un homme comme ça tombe amoureux d’une fille comme Bridget. Les autres parallèles ne sont pas forcément mieux faits, je ne comprends même pas pourquoi l’auteure a voulu absolument utiliser le nom de Darcy. Encore une personne qui ne fait que salir ce héros. Daniel est un piètre Wickham, on le voit au final très peu. Natasha est une assez bonne Caroline en revanche, mais à part lancer des traits de vipère, elle ne constitue aucune menace. Le parcours des amoureux n’est même pas réellement semé d’obstacles. Bref, ce fut une très mauvaise lecture.
 
Quant au film, j’arrive à l’apprécier un peu plus. L’histoire est mieux construite, même si le personnage de Bridget reste stupide et donc l’histoire d’amour impossible. En outre, je n’ai jamais été très fan de Renée Zellweger, même s’il y a certains films où elle joue que j’aimerais voir et que j’ai vraiment aimé Miss Potter, film vu grâce aux copines. Heureusement que Hugh Grant et Colin Firth remontent un peu le niveau, et que l’humour est très présent. Il y a davantage de rythme et de péripéties et les changements opérés par rapport aux livres sont les bienvenus, mais ça n’en fait pas un bon film.
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/bridgetjonessdiaryver1.jpg

Donc voilà, pour moi la série Bridget Jones n’a pas sa place dans une collection janéite. Après avoir regardé le premier film, j’avais mis le deuxième, et je n’ai vu aucun rapport avec aucun des romans austeniens. Après avoir jeté un œil à internet, j’ai vu qu’il n’y avait aucun lien ou presque avec le deuxième roman. J’hésite très fortement à le lire un jour, mais comme je suis maso, ça arrivera sûrement ! J’espère que ma prochaine lecture para-austenienne sera plus agréable…
 
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Pourleblog/ChallengeAustenien1.jpg 

Choses � dire

Dire quelque chose

Par azona le Samedi 20 avril 2013 à 20:04
Perso, moi j'ai beaucoup aimé le livre bridget jones pour beaucoup de raison que tu ne l'aimes pas. ;) comme quoi ^^
Par DoloresH le Samedi 27 avril 2013 à 10:24
Eh bien ! Te voilà bien vindicative =) Je ne peux rien dire, j'ai tout comme toi détesté cette lecture, n'y ai trouvé aucun intérêt, et senti que c'était une littérature qui n'était pas pour moi DU TOUT. Alors je ne peux aller que dans ton sens. =)
Par Demoiselle-Coquelicote le Samedi 27 avril 2013 à 12:12
Je sais, je suis dure >< Quand je suis aussi déçue et que j'ai eu l'impression de perdre mon temps dans une lecture, j'ai du mal à ne pas m'énerver =/
Par topobiblioteca le Dimanche 28 avril 2013 à 12:35
Je ne savais pas du tout que c'était considéré comme un remake de Orgueil et Préjugés ! Je n'ai vu que le film, et je l'ai beaucoup aimée par son humour et ses folies, mais en effet, en y réfléchissant à part le nom Darcy, aucun lien vraiment explicite n'est réalisé.
Par Demoiselle-Coquelicote le Dimanche 28 avril 2013 à 13:27
J'aime beaucoup la "littérature para-austenienne", mais je crois que les transpositions des romans de Jane Austen à notre époque ne sont pas faites pour moi...
Par topobiblioteca le Dimanche 28 avril 2013 à 15:43
Je peut comprend en effet, ce n'est pas facile d'écrire de la littérature ''para-austennienne'' en changeant le temps et le contexte historique. Ainsi les personnages et l'histoire ont beaucoup moins de rapports avec l'origine.
Par Jane Austen and her world le Jeudi 1er août 2013 à 20:27
En effet, critique cinglante qui tue Bridget ^^ Je suis d'accord pour dire que le film est quand même plus intéressant que le livre. Je n'ai pas lu le deuxième mais je voudrais voir ce que ça donne (sachant que le film m'avait moins plu que le premier, je ne sais pas si j'accrocherai). Je vais peut-être attendre que tu le lises ^^
Par Demoiselle-Coquelicote le Vendredi 2 août 2013 à 15:59
Tu risques d'attendre un moment car je ne suis pas pressée ;)
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3236921

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast