sans-grand-interet

Qu'il est bon d'être futile !

Dimanche 5 février 2012 à 14:46

Comme je vous le disais hier, j'ai vu France-Italie au Stade de France. On m'avait dit que je serai hallucinée par la taille du truc, par le nombre de gens et tout, mais pas plus que ça en fait. Mais c'était très bien hein ! Déjà c'est un beau stade, bien foutu (bah oui, on était 79 563 spectateurs, et on était pas serrés !), on n'a pas galéré du tout (on en avait peur de ça !), et surtout c'était quand même un beau match. Skoliro je te vois venir, chut ! Si si, on a quand même bien joué, on est bien partis, j'attends de voir la suite, j'espère qu'ils continueront de belles actions et que l'équipe va achever de bien se coordonner. J'ai adoré suivre le XV lors de la Coupe, avec leurs hauts et bas, et là je les suivrai tout autant. Bref, une très belle expérience, que je renouvellerai très volontiers, mais plus par ce temps. On a réussi à se protéger contre le froid de tous côtés, sauf concernant nos pieds. On peinait à marcher en sortant tant le froid nous avait brûlé et engourdis, mais on a encore tous les deux nos dix orteils, donc tout va bien ! Les plus à plaindre, ce sont sûrement les pauvres joueurs... J'ai commencé La Horde du Contrevent, pour l'instant je n'y comprends rien, mais bon je n'ai lu que trois pages. Le livre est paginé à l'envers : on commence à la page 700 et on finit à la page 0. Ne vous étonnez pas de voir ça dans le module "Lecture en cours", j'ai voulu respecter l'idée de l'auteur, que je trouve pratique pour la lecture par ailleurs !

Tout à l'heure, on va aller voir Millenium, enfin. On espère avoir le temps d'aller voir The Descendants lundi ou mardi. Et avant-hier soir, nous avons regardé, bien calés dans notre canap', Blue Valentine. Depuis Drive, je suis très curieuse de voir les différentes performances de Ryan Gosling. Ce qui tombait bien, c'est que l'actrice qui joue avec lui, c'est Michelle Williams, qu'on verra bientôt dans My week with Marilyn. Je voulais donc savoir ce qu'elle valait. Je vous mets le résumé d'Allociné parce que je ne sais pas comment faire un synopsis de ce film. "A travers une galerie d’instants volés, passés ou présents, l’histoire d’un amour que l’on pensait avoir trouvé, et qui pourtant s’échappe… Dean et Cindy se remémorent les bons moments de leur histoire et se donnent encore une chance, le temps d’une nuit, pour sauver leur mariage vacillant."

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/BlueValentine.jpg
J'ai du mal à dire ce que j'ai pensé de ce film. Il n'était pas mauvais, loin de là, mais je ne pense pas que je le reverrai. On ignore exactement ce qui s'est passé entre leur mariage et le moment où se situe les scènes présentes du film. On suppute, on imagine, on échafaude des théories, sans pouvoir dire laquelle est la bonne. Même si j'avais tendance à dire que c'est la faute de Cindy (bah oui, Dean est joué par Ryan Gosling, je le défendais plus volontiers !), on ne peut pas vraiment dire. Ce film pose le triste constat de nombreux couples : au bout d'un certain temps, l'amour peut partir, et ne laisse que les engueulades, les reproches, les insultes. J'étais mal à l'aise chaque fois qu'on assistait à une scène présente, alors que j'étais toute adoucie par leurs premiers instants de couple. Evidemment, leur histoire est particulière, un évènement spécifique l'a profondément marquée, loin sous la surface, et resurgit sans qu'ils le veuillent. Mais on se sent concernés aussi. Qu'adviendra-t-il si un jour on cesse d'aimer l'autre, alors qu'on est aujourd'hui persuadé de l'aimer toujours ? Faut-il systématiquement prendre ce risque lorsqu'on se marie ? Que des questions que personnellement je n'aime pas me poser, mas là j'y ai été forcée, et on en a discuté ensuite. Aucune solution miracle n'en est ressortie, mais je pense tout de même que c'est une bonne chose.

http://sans-grand-interet.cowblog.fr/images/Films/BlueValentine2.jpg
J'ai trouvé Michelle Williams un peu fade. La petite qui jouait leur fille n'était pas très convaincante, on voit qu'elle regarde la caméra, et sûrement ses parents qui se tenaient à côté lors du tournage. J'ai apprécié de voir Ryan Gosling dans un rôle encore radicalement différent des rôles dans les deux autres films où je l'ai vu jouer (Drive et Crazy stupid love). Ils l'ont bien mal arrangé pour les parties "présent" du film ! Ses cheveux étaient horribles, mais c'était voulu, ça collait à son personnage. Par contre, dans les scènes du passé, wahou... En fait, les deux acteurs ont su distiller à leurs personnages dans le passé une énergie, une sorte de fureur d'avancer, qu'on ne retrouve pas du tout avec leurs personnages au présent, et le contraste heurte, ou en tout cas m'a heurtée. Je m'explique très mal, mais qu'importe, je voulais en parler. En tout cas je conseille ce film, c'est une claque nécessaire pour se rappeler cette réalité dans le couple. En fait, j'aime ce genre d'histoire, j'aime ce genre de films. Celui-là ne m'a pas fait verser de larmes, mais m'a marquée tout de même. Je dis que je ne le reverrai pas, mais comme je suis un peu masochiste, ce n'est pas exclu.


Vale.

Choses � dire

Dire quelque chose

Par petit-caillou le Dimanche 5 février 2012 à 15:30
J'ai eu l'occasion de voir ce film lors du Festival du Film d'Amour 2011 et franchement, j'ai ressenti la même chose mais je peux dire que malgré les moments de malaises, j'ai vraiment aimé ce film empreint d'une réalité certaine.
Par Kyra le Dimanche 5 février 2012 à 17:26
Comme j'ai dit à petite fée qui a aussi vu le film, c'est tellement proche de la réalité. Je ne l'ai pas vu hein mais d'après vos critiques, j'imagine. Et comme j'en discutais avec ma mère l'autre jour, l'être humain est fait comme ça, on y peut rien, c'est la nature, les sentiments s'estompent et on n'y peut rien. On aura beau lutter, se dire "qu'on fera pas comme le voisin" mais non. Alors certains y arrivent mieux que d'autres mais est ce que la flamme restera aussi vive qu'au premier jour.. ?
Moi je pense que c'est plus une question de connaissances que de lassitude ou de routine directement. On finit par trop connaître la personne que l'on aime. On n'a plus rien à découvrir et on est aussi déçu parce qu'on ne l'imaginais pas comme ça. L'être utopique qu'on a rencontré s'est finalement transformé en un homme (ou une femme)presque ordinaire. Et puis on se lasse, vient le divorce et on a envie de recommencer.. Jusqu'à la prochaine fois..
C'est triste ce que je dis mais j'ai bien l'impression que c'est de plus en plus démontré.. malheureusement. Parce que nos grands parents n'ont jamais divorcés.
Par PetiteFee le Dimanche 5 février 2012 à 19:22
Moi je pense qu'il faut pas le voir quand on est en couple. ça perturbe! x). Non sérieusement c'est ce que je me suis dit en plus. Mais sinon j'ai aimé de mon côté, vraiment aimé :)
Par serpe-hier le Mardi 7 février 2012 à 10:15
ah bon alors j'ai commenté chez Petite Fée avant, mais bon, hein, j'aime radoter ^^
Je pense qu'il ne faut pas que je le voie parce que je me pose assez de questions comme ça, et un film qui apparait réaliste et qui soulève ce genre d'interrogations, c'est vraiment pas pour moi. C'est un coup à me déstabiliser vraiment, et j'en ai pas besoin. Alors de ce que tout le monde en dit, ça a l'air d'être un très bon film, mais pour l'instant je ne veux pas le voir. Peut-être un jour où je vivrai avec Pouet, je m'y autoriserai...
 

Dire quelque chose









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://sans-grand-interet.cowblog.fr/trackback/3166477

 

<< Je l'ai dit après... | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | ... Et ça je l'ai dit avant. >>

Créer un podcast